TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Les îles Vanille en lutte contre le réchauffement climatique

rédaction d'une Déclaration des Îles de l'Océan indien pour la COP 21


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mardi 29 Septembre 2015

La Réunion portera une Déclaration des îles de l'océan Indien lors de la COP 21 qui réunira à Paris les dirigeants du monde entier en décembre 2015. L'association des Îles Vanille, "premières sentinelles du changement climatique", apporte sa contribution pour le développement d'un tourisme durable dans cette zone.



Les Îles de Vanille se mobilisent pour préserver leur fonds de commerce - Capture d'écran
Les Îles de Vanille se mobilisent pour préserver leur fonds de commerce - Capture d'écran
L'association des Iles Vanille qui regroupe Madagascar, Seychelles, Maurice, Réunion, Maldives, Comores et Mayotte porte le concept de promotion de combinés d'îles auprès de visiteurs internationaux.

Aujourd'hui, 25% des visiteurs visitent au moins deux îles, notamment Réunion et Maurice, et la progression sera encore de plus de 12% cette année.

Pour autant, les dirigeants des entités touristiques ne visent pas seulement la croissance du nombre de touristes mais aussi la préservation du potentiel touristique de chacune de ces îles.

Le changement climatique est une menace à prendre suffisamment au sérieux pour que l'association a fait entrer dans le jeu de la réflexion le WWF.

"Ne pas trop abîmer notre fond de commerce"

Des stratégies d'écotourisme se mettent en place avec des chartes de qualité, notamment autour du développement hôtelier. La sensibilisation du grand public comme des acteurs économiques locaux.

Bref, "ne pas trop abîmer notre fond de commerce" et "faire une opportunité du changement climatique" est dans toutes les têtes, "à condition de savoir anticiper".

Des actions sont déjà en place : obligations européennes sur le développement hôtelier à la Réunion, reboisement aux Seychelles, aucune ouverture d'hôtels à Maurice d'ici à décembre 2016, interdiction des sacs plastiques à Maurice à partir de janvier prochain, conservation des communautés locales à Madagascar, préserver le lagon et sa barrière de Corail à Mayotte...

La Déclaration des Iles sur le changement climatique sera prête dans quelques jours.

Mais le tourisme continuera d'y croître.

A la Réunion, qui recevra 450 000 touristes cette année, le potentiel de croissance serait encore d'au moins 300 000 visiteurs.

Le président du tourisme mauricien Arnaud Martin compte sur l'apport de croisiéristes. De 12 000 cette année, l'objectif est d'atteindre 17 000 croisiéristes en 2017.

"Le développement de l'emploi pour les jeunes et la génération de richesse que créée l'industrie touristique est important".

Lu 1864 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com