TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading






Les "Grandes robes royales" à la basilique de Saint-Denis jusqu’au 10 juin 2016

Possibilité de visites pour les groupes


Rédigé par Michèle SANI le Mercredi 17 Février 2016

Présentées par le Centre des Monuments Nationaux, les 13 grandes robes royales sont une vision décalée de notre histoire et un message fort transmis par un artiste du textile et de la mode venu du Cameroun. Aujourd’hui installé à Saint-Denis, Lamyne M. s’est inspiré des robes des gisantes reines et princesses ensevelies dans la nécropole royale pour créer des modèles où se retrouvent les cultures des femmes d’aujourd’hui.



Blanche de France, duchesse d’Orléans (1328 - 1393). Fille posthume du roi Charles IV  le Bel.  Sa naissance marque l’extinction des capétiens directs et l’arrivée sur le trône des Valois. Elle épouse en 1345 son cousin Philippe de Valois, duc d’Orléans, fils du roi Philippe VI.  Cotte en blouson bleu, surcot en denim gris, gorgerin en dentelle dorée. Cape en jean bleu et poches-logo en décor. Photo MS.
Blanche de France, duchesse d’Orléans (1328 - 1393). Fille posthume du roi Charles IV le Bel. Sa naissance marque l’extinction des capétiens directs et l’arrivée sur le trône des Valois. Elle épouse en 1345 son cousin Philippe de Valois, duc d’Orléans, fils du roi Philippe VI. Cotte en blouson bleu, surcot en denim gris, gorgerin en dentelle dorée. Cape en jean bleu et poches-logo en décor. Photo MS.
Aux portes de Paris, à 100 mètres de la station de métro de la ligne 13, on est au cœur du quartier piétonnier de Saint-Denis, capitale du "neuf trois".

On est aussi à 100 mètres de l’un des joyaux français, la Basilique cathédrale de Saint-Denis.

Achevée sous Saint Louis au XIIIe siècle, elle est le premier chef-d’œuvre de l’art gothique au monde, unique par la richesse de ses vitraux et son ensemble de 70 gisants et tombeaux sculptés, ensevelis dans sa nécropole royale.

S’inspirant des gisants de reines et des princesses de France, l’artiste couturier Lamyne M. présente sa « collection » dans les chapelles de la crypte.

Hautes de trois mètres, composées de coupes, de tissus et de plissés venus d’ailleurs, les robes ont été réalisées par des élèves des métiers du spectacle (option techniques de l’habillage – DTMS), du lycée professionnel La Source à Nogent-sur-Marne, ainsi que par les femmes de la maison de quartier Floréal à Saint-Denis.

« Un hommage à la grandeur des femmes »

Lamyne M. aux côtés de Marguerite de Flandre (1309 – 1382). Fille du roi  Philippe V. Elle épouse en 1320 Kiyus 1er de Flandre qui meurt en 1346 à la bataille de Crécy contre les Anglais. Elle devient alors une bienfaitrice de l’abbaye de Saint-Denis qu’elle couvre de cadeaux. Robe en wax de différents verts, plastron tricoté avec du ruban de chutes de wax. Photo MS.
Lamyne M. aux côtés de Marguerite de Flandre (1309 – 1382). Fille du roi Philippe V. Elle épouse en 1320 Kiyus 1er de Flandre qui meurt en 1346 à la bataille de Crécy contre les Anglais. Elle devient alors une bienfaitrice de l’abbaye de Saint-Denis qu’elle couvre de cadeaux. Robe en wax de différents verts, plastron tricoté avec du ruban de chutes de wax. Photo MS.
« Ces robes sont un hommage à la beauté et à la grandeur des femmes », explique Lamyne M. qui vit et travaille à Saint-Denis et expose à travers le monde.

La taille gigantesque est pour lui l’expression de l’importance des femmes dans le monde en général, de sa ville d’adoption en particulier, ville aux 124 nationalités, « des coupes et des couleurs du monde entier portées dans ses rues dès les beaux jours ».

Dans une superbe scénographie, les « Grandes robes royales » mêlent le pagne africain à la robe d’apparat du Maghreb, le jean et la dentelle et prouvent que les vestiges de l’histoire la plus ancienne peuvent nourrir la création la plus contemporaine.

13 robes ont été créées. 8 sont présentées au sein de la basilique cathédrale.

Les 5 autres sont au musée d’art et d’histoire, dans la chapelle des Carmélites et dans le cloître (500 mètres de la basilique), dans le Théâtre Gérard Philippe Centre dramatique national de Saint-Denis (400 mètres de la basilique) et dans l’Office de Tourisme de Plaine Commune Grand Paris (face à la basilique).

L’exposition, qui était programmée jusqu’au 30 avril 1016, est prolongée jusqu’au 10 juin 2016.

Spécial groupes : visites découverte de la basilique et de l’exposition

Réservations et informations : reservations.basilique@monuments-nationaux.fr
ou groupes@tourisme93.com

(Possibilité, à certaines dates, d'avoir l’artiste Lamyne M. comme guide).

Plus d’infos : www.tourisme93.com/circuits-groupes.html


Lu 2106 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92








Dernière heure










 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com