TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Les Contrats Nouvel Emploi... ça ne les fait pas !

Recrutement en panne sèche


Rédigé par Herve Ducruet - herve.ducruet@tourmag.com le Mardi 20 Décembre 2005

Une fois n’est pas coutume, le gouvernement vient de publier à l’attention des professionnels du tourisme 2 plaquettes présentant les 7 contrats proposés par le Plan de Cohésion Sociale de Jean Louis Borloo. Et force est de constater que, non seulement ils ont du mal à prendre, mais qu’en plus, ils arrivent à un moment où les offres d’emploi sont en chute libre.



Les Contrats Nouvel Emploi... ça ne les fait pas !
« Le tourisme en France représente 1,5 milliard de nuitées, 75 millions de touristes étrangers par an et 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires. C’est un des secteurs les plus dynamiques de l’économie française », explique le Ministre du Tourisme, Léon Bertrand, sur l’introduction des 2 plaquettes destinées aux professionnels du Tourisme.

Des plaquettes, disponibles dans les ANPE locales, qui expliquent aux futurs employeurs toutes les possibilités de recrutement prévues dans le cadre du Plan de Cohésion Sociale.

Deux dépliants sont proposés : l’un à destination des entreprises commerciales et associatives, le second étant destiné aux associations et collectivités.

7 contrats proposés

Aux premiers, Jean Louis Borloo, le ministre du travail propose pas moins de 7 contrats (insertion-revenu minimum d’activité, initiative emploi, jeune, apprentissage, professionnalisation, chèque emploi et le fameux CNE, le contrat Nouvelle Embauche.

Pour les associations et collectivités, deux contrats seront proposés, le contrat d’avenir et l’accompagnement dans l’emploi.

« Les entreprises, marchandes ou non marchandes ont des besoins, nous vous aidons à créer les emplois qui les satisferont » explique le ministre du Tourisme. Et pour le moment, ça n’en prend pas le chemin.

1 offre sur 10

Sur les 226 offres d’emploi affichées par l’ANPE Tourisme au 20 décembre, seulement 23, à peine 10 %, létait un contrat spécial. (11 l’étaient en Contrat Nouvel Emploi, 4 en contrat de professionnalisation et 2 en contrat Initiative Emploi).

Mais plus que le faible recours à ces nouveaux contrats, c’est le faible nombre des offres d’emploi qui inquiète.

« Actuellement, c’est très très calme. On ne recense principalement que des demandes pour du personnel d’animation pour les hôtels et les clubs », explique Marie Reine Rosset à l’ANPE Tourisme.

A titre de comparaison, à fin décembre 2000, c’est le triple qui était proposé. Pourtant, jamais on a proposé autant de CDI. Sur les 226 offres recensées, 133, soit près de 60 %, avait cette caractéristique. En décembre 2000, ce n’était le cas que pour 44 % des emplois proposés.

beaucoup d'appelés...peu d'élus

Quand on voit le trou d’air dans lequel sont plongés les TO actuellement, rien d’étonnant à ce que le marché de l’emploi soit, lui aussi, très calme.

Mais quand même, 200 offres pour le mois de décembre, environ 3 500 à 4 000 attendues en 2005 (contre 8 579 en 2000 et 8 219 en 1999) comment satisfaire la demande des jeunes qui sortent des écoles ?

4 000 diplômés du BTS sont censés entrer chaque année sur le marché du travail. A ce chiffre, il faut ajouter environ 5 000 étudiants à l’université qui s’initient au tourisme si l’on s’en tient au rapport d’Arlette Franco rendu en juin 2004 au Ministre du Tourisme, Léon Bertrand.

« Il serait inadmissible d’engager des gens dans un processus de formation privé de débouchés » avait précisé à l ‘époque la députée des Pyrénées Orientales lors de la remise de celui-ci. Est ce que ça n’est pas déjà le cas depuis bien longtemps ?

Forum de recrutement des métiers de l’animation touristique

Le Forum des métiers de l’animation touristique est une initiative de l’ANPE, en partenariat avec l’AFPA et notre confrère Tour Hebdo. Le mardi 17 janvier, à Paris (12ème), les professionnels de ce secteur y rencontreront les « chercheurs d’emploi et d’aventures touristiques » sur la France et l’étranger.

Dix entreprises recruteront sur place les candidats et des centaines de postes sont à pourvoir immédiatement. Ces postes sont saisonniers et non sédentaires. Seront notamment présents : Le Club Med, Tourisme et Travail, Village Vacances Famille (V.V.F), Aéroviaggi, Igesa, Jet Tour, Look, Pierres et Vacances, Andéoprod, mais aussi le comité d’entreprise de la Mairie de Paris (AGOSPAP) et de la RATP.

Une journée pour trouver votre emploi dans le tourisme :

Dates : mardi 17 janvier 2006
Horaires : de 9 h 30 à 16 h 30
Lieu : AFPA - 8 rue Georges et Mï Politzer, 75012 Paris
Modalités d’accès : Métro Montgallet


Lu 3543 fois
Notez


1.Posté par Cayol le 22/12/2005 10:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour parvenir au résultat escompté, il faut que les pays comme la Chine, l'Inde, le Japon, l'Amérique aient une monnaie plus forte.

Ainsi, leur voyage coûterait moins cher et nos prix seraient plus à leur porté.

C'est une question de parité monétaire à revoir entièrement.
Raoul louis Cayol

2.Posté par dupuy le 22/12/2005 19:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VVF c'est vraiment mieux que ce que l'on croit. L'animation est au top! Courez-y, c'est le bon plan du jour!!!!


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com