TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Les chiffres clés du tourisme en France fiables ?

Publiés par la direction du tourisme


Rédigé par Michel Ghesquière - michel.ghesquiere@skynet.be le Mercredi 30 Août 2006

Comme chaque année, nous nous nous sommes penchés avec attention sur les « Chiffres clés du tourisme » publiés par la Direction du Tourisme. Et comme chaque année, nous sommes bien obligés de démontrer que ceux-ci ne tiennent pas la route. Il suffit d’analyser le marché émetteur belgo-luxembourgeois pour constater l’aberration des données..



En 2005, la France aurait reçu la visite de 76 millions de touristes. Ceux-ci auraient générés 566,9 millions de nuitées et déboursés, selon la Banque de France, 34 milliards euros.

Selon la Direction du Tourisme, les principaux pays émetteurs étant le Royaume-Uni et l’Irlande qui, à eux deux, totaliseraient 19,7 % des arrivées, suivis par l’Allemagne (17,4 %), les Pays-Bas (15,3 %) et la Belgique-Luxembourg (11,8 %).

Restons au simple niveau des Belges et des Luxembourgeois. Les chiffres communiqués disent que ces deux pays totalisent 11,6 % des nuitées et 9,9 % des recettes.

Enfin, toujours selon les chiffres du gouvernement français, 48,8 % du total des séjours sont de moins de 4 nuitées soit 39 millions de touristes contre les 37 millions qui séjournent plus de 4 nuitées.

Après avoir effectués les règles de trois et les calculs nécessaires, il apparaît donc, selon la Direction du Tourisme, que 8,96 millions des arrivées dans l’hexagone proviennent du Plat Pays et du Grand Duché. En ce qui concerne les nuitées, ces touristes auraient passés 65,8 millions de nuits en France. Quant aux dépenses de ces voyageurs, elles représenteraient 3,4 milliards euros.

De biens beaux chiffres…

Oui mais tiennent-ils la route ? Nous avons jeté un petit coup d’œil sur les chiffres publiés par le SPF Economie de Belgique et son département statistique (l’ancien Institut National de Statistique du Royaume).

Et là qu’est ce qu’on y apprend ? Tout d’abord que la population totale des Belges (résidents de nationalités étrangères compris) est de 10,396 millions. Comme les moins de 14 ans sont 1,226 millions, les chiffres se basent donc sur un univers réel de 9,170 millions d’habitants.

Première aberration donc : à en croire la Direction du Tourisme française, les arrivées de belges en France représenteraient entre 86,2 % et 97,7 % de la population totale du royaume !

Pas encore convaincu ?

Continuons l’analyse. Selon les chiffres de l’Enquête voyages effectué par les statisticiens belges, le nombre de belges s’étant rendus en France et qui y auraient passé une nuit et plus serait de 2.737.505 unités.

Ces voyageurs auraient consommés 22.033.971 nuitées. Quant à la durée des séjours, les plus de 4 nuits représenteraient 20.192.635 nuitées et les séjours courts, 1.897.692. Comme vous pouvez le constater, on est loin, très loin des chiffres provenant de Paris.

Mais où est l’erreur ?

Nous avons eu beau retourner le problème dans tous les sens, interroger des statisticiens chevronnés pas moyen de justifier cet écart. Si ce n’est qu’en dehors des données françaises, nous nous sommes basés uniquement sur les chiffres provenant de Belgique.

Mais alors nous l’avons la solution ! Les chiffres français tiennent compte de l’entité Belgique et Luxembourg. Or pour nos différents calculs nous n’avons retenu que les chiffres provenant de la Belgique seule.

Il est donc certain que la différence provient des touristes du Luxembourg séjournant en France ! Les Luxembourgeois génèreraient à eux seuls 6,220 millions d’arrivées en France.

Et ne nous dites pas que le grand-duché est un tout petit pays. C’est justement à cause de sa faible dimension que les 450.000 luxembourgeois passeraient très facilement et de très nombreuses fois la frontière.

