TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Les hôtels français ont quasiment tous souffert en avril 2013

Observatoire Deloitte/In Extenso


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 5 Juin 2013

Selon le rapport de l'Observatoire Deloitte/In Extenso, le secteur hôtelier français a vécu un mois d'avril 2013 difficile. Toutes les catégories ont marqué le pas. Dans ce contexte morose, seuls les établissements grand luxe sont parvenus , plus ou moins, se maintenir.



Pour le mois d'avril 2013, le secteur français de l'hôtellerie enregistre une nouvelle dégradation des chiffres d'affaires hébergement, selon l'Observatoire In Extenso/Deloitte.

Ainsi, au cours du mois, la recette moyenne par Chambre louée (RMC) a diminué pour les établissements super-économique (-1 % à 39 €), pour les économiques (-2,6 % à 64 €) et pour les milieu de gamme (-2,2 % à 96 €).

En revanche, elle a légèrement progressé pour le haut de gamme (+0,3 % à 171 €) et pour le grand luxe (+3,8 % à 334 €).

Cette dernière catégorie est pourtant la seule à voir son revenu moyen par chambre disponible (RevPAR) progresser en avril 2013 (+1,3 % à 208 €). Les autres affichent des reculs compris entre 4,1 % pour l'économique et 2,7 % pour le haut de gamme.

Une situation qui résulte, en grande partie, d'une diminution des taux d'occupation sur l'ensemble du secteur : -2,5 % à 65,8 % en super-éco, -1,6 % à 65,4 % en éco, -1,2 % à 64,7 % pour le milieu de gamme, -2,9 % à 66,5 % pour le haut de gamme et -2,4 % à 62,3 % pour le grand luxe.

A Paris, seul le grand luxe surnage

L'étude révèle surtout que les hôtels de Paris et de la Côte d'Azur qui, jusqu'alors parvenaient à tirer leur épingle du jeu malgré la morosité de la conjoncture économique, ont marqué le pas et déplorent des chiffres d'affaires en repli en avril 2013.

Ainsi, dans la capitale, les RevPAR chutent pour la majorité des catégories : de -6,9 % (146 €) pour le haut de gamme à -1 % (95 €) pour le milieu de gamme standard.

Les taux d'occupation des adresses parisiennes reculent eux aussi avec des pics à -8,1 % (76,7 %) pour le haut de gamme et -2,4 % (82,4 %) pour le grand luxe. Cette dernière parvient tout de même à faire grimper son RevPAR de 5,7 % à 388 €.

La chute est particulièrement prononcée pour les établissements situés autour de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle (CDG) : -11,6 % pour le taux d'occupation (64,6 %), -12,8 % pour la RMC (103 €) et -22,9 % pour le RevPAR (67 €).

Recul général sur la Côte d'Azur

Sur la Côte d'Azur, toutes les catégories ont connu un mois d'avril 2013 difficile, selon l'Observatoire. Les taux d'occupation diminuent de -10,9 % pour le super-éco (63,1 %) à -2,2 % pour le haut de gamme (54,7 %).

Par conséquence, à part pour cette dernière (+0,6 % à 78 €), l'ensemble des établissements azuréens affichent un net recul de leur RevPAR.

Il s'étale de -13,6 % à 29 € pour le super-éco, -3,1 % à 61 € pour le milieu de gamme et -5,1 % à 141 € pour le grand luxe.

Lu 665 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 12:19 L’InterContinental® Perth City ouvre ses portes


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com