TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Léa : c'est pas encore Noël et pourtant ça sent déjà le sapin...

La life de l'agent de voyages (pas si) blonde


Rédigé par Léa le Lundi 4 Juin 2012

Bon… mon dernier post commençait par « pour pas mal de boites de tourisme (et en particulier les plus grosses), en ce moment, ça sent un peu le sapin… ». Je dois bien vous dire que je deviens assez pessimiste. Pour les grosses machines, la messe est dite : c’est « sauve qui peut ». Pour les petits, c’est le plus souvent « comment on va faire pour survivre ? »



Depuis que la presse grand public annonce les plans sociaux chez les TO, les clients nous demandent d’un air apitoyé « ça va, vous ? »...  Bref, ça sent le sapin… DR TourMaG.com
Depuis que la presse grand public annonce les plans sociaux chez les TO, les clients nous demandent d’un air apitoyé « ça va, vous ? »... Bref, ça sent le sapin… DR TourMaG.com
Soyons sérieux et résumons ce qui se passe en ce moment chez nos confrères et partenaires…

Etat des lieux : Thomas Cook France est à vendre. La France, le Canada et la Russie sont les trois pays qui coûtent le plus d’argent au groupe.

Et plutôt que de s’acharner à redresser la filiale française, les actionnaires aimeraient se débarrasser du boulet.

Mais regardons les choses en face : la vente ne se fera pas : Thomas Cook a déjà prévenu « on ne bradera pas », alors franchement, qui va dépenser des millions pour investir sur cette grosse machine ?

Thomas Cook France n’a plus aucune personnalité. Des esprits naïfs ont cru quelques mois que la « gentille » Rachel Picard allait sauver l’image de marque de Thomas Cook et redresser la barre après le management autoritaire du « méchant » Denis Wathier (esprit d’acier, main de fer dans un gant de plomb et regard dur).

Que nenni ! La belle a jeté l’éponge et a réintégré la tranquille SNCF à la tête d’une filiale (là, au moins, elle ne risque pas d’ulcère.

Je n’aimerais pas être franchisé TC en ce moment…

J’ai un peu de mal à suivre (et ça ne m’intéresse pas beaucoup, de toute façon…) mais il semble que le top management de Thomas Cook ait des velléités de vacances… comme on les comprend !

Surtout s'il y a des gros chèques à la clé… (le coup de l’indemnité de départ pour les incapables, ça m’a toujours fait bondir…)

Il est évident que personne n’a les moyens ni l’envie de reprendre tout le groupe Thomas Cook. Au sein de la nébuleuse, qui pourrait bien être racheté ?

Peut-être Aquatour qui a une bonne image de marque, me disent les copines du Nord de la France. Jet Tours ? A part les agences « maison », plus personne ne veut en attendre parler… alors sans le réseau intégré et franchisé, qui va assurer des débouchés au TO ?

Des distributeurs pourraient à la rigueur vouloir racheter les meilleurs des 700 points de vente dans certains coins de France… pour leur faire changer une nouvelle fois de couleur !

Quand je pense que les clients de l’agence Thomas Cook en face de chez Big Boss Voyages se demandent encore « mais elle n’existe plus l‘agence Havas ? », ça promet… Bref, je n’aimerais pas être franchisé TC en ce moment…

Quand je pense que NF était LA référence du voyage

En face de Thomas Cook, on a comme d’habitude… TUI ! Je ne voudrais pas avoir l’air de tirer des conclusions hâtives, mais elles se ressemblent quand même pas mal, ces deux boites !

On ne tire pas sur une ambulance et je serai brève : le 7ème plan social de TUI France est en cours et vu les indemnités proposées, il faudrait être fou pour vouloir rester ! (30% de l’effectif est poussé au départ, quand même…)

Quand je pense que NF était LA référence du voyage du temps pas si lointain de mes parents ! Jacques Maillot a bien fait de vendre ! Chez Marmara, on se compte… chez Tourinter, on se demande ce qu’on fait dans cette galère…

Quelqu’un se souvient que TUI, c’est aussi un TO qui revend au réseau de distribution ? Ah ben on l’avait oublié celui-là tellement son positionnement a toujours été approximatif !

