TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le tourisme, une affaire trop sérieuse pour être confiée aux professionnels ?

les instances représentatives aux abonnés absents...


Rédigé par Jean DA LUZ le Jeudi 12 Juin 2008

Hervé Novelli, Secrétaire d'Etat en charge du Tourisme, m’avait semblé appliqué, à l’écoute, attentif et disposé à la concertation avec les professionnels du tourisme. N’avait-il pas, au lendemain de sa nomination, fait le déplacement à Biarritz pour expliquer aux adhérents du Snav que rien ne se ferait sans eux et sans concertation ?



Le tourisme, une affaire trop sérieuse pour être confiée aux professionnels ?
Nous avions applaudi à deux mains. Le tourisme dont on fait l’éloge pour les performances économiques mais que l’on rabaisse dès qu’il s’agit de sa représentativité gouvernementale, aurait-il enfin trouvé son « Jules Ferry » ?

C’était sans doute aller un peu vite en besogne et oublier que, comme dit mon boucher, les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent...

En effet, voilà que notre Secrétaire d'Etat qui malgré ses portefeuilles multiples ne semble guère avoir les moyens de ses ambitions, nous sort du chapeau, tel un lapin, un nouveau projet de loi tourisme qui « marquera au plan législatif » et ce, avant la fin de l'année… (LIRE)

Bigre, il y a là de quoi être inquiet. Et ce d’autant plus que Christine Lagarde, Ministre de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi qui, comme chacun le sait, adore les agents de voyages, est en embuscade.

Que nous mijote-t-on dans la grande marmite gouvernementale et à quelle sauce serons-nous mangés ?

Autre raison d’inquiétude : la composition des « professionnels du tourisme » du Conseil stratégique réuni par le Ministre pour débattre de l’avenir de la profession (sic) et dans lequel ne figure aucun tour opérateur, aucun agent de voyages ni aucune des instances dites, jusqu’ici, « représentatives » : CETO, Snav, APS…

En revanche on y trouve « Le Guide du Routard », l’agence de presse RelaxNews, France 2… Pincez-moi, je rêve ! Il n’est pas question de mettre en doute la compétence et le sérieux de nos confrères (que nous saluons au passage) mais bigre que voilà un bien étrange attelage…

Bref, ça sent vraiment le roussi. Et du côté des instances professionnelles, notamment Snav et APS, le silence est assourdissant.

Où sont donc les effets bénéfiques du lobbying promis depuis des années ? Où sont les revendications face à la composition de ce Comité Stratégique qui laisse pour compte une grande partie de la profession ? Qu’attend-t-on pour donner de la voix alors que l’affaire est en route depuis plusieurs mois ?

Une fois de plus on a l’impression que, côté pouvoirs publics on fait « mumuse » avec la profession, qu’on la balade pour mieux la berner.
Mais à bien y réfléchir... pourquoi se gêneraient-ils ?

Membres du Comité Stratégique

Etat : Christine Lagarde, Ministre de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi, Hervé Novelli Secrétaire d'Etat en charge du Commerce, de l'Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme et des Services et MM Mantéi (Odit), Baudier (Maison de la France), Champon (Direction du Tourisme) et Favre (AFII).

Professionnels du Tourisme : MM Brémond (Groupe Pierre et Vacances), Cocquet (Disneyland Resort Paris), Desseigne (Groupe Barrière), Doncieux (Relaxnews), Giscard d'Estaing (Club Méditerranée), Gloaguen (Guide du Routard), Hesse (Foires, Salons et Congrès de France), Panayotis (MKG Group), Pélisson (Groupe Accor), Mmes Picard (Voyages-sncf.com) et Perrin (France 2);

Experts du Tourisme : MM Abate, Bellaiche et Journo (The Boston Consulting Group) Mmes Miquel et Peyronnet (CGEFi)

