TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Les recommandations du Quai d'Orsay


Rédigé par La Rédaction - redaction@tourmag.com le Lundi 25 Octobre 2004

Retrouvez les conseils du ministère des affaires étrangères.



LAOS

En raison des différentes manifestations et rencontres organisées à l'occasion du sommet de l'ASEAN qui aura lieu à Vientiane du 25 au 30 novembre 2004, les autorités laotiennes ont accru les mesures de sécurité et de contrôle de l'entrée et du séjour au Laos.

Le centre ville de Vientiane sera pour une bonne partie du mois de novembre coupé à la circulation et les principaux établissements et administrations ouverts au publics seront fermés. Tous les hôtels sont d'ores et déjà complets. Il est donc préférable d'éviter de se rendre à Vientiane pour un séjour touristique durant cette période.

Au cours des dernières années, une série d'actes de violence a eu lieu, à Vientiane et en province, causant la mort de nombreuses personnes, dont des européens sans que les motivations des bandes armées incriminées soient claires (banditisme ou actions politiques).

Les attaques n'ont pas pour cible particulière les étrangers mais ceux-ci doivent faire preuve d'une grande prudence dans les marchés, les gares routières et surtout dans leurs déplacements en province par la route.

www.france.diplomatie.fr
Source ministère des affaires étrangères - 22/10/04

NIGER

Il est formellement déconseillé de se rendre dans tout le massif de l'Aïr, dans le Ténéré et le Kaouar jusqu'à nouvel ordre. Il reste néanmoins possible de circuler à partir d'Agadez, au Nord, jusqu'à l'arbre du Ténéré et, au Sud, jusqu'au massif de Termit. Toute modification de la situation fera l'objet d'une information de dernière minute.

La mort début septembre de 8 nigériens, disposant pourtant de deux camions, lors d'une liaison commerciale habituelle dans le sud du Ténéré, doit, en outre, rappeler à chacun, les conditions extrêmes dans lesquelles se fait tout déplacement dans cette zone.

L'enlèvement de touristes européens, dans le sud de l'Algérie en 2003, atteste de la présence de bandes armées dans les zones situées à la jonction des frontières nigérienne, malienne et algérienne. L'agression de trois groupes de touristes, le 22 février 2004, par des groupes armés, le long de la bordure est du massif de l'Aïr, met en évidence leur grande mobilité et le danger tout particulier qu'ils peuvent représenter.

En outre, depuis juin, des coupeurs de route ont attaqué à plusieurs reprises, en ouvrant le feu, des véhicules de transport en commun dans la région d'Arlit et au sud d'Agadez (axe Tahoua-Agadez). La dernière attaque, en date du 10 août 2004, a fait trois morts et près d'une vingtaine de blessés nigériens.

Dans ce contexte, il est déconseillé de se rendre :

dans la partie de l'Azawagh nigérien comprise entre la frontière malienne et une ligne allant de Tahoua à Ingall, jusqu'à la frontière algérienne, pour le moment et jusqu'à nouvel ordre dans le massif de l'Aïr, le Ténéré et le Kaouar et, sauf raisons professionnelles impératives, sur l'axe routier Agadez-Arlit .

De manière générale, il est préférable d'éviter une zone de 200 km longeant les frontières ouest (Mali), nord (Algérie et Libye) et est (Tchad).

Enfin, en matière sanitaire, compte tenu de l'absence de moyens locaux d'intervention, il est indispensable de bénéficier d'une bonne couverture d'assurance, dans l'éventualité d'une évacuation sanitaire, particulièrement par voie aérienne.

Une épidémie de choléra limitée à Niamey et ses environs (région du fleuve Niger) est signalée, aucune autre région du Niger n'étant par ailleurs atteinte. Il est recommandé de s'assurer du traitement adéquat de l'eau consommée (privilégier l'eau minérale en bouteille ou l'eau filtrée), de laver fruits et légumes avec de l'eau javellisée et d'éviter de consommer des crudités dans les restaurants (préférer les plats cuisinés chauds).

Ce type d'épidémie, fréquent en saison des pluies, devrait disparaître avec l'arrivée de la saison sèche.

www.france.diplomatie.fr
Source ministère des affaires étrangères - 21/10/04

PEROU

Des difficultés d'accès sont à prévoir pour les touristes désireux de se rendre à Cajamarca, capitale de la région du même nom au nord du Pérou compte tenu de l'existence d'un mouvement social avec blocages de routes, en particulier le tronçon Cajamarca-Bambamarca, seul accès important à cette ville.

www.france.diplomatie.fr
Source ministère des affaires étrangères - 21/10/04

TANZANIE

Des sources crédibles font régulièrement état d'une menace terroriste en Afrique de l'Est. Nous recommandons à nos ressortissants en Tanzanie une vigilance constante et aux voyageurs de faire preuve de la plus grande prudence notamment dans les lieux à forte concentration touristique.

www.france.diplomatie.fr
Source ministère des affaires étrangères - 21/10/04

NAMIBIE

Des cas de décès par maladie du charbon ont été signalés chez des espèces animales, notamment bovines, dans la région de Caprivi. Ces cas sont en nombre limités. La région reste néanmoins, pour l'instant, ouverte au tourisme.
Il n'y a pas de risque de transmission chez l'homme sauf à être en contact direct avec un animal contaminé.

www.france.diplomatie.fr
Source ministère des affaires étrangères - 21/10/04

Lu 1770 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com