Souhaitons une belle nouvelle vie à Blue Lagoon, la filiale « plongée » de Marmara reprise par l’un de ses salariés. Il a de la chance de trouver une chaloupe avant de quitter le navire (j’espère qu’il a de beaux bras pour s’en éloigner rapidement parce que la vague de fond est costaud)

C’est le grand désert dans les agences depuis 2 mois

On parle d’Air France ? OK mais rapido… mise à niveau du produit long-courrier (il était temps), développement de l’activité de Transavia (dont la flotte va passer de 8 à au moins 20 avions), regroupement des filiales régionales dont la flotte va être réduite de 25% et (rions un peu…), on transforme des bouts d’avion en sièges low-cost avec bagages et catering payants.

Cette séparation en petites entités est peut-être jolie sur le papier, mais comment le consommateur va-t-il avoir des repères ?

Les autres compagnies françaises ? Air Austral est au bord du gouffre et ferme ses lignes de Province (le seul atout de différenciation) et Air Caraïbes signe un accord de code-share improbable avec Corsair.

Qui va payer ? Les salariés ! Les charrettes vont être bien remplies mais il va falloir que la plupart de ces gens pensent sérieusement à une reconversion dans un autre type de job.

D’après tous mes copains, c’est le grand désert dans les agences depuis 2 mois. Chez Big-Boss Voyages, c’est la cata : -11% en avril et -8% en mai. Partout, on coupe, on supprime, on se restructure mais on est tous confrontés au même problème : où sont les clients ? Chez eux. Ils attendent…

Mais ils attendent quoi ? Partout, on dit que les vacances sont un besoin essentiel, presque vital. Vous avez vu les gens dans la rue combien ils ont l’air triste ? On doit leur proposer des vacances, c’est une mesure de santé publique !

Chez Big-Boss Voyages, on remuer ciel et terre pour pousser les clients au départ… on utilise toutes les solutions marketing de bon sens pour les attirer chez nous…

Léa s'inquiète...

Et que je te fais une journée portes-ouvertes avec des offices de tourisme, et que je te balance par e-mailing ou en mailing papier des propositions ciblées.

Et que je te mets en valeur notre expertise-produit (là, je fais un gros push sur la croisière parce que depuis que je suis allée visiter le Divina d’MSC la semaine dernière, je peux donner mille détails…), et que je relaie les initiatives des TO (Big-Boss est allé en Tunisie avec des bons clients grâce à FRAM) et que je surfe dessus (du coup, hop… une soirée Tunisie à l’agence avec les clients en question pour booster la destination…).

A force de secouer le marché, il bouge un peu… Mais je m’inquiète : l’euro se dégrade chaque jour un peu plus par rapport au dollar (je me prépare psychologiquement à appeler les rares clients qu’on a pour l’été pour leur annoncer des hausses devises).

Les affréteurs régulent, les prestataires sont fragiles et peuvent se planter du jour au lendemain (depuis que la presse grand public annonce les plans sociaux chez les TO, les clients nous demandent d’un air apitoyé « ça va, vous ? »)

Bref, ça sent le sapin…

Lu 6080 fois

Tags : lea
Notez


1.Posté par Les concernées... le 06/06/2012 14:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelqu'un a des nouvelles de Denis Wathier .....???

2.Posté par Tiphaine le 06/06/2012 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est terrible pour les employés qui travaillent dans ces grands groupes mais on ne peut pas plaindre les grands TO alors qu'ils ont eux-mêmes causé leur perte...à coups de prix cassés, promos toute l'année, ils ont affrété des vols, vols et vols, non rentables sans aucun contrôle. D'ailleurs, les clients ne connaissent plus que le mot "promo", on est en juin et je vois déjà écrit le mot "promo" chez certains TO pour des départs d'Octobre!!!
Chez les petits TO spécialistes ça fonctionne, car on a toujours respecté tout le monde et surtout les clients en proposant des produits de qualité.
A vous, agents de voyages d'éduquer un peu les clients, enfin au moins ceux qui poussent encore la porte des agences.
On espère tous que les clients sont reprendre le chemin des agences. Bon courage!

3.Posté par ex le 07/06/2012 22:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Wathier est chez wonderbox

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com