Lu 9011 fois

Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

21.Posté par Michel Goetschmann le 03/07/2008 18:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Réponse à Marc Byre
Pardon mon cher Marc mais je crois que je suis connu en Europe pour être très visionnaire et je donne des cours et des Conférences à des jeunes ! je suis complétement d'accord avec vous. Place aux jeunes pour créer, pour motiver, pour sortir les choses de l'ornière. Mais je suis désolé ce n'était pas l'objet du débât ! nous ne parlons pas ici de savoir si oui ou non les agences de voyages s'en sortent et si effectivement (et j'abonde dans votre sens) les vieux c.... sont légion et les donneurs de leçons trop présents mais plus simplement de savoir
a) si les gens nommés pour s'occuper du Tourisme en France pour la France sont les bons ? ma réponse est non, il y a justement une vague de jeunesse qui arrive et dont il faut absolument tenir compte
b) si le Secrétaire d'état au tourisme français est là pour faire réussir la France dans le Tourisme ou s'il est nommé pour aider les Tours Operators à faire partir les Français à l'étranger ?
Je répondais uniquement à ce débât là, il y a plein d'autres débâts et combats à mener mais ne me dîtes pas que les jeunes qui s'occupent de Voyages aujourd'hui vendent du camping et des gîtes ruraux en France ? des excursions dans les grottes de l'Ardèche ? des entrées au Musée du Louvre ? des tickets pour la Tour Eiffel ? des logements à la ferme dans le Lubéron ? etc, etc
Tout cela se fait directement par Internet ou téléphone. Ce qu'il faut toucher (et là les jeunes qui sont aux commandes doivent aller peut-être sur ces chemins ? ceux du Réceptif et non de l'émetteur ?)) c'est l'agence de voyages à la carte en Argentine, au Mexique, en Australie ou ailleurs afin de concocter pour les touristes de ces pays là des circuits de France qui ne vont pas seulement à Paris, dans les châteaux de la Loire et sur la côte d'Azur mais qui font découvrir la France profonde, celle rurale qui a plein de choses à montrer; 5 de mes anciens étudiants (je vous rassure ils sont encore jeunes, autour de la trentaine) ont ouvert des agences réceptives qui s'occupent de cela, avec des partenaires aux Etats-Unis ou en Asie, et cela fonctionne.
Pardon cher ami mais dans ce sens là le débât jeunes contre vieux cons qui est aussi vieux que l'économie n'a pas cours ! ceux qui ont des idées novatrices, qu'ils soient jeunes ou vieux réussissent, alors bravo si vous êtes de ceux là.
J'avoue que tous mes étudiants pensent que je suis .... en avance sur leurs idées !
Demandez un peu le tollé que j'avais déclenché dans les chaumières du Voyage lorsque j'avais commis l'outrage (j'étais déjà dans la quarantaine !) d'annoncer en 1998 que bientôt les commissions sur les billets d'avion s'arrêteront et qu'il faudrait trouver un autre système !!! j'ai presque été lynché ! Demandez dans mon pays en Suisse lorsque j'ai écrit (alors que j'étais aux affaires à Genève) que bientôt Swissair allait se casser la gueule pour de multiples raisons (que j'énumérais dans des articles) si la compagnie ne changeait pas sa façon de voir ...... j'ai été cassé !
Voyez la suite ! alors vous savez vieux cons ou pas le truc est d'avoir des idées et de les mettre en musique ! cela est assez rare ! les gens qui ont des idées j'en ai connu des milliers, ceux qui vont jusqu'au bout de leurs idées (jeunes ou vieux) et pas seulement pour des raisons financières, ils se comptent sur les doigts d'une main (attention ! ne jamais remettre à 2 mains ce que vous pouvez faire avec une seule !)
Bien à vous et je vous invite à l'une de mes conférences-débâts et vous verrez que ça déménage pas mal ! Ya des vieux cons qui parfois ont de la ressource !
bien à vous
Michel Goetschmann

