TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Les leçons de la victoire des AGV Belges sur Marmara


Rédigé par Michel GHESQUIERE à Bruxelles - michel.ghesquiere@skynet.be le Mardi 15 Mars 2005

Marmara Belgique a plié devant le boycott des agences belges. Comme nous l’avions écrit, le 25 février, les AGV belges avaient décidé de ne plus vendre Marmara. En cause, la publicité sur leur brochure du site Internet du TO et surtout la possibilité pour les touristes de réserver les voyages sur celui-ci.



Marmara Belgique, en fin de semaine passée, a fait savoir qu’il avait rénové son site et que dorénavant, si le surfeur a toujours la possibilité de réserver via le site, par contre, lors de finalisation de celui-ci, il est « prié de confier son dossier à l’agence de son choix ». En d’autres mots, l’AGV sélectionnée garde donc sa commission et son client.

S’il est tout à fait exact que les ventes de Marmara en Belgique se sont littéralement effondrées pendant la période du boycott, il faut cependant relativiser les choses.

Premièrement, depuis la reprise de Bosphorus par Paris, Marmara a littéralement cultivé les erreurs psychologiques dont la moindre était un stand, aussi bien au BTE qu’au Salon des Vacances de Bruxelles, au design francophone nettement affiché alors que plus de la moitié de la clientèle belge est flamande.

Une preuve que les fournisseurs peuvent plier devant les AGV?

Deuxièmement, et beaucoup plus grave, ce TO n’avait pas la moindre position hégémonique sur les destinations (Turquie, Maroc, Tunisie et Egypte) qui étaient vendues. La concurrence est en effet rude avec, en dehors de Jetair et du groupe Thomas Cook, Mediterra, Indigo Travel et Orion.

En d’autres mots, alors que l’opération de réorganisation du groupe First Choices en Belgique et en France aurait dû mener les manager à avoir un profil bas envers la distribution, tout a été fait pour braquer les AGV.

La décision de reprendre sur les brochures l’adresse Internet avec des résa directes possibles sans AGV a donc été la goutte qui a fait déborder la marmite.

Certains nous expliquer qu’il serait très étonnant que les AGV belges se lancent dans le même type de campagnes de boycott envers les deux grands groupes Jetair (TUI) et Thomas Cook.

En effet, selon ces observateurs, ces deux grands groupes pourraient très rapidement se replier sur leurs réseaux captifs (TUI Travel Center et Sunjet pour Jetair et Thomas Cook Travel Shop et Neckermann pour Thomas Cook) et donc entamer une épreuve de force avec les AGV indépendantes.

Marmara, un bouc émissaire ?

Guerre économique que Marmara, qui n’est en Belgique qu’un TO spécialisé parmi d’autres, ne pouvait mener. Ce n’est pas l’avis de Jean Philippe Cuvelier, le président de l’UPAV, l’Union des Agences de Voyages francophones, qui rappelle bien à propos: « Ces deux grands groupes sont beaucoup plus fragiles qu’on ne pourrait le penser.»

Chez eux, les marges se jouent sur quelques pour cents et par ailleurs, par rapport aux petits voyagistes, ils sont moins souples. Un blocage ou un ralentissement des ventes pendant quelques semaines pourraient avoir des conséquences importantes sur les résultats de fin d’année. »

Il n’empêche que cette victoire des AGV sur un TO, même de petite taille pour le marché Belge, est une preuve qu’en se regroupant, les agences peuvent faire plier les groupes.

Michel GHESQUIERE à Bruxelles - michel.ghesquiere@skynet.be

Lu 1371 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com