Sur base des chiffres aussi bien français que belges nous pouvons donc estimer que les grands ducaux voyagent en moyenne 97 fois par an en France et y passent 43,8 millions nuitées.

Et si vous avez une autre solution pour justifier la différence entre les chiffres français et belges, n’hésitez pas à nous la communiquer. Nous la publierons sans hésiter.

Pour visualiser la synthèse publiée par la direction du tourisme cliquez sur le lien ci-dessous.

Et en Suisse ?

Nous avons aussi regardé les données helvétiques. Il apparaît que s’il y a également exagération dans le chef des experts parisiens, elle est nettement moindre. A la limite, les chiffres français sont même acceptables.

Selon les chiffres officiels de 2003 de la Confédération, 2,161 millions habitants voyageraient en France. Soit plus ou moins 1 millions de moins que ce qui est publié par la Direction du Tourisme (3,192 mions)…

chiffrescles2006.doc chiffrescles2006.doc  (192.5 Ko)


Lu 6098 fois

Notez


1.Posté par mas roland le 31/08/2006 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les statistiques sont ce quels sont. La seule chose qui comptent ce sont les chiffres des recettes et là nous sommmes attus à plate couture par l'Amérique et l'Espagne.

2.Posté par AIT MHAND le 03/09/2006 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
votre analyse est bien amusante mais très basique surtout quand vous comparez la statistique concernant le nombre de voyageurs belges avec le total population belge. Sachez qu'un belge peut représenter plusieurs voyageurs s'il va en france ou passe par la france plusieurs fois la même année statistique. Je vous invite à revoir les définitions de "voyageur;touriste; excursionniste.." de l'organisation mondiale du tourisme.

Bien à vous,

Lhocine AIT MHAND
Doctorant Science du Tourisme
Université de Perpignan

3.Posté par Michel Ghesquière le 03/09/2006 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis entèrement d'accord, l'analyse que j'ai commis est très basique.

Mais attention, je ne compare pas les chifres français avec ceux de la population totale belge. Si je fais cette comparaison c'est surtout pour signaler l'absurdité des chiffres français.

En ait je compare les données provenant de l'hexagone avec ceux de trois instituts de sondage et d'étude de marché de mon pays.

L'INS (Instiotut National de Statistiques) qui est l'institut officiel de Balgique et donc fournis des chiffres tout aussi officiel que la Direction du Tourisme française.

Le WES qui est un institut d'étude de marché spécialisé dans le tourisme. Cet institut travaille pour l'ABTO (Association Belge des Tours Opérateurs) et même le CETO en France. Le WES réalisé deux types d'études: une mentuelle popre aux résuiltats des membres de l'ABTO et une autre qui a lieu tous les deux ans qui analyse le comportement des touristes belges.

Le CIM (le Centre d'étude des Médias en Belgique), dans les chiffres du CIM le comprtement des lecteurs des médias belges est analysé dans leurs consommations et indirectement fourni des données en ce qui concerne les vacances et les destinations.

LEs chiffres fournis pour ces trois instituts en ce qui concerne la destination France sont équivalents avec une fourchette de l'ordre de 200 à 300. 000 pax. (Les résultats de l'INS étant plus ou moins moyen)

Enfin, il faut savoir que les données de l'INS éclatent les voyages en voyages privés et en voyages professionnels, en durée des séjours et même en méthode de l'organisation des déplacements (avec ou sans professionnels). Ils ne tiennent pas compte des excursionistes d'un jour puisque les chiffres fournis sont calculés en voyages de courts séjours (1 à 4 nuitées) et plus.

Bien à vous

PS les résultats de l'Enquète de l'INS peuvent être obtenus sur le site de l'Institut (www.statbel.fgov.be)

4.Posté par faska asmail le 21/11/2008 12:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
faska asmaial sa va


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com