20.Posté par de byre marc av le 03/07/2008 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
reprenez vous enfin ! la situation actuelle du tourisme francais est certainement due a l immobilisme dont ont fait preuve tous les acteurs du tourisme pdt des decennies. Je parle de ceux qui tiennent encore les "tres fragiles" rênes du tourisme francais (to, av, hotels...). il faut prendre le probleme diffremment: dites nous ou sont les jeunes actifs dans cette profession ? combien de jeunes dirigeants et gerants d agences dans le tourisme ? trop peu messieurs, on leur a barré la route, du coup vous vous etes fermé les portes de l avenir..qui en a profité? les agences etrangeres, qui elles laissent l initiative et la volonté parler et surtout agir. je suis moi meme un de ces jeunes, et je peux vous dire que j'ADORE cette situation actuelle, qui fragilise tout un pan de la profession francaise qui n a eu de cesse de faire de la resistance afin de preserver au plus loin un pre carré qui aujourd hui s ouvre ENFIN a tous dans un systeme qui se veut plus transparent, plus ouvert, et qui donne sa chance a ceux qui travaillent a fond, et qui jusqu a present ont souffert de ces parrains malveillants. On ne veut plus de ce corporatisme du XIX e siecle, j ai trop souffert pour ouvrir mon agence de voyages pour ne pas oublier tous ces hommes (les fameux "ca fait 30 ans que je fais ce metier, alors tu vas la fermer car ici c est moi qui decide") qui ont fait barrage . Alors oui, bien que j en ai bavé pour avoir ma licence, je souhaite aujourd hui une liberalisation de la profession, plus de licence, plus de commissions, plus de lobbying, juste des garanties pour le client fondee sur des actes transparents et la loi de l offre et de la demande. il faut tout remettre a plat, et ce n est pas les vieux de la vieille qui le feront, malheuresuement je dirais que ce fameux Novelli n est pas non plus le premier venu...vous savez la france, celle des jeunes, ne vous ecoutes plus, on n a plus besoi nde vous pour avancer. internet est la pour vous le rappeler. alors ne vous etonnez pas si d ici quelques temps, les jeunes europeens ou venus d autres continents viennent vous grignoter encore plus vos fonds de tiroirs. seuls les plus energiques s en sortiront ca c est certain. et ca la france n y peut plus rien


19.Posté par alexis selinger le 27/06/2008 17:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme la logique d'un forum est l'expression d'opinion différenciée voire contradictoire le point de vue de Michel Goetschmann permet d'alimenter un débat somme toute nécessaire au vu du nombre d'intervenants qui y participent.

Même si je ne suis pas convaincu par les arguments du post de Jean Da Luz je tiens à l'occasion du 10ème anniversaire de Tourmag de lui rendre hommage d'avoir créé un média professionnel qui obligeamment ouvre ses colonnes à la parole de son lectorat.

Ceci étant dit, à mon sens le point le plus important de l'éditorial « Le tourisme, une affaire trop sérieuse pour être confiée aux professionnels ? »se résume dans la pertinence du questionnement qu'il adresse aux dirigeants du CETO et du Snav « Où sont donc les effets bénéfiques du lobbying promis depuis des années »

Dès lors où ces organisations n'ont pas ou pire ont perdu l'oreille de leur Ministère de tutelle on est amené naturellement à se poser la question somme toute redondante quelle est leurs représentativités et quelle est la crédibilité que l'on peut accorder à l'action de leurs dirigeants.

