TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Les 5 années qui ont bouleversé la face du transport aérien mondial


Rédigé par Jean DA LUZ le Lundi 11 Septembre 2006

Difficile de ne pas évoquer en ce lundi 11 septembre, le 11 septembre 2001 dont on célèbre le triste 5e anniversaire. Difficile de ne pas évoquer la folie meurtrière des hommes et les victimes innocentes car, comme disait le poète, « mourir pour des idées d’accord mais de mort lente… »



Avec les tours du WWC c'est aussi tout le transport aérien mondial qui a implosé
Avec les tours du WWC c'est aussi tout le transport aérien mondial qui a implosé
La leur a été subite et atroce. Nous ne nous étendrons pas davantage sur le sujet, toutes les gazettes faisant leurs choux gras de ce tragique évènement, traités sous toutes les coutures. Un évènement que nous aborderons davantage du point de vue professionnel et notamment de celui du transport aérien.

Mais qu’y a-t-il de changé depuis 5 ans ? Tout d’abord un constat que partagent tous les analystes du secteur : le 11 septembre a été davantage un révélateur qu’un détonateur des difficultés des compagnies aériennes. Ces dernières vivaient depuis des années au dessus de leurs moyens. A tel point qu’on se plaît souvent à rappeler qu’en un demi siècle cette industrie n’a pas fait de bénéfices !

Le traumatisme induit par le 11 septembre a sonné le glas chez les majors américaines. Les cadres US voyageant aussi peu que possible suite aux événements et désertant les classes Business qui assurent l’essentiel du revenu haute contribution, le transport aérien s’est littéralement crashé dans une crise sans précédent.

Un crash dans une crise sans précédent


Deuxième constant : globalement le transport aérien européen s’en est mieux sorti, même si des pays comme la Suisse et la Belgique y ont laissé des plumes et un peu de leur fierté nationale avec la perte des leurs fleurons nationaux.

Bref : la crise qui s’en est ensuivie a fait sortir du marché les entreprises les plus fragiles, les « canards boîteux ». Le transport aérien a pris conscience de ses faiblesses et de la fragilitté de son modèle économique tandis que, dans le même temps, de nouveaux entrants donnaient au low cost ses lettres de noblesse.

Quelque part, cette « grande lessive » a fait prendre conscience aux « legal carriers » qu’il fallait lâcher du lest par-dessus bord si on voulait poursuivre encore quelque temps le plan de vol prévu. Résultat des courses : toutes les Cies américaines ont dû se saigner aux quat’veines pour ré endosser un costume qui, manifestement, craquait sous toutes les coutures.

Malgré ce, beaucoup de compagnies pédalent aujourd’hui encore dans la semoule parce que, entretemps, il a fallu faire face à de nouveaux enjeux alors que le passé et le passif n’avaient pas été soldés : le prix du kérosène qui a flambé, les nouvelles mesures de sûreté et la psychose des menaces d’attentat qui handicapent toujours plus lourdement le transport aérien.

Le trafic affaires a également repris


Nonobstant, l’espoir demeure pour cette industrie, indissociable de la notre. Premier constant : le tourisme (attentats ou non) poursuit sur une avancée inexorable. Sa croissance ne s’est jamais démentie depuis les 5 dernières années.
Partant, il en va de même pour le transport aérien qui, en volume, se porte à merveille et affiche des progressions qui oscillent entre 5 à 7% an.
Enfin, le trafic affaires a également repris.

On pourrait croire que tout va donc pour le mieux dans le meilleur des mondes. Pour autant, il ne faudrait pas trop pavoiser. Les conflits larvés ou réels ont un fort impact sur le moral des ménages et donc sur leur consommation. Et qu’on le veuille ou non, les attentats terroristes, même s’ils n’ont plus l’action dissuasive durable d’autrefois, portent des coups terribles aux économies qui ont fait du tourisme leur pilier majeur.

Enfin, la multiplication des mesures de sûreté dans les aéroports touchent des bornes difficilement franchissables sauf à interdire l’entrée des passagers dans les appareils, ce qui pourrait, du même coup, résoudre la cadrature du cercle !

Lu 4588 fois
Notez


1.Posté par Christine Bertre le 11/09/2006 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
11 septembre :
date particulière pour moi puisque c'est mon anniversaire, une nostalgie m'envahit car il y 5 ans jour pour jour, au delà des attentats du WTC, je faisais partie de la première vague de licenciement d'AOM ! Alors je pense à tous ces gens connus dans cette compagnie, j'en garde de très bons souvenirs et racontes régulièrement beaucoup d'anecdotes de ces 6 années passées chez AOM.
J'ai quité le mode de l'aérien aujourd'hui mais je suis les actualités qui le concerne.
Bon courage à tous ceux qui y travaillent !!

2.Posté par Bernard Personnaz le 12/09/2006 16:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Christine
En lisant votre message touchant, je reviens sur AOM... qui volait alors sur le Québec, destination dont je m'occupe depuis une vingtaine d'années. Savez-vous ce qu'est devenu Jean Pierre ADOUT ? je n'ai plus eu de nouvelles de lui et peut-être même suis-je en train d'écorner son nom. N'était-ce pas d'ailleurs Jean Claude ? ... Bonne continuation, même en dehors du monde du tourisme

3.Posté par Speederman le 05/11/2006 15:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Atn Bernard
Bonjour
Jean-pierre est entre deux mondes actuellement, et il ne sait pas encore quoi choisir
La retraite ou...La retraite... Mais il y va à reculons.
Bref toujours sur Paris, il fume toujours le cigare à orly, et se balade à Boulogne.
Plus d'avion pour lui comme pour beaucoup depuis 4 ans.
Si besoin son tel, laissez moi message sur boite.
Amicalement


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com