Loading


Léa : Big-Boss nous a prévenus... à la rentrée, bien des acteurs vont s’écrouler !

La life de l'agent de voyages (pas si) blonde


Je vais peut-être vous faire un peu mal, mais bon… je viens de passer 15 jours dans les Cyclades. Mon dieu, quel bonheur ! J’ai même réussi à éviter Athènes, sinistrée, polluée et sous la canicule. Un vol Paris/Santorin et retour Mykonos/Paris, des ferrys pour relier mes îles d’arrivée et de départ à Naxos et Paros… j’ai bien optimisé !



Fin juillet, je me suis bien vidé la tête (et les verres de mojitos). Ce petit combiné d’îles m’a permis de digérer tous les événements (heureux ou malheureux) de ces derniers mois. Je me suis bien ressourcée ! - DR : Raf TourMaG.com
Fin juillet, je me suis bien vidé la tête (et les verres de mojitos). Ce petit combiné d’îles m’a permis de digérer tous les événements (heureux ou malheureux) de ces derniers mois. Je me suis bien ressourcée ! - DR : Raf TourMaG.com
En 15 jours, j’ai pu découvrir ou redécouvrir 4 îles à 4 paysages et 4 personnalités différentes. J’ai dansé, bronzé, nagé, dépensé, aimé et tout ça en même temps…

A l’heure où vous lisez ces lignes, je suis la fille la plus en forme du monde !

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais cet été, pour choisir ses vacances, ça a été facile.

Pour les clients à l’affut des bons plans, comme pour nous, le gros du travail du mois de juillet a été de trier les offres et de sélectionner ce qu’il y avait de mieux. Et quand je dis « mieux », je parle de qualité et de taux de réduction… jamais vu ça en plein été !

C’est simple, les promos de la mort qui tue, elles nous ont envahis. Croatie, Cap Vert, Espagne, Grèce, Turquie et même Thaïlande, il suffit de trouver des candidats au départ.

Prête à bondir, j’étais sur les starting-blocks, n’attendant que la bonne opportunité pour choisir ma destination de vacances. Ce fut chose faite sur un coup de tête lorsque les promos Grèce de THE spécialiste sont arrivées pour les départs du 17 juillet.

Il faut dire que mon Nico m’avait laissé carte blanche pour décider de nos vacances. Et qu’on les a méritées ces vacances !

L’année a été difficile. Oui, je dis « année » parce que j’ai beau être une grande fille, pour moi, l’année commence en août.

Comme quand on était petites à l’école : la rentrée, ça veut encore dire quelque chose pour moi. Je ne sais pas si ça serait la même chose si Big-Boss ne nous imposait pas de prendre un minimum de deux semaines de congés en juillet/août. En tout cas, pour moi, les « grandes vacances », la trêve où personne ne travaille vraiment, ça existe !

Au niveau perso, j’ai changé de vie...

Je vous ai préparé un petit bilan des douze derniers mois.

Qu’est-ce qui m’a le plus marquée ? Plein de choses…

Au niveau perso, j’ai changé de lieu de vie (je suis installée depuis cet hiver dans une coloc’ de rêve avec trois autres princesses), j’ai changé de rythme de travail (puisque je n’arrive à l’agence qu’à midi) et j’ai changé de vie (je sais que je suis cruelle de vous jeter tout ce bonheur au visage, mais je sais désormais que l’amour existe).

Revenons à nos moutons : TourMaG.com est un média professionnel sérieux et je dois vous parler de notre secteur d’activité.

Alors, ce que j’ai retenu :

Les clients : incompréhensibles ! On les aime nos clients, mais on préfèrerait qu’ils s’expriment avec plus de précision.

Ça devient de plus en plus compliqué (pardon ? j’ai dit « impossible » ?) de saisir leurs envies, leurs motivations. Ils sont devenus complètement versatiles, t’annoncent qu’ils ont « un tout petit budget » pour finalement se laisser convaincre par la suite de luxe… quand ils ne t’expliquent pas qu’ils sont crevés et qu’ils veulent être « complètement pris en charge » pour finalement t’acheter un vol, trois nuits d’hôtel à l’arrivée et une voiture « et puis on verra après ce qu’on a envie de faire ».

Mouai… c’est moi qui n’arrive plus à comprendre ou ce sont eux qui sont incohérents ?

Chiffres, ventes : on n'y comprend plus rien

Les chiffres : en dents de scie. Entre les mois à -30% et ceux à +25% par rapport à l’an dernier, on s’en sort au 30 juin avec des commissions en augmentation de 4% par rapport au premier semestre 2011.

Et il paraît que par rapport à nos confrères, on s’en sort pas mal. Tout le monde se regarde en chien de faïence mais certains baissent les yeux en annonçant « une cata ».

Là, je ne suis pas encore rentrée à l’agence mais c’est moyen-moins semble-t-il. Quand je suis partie, c’était « plus de pax, mais moins de chiffre ».

Les tendances des ventes : illogiques ! En mai, on vendait l’hiver prochain… en juin, on a vendu… juin et juillet !