Cordialement

18.Posté par Michel Goetschmann le 27/06/2008 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
?????? pardon mais pour ma part je pense connaître parfaitement le métier après plus de 40 ans d'expérience !!!! je pense qu'il faut savoir me lire !!?? de plus la définition d'un Tour Operator c'est produire des Packages et non pas faire du Réceptif !!! Dans mon vocabulaire je fais tout-de-même (ne me prenez pas pour un bleu !!) la différence entre Agence de Voyages et Agence réceptive. Je sais que certains pensent qu'organiser des séjours en France c'est faire de la .... production, donc entrer dans le cadre des Tours Operators !! ne mélangeons pas tout ! une agence réceptive fait de la production mais pas de la même façon qu'un TO !!!
TOUTES LES PUBLICITES DES TO PORTENT TOUT-DE-MEME SUR TOUT SAUF LA FRANCE !! attention, ce n'est pas du tout une critique de ma part, mais à chacun son métier. Un secrétariat d'état ne défend pas ceux qui ne vendent pas la France, cela me paraît normal. Pour une Agence de voyages prendre 10% de commission sur un séjour en camping ou un logement à la ferme QUE LE CLIENT PEUT D'AILLEURS RESERVER LUI-MEME PAR TELEPHONE OU SUR INTERNET ... ne me dîtes pas que c'est le premier marché ! pour un TO proposer 1 semaine sur la côte d'azur ne me dîtes pas que c'est le premier marché !!!! je suppose que vous plaisantez ?
Ne prenez pas les clients pour des idiots. Ils peuvent réserver toutes les prestations France en France sur Internet et par tél ! pas besoin d'une AV ou d'un TO, et ce qui est certain est que 95% des Français restent en France pour leurs vacances ! C'EST JUSTEMENT LA LE TRAVAIL DES TO C'EST DE FAIRE QUE LES GENS ACHETENT DES PACKAGES OU DU A LA CARTE QU'iLS NE PEUVENT PAS FAIRE EUX-MEMES ET QUI RAPPORTENT - donc ... bien 'détourner' la clientèle qui reste en France.
Pour l'étranger les clients qui viennent en voiture en France le font directement, pour le reste ils passent par des TO étrangers !!
J'AVOUE QUE JE SUIS TRES ETONNE DE VOTRE REMARQUE QUI MONTRE UNE MECONNAISSANCE DU MARCHE !!!
bien à vous rédaction de Tour Mag (que je croyais meilleur connaisseur sur ce genre de questions - pardon pour ma franchise

Maintenant est-ce que le Ministre du Tourisme a invité les meilleures personnes dans sa commission ? peut-être évidemment que non mais cela n'est pas la question. Il y a effectivement de melleurs connaisseurs du marché France que certaines personnes désignées, ok

Pour terminer bien évidemment le CETO (raison financière, plus on a de membres mieux on se porte !) considère comme TO
- Pierre et Vacances, Lagrange, les autocaristes et Eurodisney !
alors évidemment en nombre de clients France (notamment Eurodisney !) la France est très bien vendue par ...les TO ?
J'espère que ce qui précède vous donnera tout-de-même un son de cloche explicative ? non ? affaire à suivre comme je l'avais écrit .....

17.Posté par Jean DA LUZ le 27/06/2008 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour !

Votre argumentation est faussement logique et ne tient pas du tout la route. Premièrement parce que le premier marché des TO français est la vente de la France (et oui, il suffit de demander les chiffres au CETO). Deuxièmement parce que même les rares TO spécialistes tels Pauli ou d'autres qui ont fait de la vente de la France un quasi sacerdoce ne font pas non plus partie de cette commission d'experts. Enfin, il faut savoir que la plupart des agences de voyages ont, peu ou prou des activités réceptives, certaines en ayant même fait leur principal gagne-pain.
Il faut éviter les raisonnements simplistes quand on parle d'un métier complexe où tout est dans tout et réciproquement.

Cordialement

16.Posté par alexis selinger le 27/06/2008 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le post de Michel Goetschmann résume bien la problématique à laquelle est confrontée tout Ministre ou Secrétaire d'Etat au tourisme. Alors que sa mission bien comprise consiste à promouvoir la destination France ceux qui prétendent être ses interlocuteurs naturels n'ont aucune légitimité pour mener une réflexion constructive en la matière.

Composés d'AVG et de TO dont l'activité principale se résume à détourner la clientèle française vers des destinations concurrentes leur savoir-faire se borne à vendre des destinations standardisées : du moyen et long courrier à prédominance balnéaire d'entrée de gamme.

Compte tenu que la France a un déficit d'ensoleillement qui ne lui permet pas de se positionner sur le créneau du pur balnéaire les recettes qui permettent de vendre la Tunisie, le Maroc ou la République Dominicaine ne sont pas transposables. Dans ces conditions il est compréhensible que M. Hervé Novelli ait pris la décision de consulter d'autres professionnels.

Plaise ou non MM Brémond (Groupe Pierre et Vacances), Cocquet (Disneyland Resort Paris), Desseigne (Groupe Barrière), Giscard d'Estaing (Club Méditerranée), Hesse (Foires, Salons et Congrès de France), Pélisson (Groupe Accor), Mmes Picard (voyages-sncf.com) pour ne citer que ceux-là ont effectivement toute légitimité pour être consultés sur la promotion touristique de la France.

