TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Les Entreprises du Voyage : "les mauvais chiffres du chômage sont liés au tourisme"

Le syndicat des professionnels du tourisme assez pessimiste sur la situation


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Mardi 18 Octobre 2016

Selon le dernière baromètre du syndicat les Entreprises du Voyage, la saison touristique estivale a été particulièrement difficile pour la destination France et le moyen-courrier. Seuls les pays lointains tirent leur épingle du jeu. Une tendance qui se confirme pour l'hiver.



La Tunisie amorce une timide reprise. Photo : Musée El Guellala de Djerba - domeniconardozza-Fotolia.com
La Tunisie amorce une timide reprise. Photo : Musée El Guellala de Djerba - domeniconardozza-Fotolia.com
Triste été pour les professionnels du tourisme.

Selon le dernier baromètre des Entreprises du Voyages (EDV), les ventes accusent un retard global de 4,5% en terme de passagers sur la période juin-septembre. Des chiffres plombés par les attentats.

La France souffre plus particulièrement, avec une chute de 8,2% des passagers et de 7,2% en volume d'affaires, le tout accentué par un fort phénomène de désintermédiation.

Le moyen-courrier recule de 4,5% en nombre de passagers et de 5,8% en volume d'affaires. Seuls les longs-courriers sont en croissance de 1,7% en termes de clients et de 1,6% en volume d'affaires.

La Tunisie revient dans le Top 10

Dans le détail, sur le moyen-courrier, l'Espagne reste la destination la plus vendue en volumes, avec une progression de 13% (passagers).

En seconde position, la Grèce, dont les performances sont moindres (-5%) perturbées par la crise des migrants. L'Italie reste stable. Elle est suivie par le Portugal qui progresse de 20% et le Maroc, redevenu à la 5e place, même s'il reste en baisse de 18%.

La Tunisie revient dans le Top 10 alors qu'elle avait disparu à la fin du printemps, tandis que la Turquie s'effondre de 61%.

Signalons les mauvaises performances de la Grande-Bretagne et de l'Allemagne, qui reculent respectivement 16% et 11%. L'Allemagne devient de plus en plus désintermédiée et a aussi souffert de la crise des migrants.

Sur les destinations long-courrier, en croissance globale de 1,7%, quatre pays asiatiques intègrent le top 10 : la Thaïlande, la Chine, l'Indonésie et le Vietnam.

Les Etats-Unis restent les premiers en volume, mais la fréquentation baisse de 3%. La vedette est Cuba (+31%), mais elle n'occupe que la 8e place en terme de volumes.

Une situation économique morose pour le tourisme

Si on examine les réservations confirmées entre octobre 2016 et janvier 2017, la France poursuit sa chute (-12,9%) tout comme le moyen-courrier (-6%). Seul le long-courrier tire son épingle du jeu avec une croissance de 9,3%.

La Tunisie poursuit sa convalescence avec un recul de « seulement » 35% cette année contre 55% l’an passé. Le pays va terminer l’année avec environ 300 000 clients contre 1,2 million en 2010.

"Les autorités et opérateurs tunisiens sont positifs. Ils sentent le retour de la clientèle française en hiver", assure Jean-Pierre Mas.

Mais le président du syndicat s’inquiète de la situation du tourisme en France
. Il rappelle que le trafic aérien en provenance du Japon, de la Chine, des USA et de l'Italie a baissé de 20% depuis le début de l'été.

Même effondrement dans l'hôtellerie. En août dernier, le chiffre d'affaires des hôtels de luxe parisiens a baissé de 41%, de 36% pour les hôtels haut de gamme et de 28% pour le milieu de gamme.

Sur la Côte d'Azur, la situation n'est pas meilleure, avec un recul de 14% pour le luxe et de 19% pour les autres catégories (chiffres du cabinet In Extenso).

Un discours alarmiste de nos dirigeants

Les acteurs des croisières fluviales de la capitale estiment que leur chiffre d'affaires estival sera en baisse de 25%, tandis que les excursionnistes tablent sur un recul de 30 à 40%.

Des tendances qui auront des répercussions sur l'emploi. "Les mauvais chiffres du chômage sont liés à la mauvaise situation du tourisme", déplore Jean-Pierre Mas.

Il est particulièrement critique face aux politiques mises en place pour rassurer les voyageurs étrangers. "Il ne suffit pas de projeter un film dans les avions pour dire que Paris est attractif. C'est loin d'être suffisant".

Il s'inquiète notamment du discours alarmiste de nos dirigeants.

"Quand on clame que les attentats ne sont pas terminés, cela n'encourage pas les Français à voyager, ni les étrangers à revenir",
se désole Jean-Pierre Mas.

Il estime qu'il faudrait prendre exemple sur les gouvernements égyptien ou tunisien, qui tentent de rassurer quant aux problèmes de sécurité dans leur pays.

Lu 2096 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com