Et quand je regarde les destinations, c’est pareil : c’est l’année des USA alors que l’an dernier, on vendait du Canada… Et c’est pareil pour l’Asie : pour la première fois cet été, l’Indonésie (notre première destination) est en chute libre, alors qu’on est en forte augmentation sur le reste du continent. A n’y rien comprendre ma bonne dame…

Big-Boss nous prévoit qu’à la rentrée, bien des acteurs vont s’écrouler…

Le marché : bizarrement, alors que les clients marchent sur la tête, que tout le monde serre les dents (entre autres) dans les agences et chez les TO, on ne voit pas beaucoup de défaillances.

Certes, il y a quelques plans de licenciements qui sortent des cartons, mais globalement, les agences sont vides et les TO doivent balancer du « -40% » pour vendre. Comment expliquer que tout le monde continue ? Big-Boss nous prévoit qu’à la rentrée, bien des acteurs vont s’écrouler… je n’ai pas envie de le croire.

Le moral des troupes : à mon échelle, c’est ça qui m’inquiète le plus. Si j’écris pour TourMaG.com, c’est parce que j’aime les gens et vous ne pouvez pas imaginer le nombre de mails que je reçois de mes frères et sœurs agents de voyages qui m’expliquent jeter l’éponge.

« Le métier est devenu ingrat »… « trop dur »… « trop de pression »… « je suis licencié et je vais chercher du travail dans un autre secteur »… « c’est la mort dans l’âme que je vais me reconvertir ».

Le modèle économique : il semblerait qu’on soit à deux doigts de l’explosion : les TO qui peinent à trouver la rentabilité, les agences qui ont du mal à maintenir leur volume d’affaires, les tensions politiques et économiques entre agences et TO, tout ça me semble bien précaire.

Les acteurs s’observent mais personne n’innove. Je rêve de quelqu’un qui ferait bouger les lignes, mais qui ? Le secteur m’a l’air complètement immobile…

Les vacances, pour faire ce qu’on n’a pas le temps de faire dans l’année

Bon. Je vous raconte ma life : mon programme pour cet été, en résumé, il est segmenté par quinzaine :

- Début juillet, j’ai tenté de faire du chiffre et de vendre des dernières minutes. J’y suis à peu près parvenue. Mais bon, comme dit Big Boss « on est sur un trend correct, mais il faut rester offensif ».

- Fin juillet, je me suis bien vidé la tête (et les verres de mojitos). Ce petit combiné d’îles m’a permis de digérer tous les événements (heureux ou malheureux) de ces derniers mois. Je me suis bien ressourcée !

Les vacances, c’est fait pour faire ce qu’on n’a pas le temps de faire dans l’année… alors j’ai vécu à l’envers de mon rythme normal : je me suis levée tôt, j’ai fait des sports doux (yoga, natation, vélo) qui m’ont changée du squash et du body pump, j’ai laissé mon ultra-portable et mon smartphone à Paris (alors que je suis accro 24/24).

Si tu savais… le brouillon de ce post, je l’ai écrit sur un sac de vomi (propre) dans mon vol retour... et j’ai lu. Beaucoup lu ! (des romans, pas la presse pro).

Surtout, le truc qui a vraiment changé, c’est que j’ai cessé de babiller avec mes copines pour vivre dans un environnement presque silencieux avec mon amoureux : Nico est un garçon discret qui ne parle jamais aussi bien qu’avec le langage du corps (je vous fais un dessin ou c’est bon ?)

Fin août, j’attends le Big-Bang ?

Et voilà. Je suis revenue… sublime… et à partir de lundi, je vais assurer l’intérim de Big-Boss et Isa. Oui, je vais faire ma chef.

J’espère que ça va être tranquillou parce qu’il faut aussi que je joue à la conseillère en recherche d’emploi pour mon Nico (qui n’a aucune idée de ce qu’il a envie de faire de son avenir).

Ah oui, je ne vous l’ai pas dit : Easyjet a remercié la quasi-totalité de ses effectifs en CDD à Roissy. Comme c’est l’une des rares entreprises du secteur en forte croissance, je trouve que ça n’augure rien de bon…

- Fin août, j’attends le Big-Bang ? Je vais en tout cas m’efforcer de former au mieux la jeune Mélody (19 ans) qui va rejoindre l’agence le 20 août en contrat pro’ et à qui je vais devoir transmettre l’amour du métier…

- Et puis septembre arrivera. Comme Coralie sera en congés mat’, je n’aurai pas une seconde à moi, je travaillerai tout le temps, je deviendrai grise, mais de temps en temps, je me transformerai en fée et j’essaierai de te faire rire. Et je n’en dirai pas davantage dans ce billet, mais je te réserve quelques surprises pour cet hiver…

D’ici là, si tu es un(e) aoûtien(ne), je te souhaite un bel été avec des VDM, du soleil (il paraît qu’il va arriver à Paris dès la semaine prochaine) et de l’amour. Parce que je ne suis pas égoïste et que je veux que tous les agents de voyages soient aussi heureux que moi…

Et si tu ne pars pas, pendant la trêve de TourMaG, je posterai des trucs sur FaceBook… Deviens mon ami(e) pour suivre mon actu !

Rédigé par Léa le Vendredi 3 Août 2012
Lu 8759 fois
Notez

Tags : lea

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






Club AGV Premium

DMCMAG.COM


Challenge de vente




BAROMETRE EMPLOI



eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.