Dès lors ou les AVG et TO ne savent pas vendre la destination il est naturel que les pouvoirs publics permettent à ceux qui sont impliqués sur le terrain OT,CDT,CRT le fassent.

N'oublions pas en cette période où tout point de croissance compte , l'enjeu du tourisme français porte sur 80 millions de visiteurs qui confortent notre balance de paiement alors que l'activité des AGV et TO portent sur 3 millions de Pax qui la déstabilise.


15.Posté par Yves Léglise le 16/06/2008 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
..." Ils prennent ceux qui rapportent le plus"... C'est même pas ça, alors que Giscard d'Estaing annonce 9 millions de pertes d'exploitation...
Non, c'est plutôt une nomination "à la notoriété", "à l'image"... et cela s'avère souvent dangereux...

14.Posté par Michel Goetschmann le 14/06/2008 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jusqu'à nouvel ordre un secrétariat au Tourisme français est en place pour défendre le Tourisme .... en France ! pourquoi alors s'étonner ? une Agence de voyages (et non une Agence réceptive), un Tour Operator, en règle générale et à quelques exceptions près ne défend pas le Tourisme en France ?? Il faudra bien qu'un jour on comprenne en France (pardon mais je suis Suisse) que les TO et les Agences de voyages, qui font de plus en plus le même métier, trouvent leur chemin dans leur représentation sans compter sur leur secrétariat d'état pour qui ils sont en quelque sorte des traitres ! envoyer des touristes dépenser leur argent à l'étranger c'est un peu renier la beauté et les valeurs de son pays !! eh! oui on va de plus en plus opposer le Tourisme de proximité au Tourisme vers l'étranger !! cela fait bientôt 10 ans que j'en parle notamment dans mes Conférences et mes cours, en passant un peu pour un rigolo !!! bonne chance les gars et les filles mais c'est un peu comme le fromage suisse ... râpé ! A quand la création en Europe, voire plutôt dans le monde, d'une grande organisation regroupant le Tourisme dit émetteur pour la défense d'un vrai Tourisme sur la base de ce que j'appelle
les Concepteurs de Voyages, les Travel Conceptors .....
affaire à suivre .......
Michel Goetschmann

13.Posté par Gaudin Patrick | Voyages Provence le 13/06/2008 21:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils prennent ceux qui rapportent le plus, où est le problème ? Mickey et PV vont investir massivement dans le 77, SNCF achète de l'espace pub et génère quelques ventes par jour, le GDR c'est Lagardère...
Fallait pas voter pour eux ;-)

12.Posté par charles le 13/06/2008 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La France vendue par les institutionnels Français, des OT aux CRT en passant par les CDT et autres SLA, n'oublions pas les palais des congrés bientôt habilités à vendre des billets d'avions, tout cela sous l'égide de Maison de la France et de France Guide...un schema stratégique non ? Qui se ressemble s'assemble...dit on ?
Il faut dire qu'ils ont plus d'un point commun....
Des technocrates qui n'ont jamais sorti leurs salaires des produits qu'ils ont vendu, et pour cause, c'est un savoir faire qui n'est pas virtuel et ne se mesure pas aux nombres de clics....
Des structures au deficit chronique mais toujours et encore subventionnées par nos impots.....
Des penseurs qui réflechissent marketing avec l'argent des contribuables.....

Une lettre ouverte à Mr Novelli exposant des exemples précis de concurences déloyales envers les PME et TPME que nous sommes ferait peut être réflechir le chef d'entreprise qu'il est sensé être....et le responsable d'un gouvernement dit libéral qu 'il devrait représenter.

11.Posté par Colette Vieira Da Silva PDG CROISITOUR le 13/06/2008 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les dossiers sont restés " coincés sur les bureaux " sous 2 présidences ,
plusieurs ministères et plusieurs secrétariats d'état......sans bouger...le lobbying a plusieurs vitesses et plusieurs niveaux!
La présentation rocambolesque de la réunion jette un froid glacial , cela veut dire que nos familles de la profession ne sont pas prises en compte ,nous devons imposer une représentation ; nous devons être écoutés ,n'oublions pas que déjà le code du tourisme ( lourd de conséquences dans la vie des boutiques au quotidien a été publié en 2007 dans les mêmes conditions), nous ne devons plus subir mais agir fermement ,cette situation perdure depuis trop longtemps .
Osons espérer qu'une réflexion stratégique professionnnelle appliquée surgira... et se fera entendre .

10.Posté par jp simeon le 13/06/2008 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vous êtes rafraichissante sisi !!!
qui a dit "il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre" ?
comme le fait remarquer "chiffre", dès que vous êtes au cac 40, peut etre pourrez vous influer. Battez vous, vous avez toute ma sympathie.

9.Posté par sisi le 13/06/2008 11:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis pour la pétition!!! Nouvelle dans le tourisme, je constate en lisant les articles et commentaire de mes confrères qu'il n'y a pas de soutien en nous... Tout le monde se tire dans les pattes...agences de voyages, TO, représentants... Tout cela me ferai presque penser au ...PS...
Sans mouvement général rien ne bougera, ne nous laissons pas faire....

8.Posté par gourdon le 13/06/2008 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De toute façon il en manque du monde dans cette commission (ex du monde consulaire pas invité non plus, alors qu'il représente aussi et quand même l'économie touristique !)...

Par ailleurs, ce qui m'effraie, moi, c'est que nos plus hautes élites aient validé cette idée de présenter le tourisme comme "Grande Cause Nationale" (dernier atelier des assises le 19)... si c'est pas de l'anti communication ça ! mais où va t on ? on n'a pas réussi à convaincre de notre poids en tant qu'activité économique, alors on change notre fusil d'épaule et on essaye de faire pleurer ??? c triste...

7.Posté par Yves Léglise le 13/06/2008 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne savais pas que Relaxnews et Madame Perrin, pour ne citer qu'eux, pouvaient mieux représenter les professionnels du tourisme que des associations nationales professionnelles...
L'objectif de "Relaxnews" est "... d'être en phase avec la loisiration de la société..." Est-ce à dire que les instances professionnelles sont déphasées ? Allons-nous avoir un compte rendu des assises plein de barbarismes ?

6.Posté par de LA PORTE du THEIl gaël le 13/06/2008 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ose espérer que le contenu du rapport qui sera présenté aux assises dépassera le niveau "café du commerce" que je viens de découvrir dans votre compte rendu de la réunion qui s'est tenue hier au ministère.
Si ce n'est pas le cas, j'espère que les professionnels présents sauront manifester leur "révolte" de voir ,une fois de plus, la réflexion stratégique confisquée par une poignée de "notables" et d'"apparatchiks"déconnectés des réalités et qui pour une bonne partie ont des responsabilités non négligeables dans la paupérisation de notre tourisme.

5.Posté par Yves Léglise le 13/06/2008 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lorsqu'on parle de "l'avenir de la profession", il reste à savoir ce que le mot "profession" recouvre...
C'est vrai qu'une refonte de la classification hôtelière nécessite la présence de professionnels de l'hôtellerie mais qu'aucun représentant des agences de voyages ne siège dans un comité stratégique en charge de tourisme est ... effarant !

4.Posté par Karin Bouche le 13/06/2008 09:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et si on faisait une pétition exigeant la présence du SNAV et de l'APS au sein de ce "comité stratégique"?

3.Posté par gilles le 13/06/2008 09:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour?
Mais pourquoi se gênerait-il?le nouveau modèle économique est passé comme une lettre à la poste,on nous explique que l'avènement du net est une chance pour cette profession qui ne sait pas vendre sa compétence ,sa valeur ajoutée,innover ....
Vivement cette nouvelle loi qui ne peut que faire avancer notre économie !!!

2.Posté par jp simeon le 13/06/2008 08:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Sarkosy avait pourtant (avant son élection !!!) confirmé son programme, préparé par Jean Michel Couve, à l'époque Député Maire de St Tropez, qui lui, connait réellement le tourisme, suite à des années de consultations.
Strictement rien de ce programme n'est appliqué.
Mais JM Couve n'est pas coté en bourse

1 2

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com