TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Lille : pendant la fermeture du ciel... les résas été continuent !


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mercredi 21 Avril 2010

Au niveau du comptoir, la fermeture du ciel a créé une effervescence dont on aurait bien pu se passer. Le week-end dernier était celui des retours des vacances de Pâques pour l’académie de Lille avant la reprise des cours, lundi. Manque de chance, le nuage de cendres islandais a contrarié le retour de plus d’un vacancier et la « zénitude » de plus d’une agence.



Lille : pendant la fermeture du ciel... les résas été continuent !
Chez Parfums de voyages, petite agence du centre ville, l’agent qui assure seule l’accueil est débordée.

Non pas par les clients de passage mais plutôt par la gestion de la crise.

Au téléphone, elle conseille et rassure une cliente bloquée : « je vous appelle dès que j’ai des nouvelles du tour-opérateur…Méfiez-vous des transferts en autocar, ils sont payants contrairement à ce qui est dit »…

Devant elle, une pile de dossiers de clients disséminés aux quatre coins de la terre dont elle doit suivre les retours. Gérer au jour le jour, c’est ce qu’elle indique devoir faire depuis le début de la fermeture du ciel.

« J’ai des clients bloqués à qui le tour-opérateur repousse la date de retour de deux jours en deux jours. J’ai le problème des transferts en bus pour ceux qui ont eu la chance de revenir mais qui se sont posés à Nice au lieu de Paris.

Marmara dit qu’ils prennent en charge le coût du transfert en car mais mes clients ont payé 60 euros. Il y aura peut-être de l’après-vente »
. Mais pour l’instant, c’est bien l’immédiat qui préoccupe…

Chez Cap 5 Voyages sur la Grand Place, la belle agence dédiée aux ventes tourisme, forte de ses cinq comptoirs pour accueillir le client, pas un client ce mercredi matin.

« C’est normal » , indique Valérie, i[« il est encore un peu tôt mais je vous assure que les clients viennent toujours s’inscrire pour les vacances d’été.

Il a fallu gérer reports et remboursements...

Les tracas actuels des compagnies ne les découragent pas et c’est heureux ! Ce qu‘on ne peut pas vendre en ce moment ce sont les offres de dernière minute ».]i

Quant aux départs de la semaine, il a fallu gérer les reports et les remboursements. « Nous avons dû traiter chaque dossier au cas par cas. Chaque tour-opérateur a sa propre politique, il y a ceux qui acceptent les remboursements, ceux qui n’acceptent que les reports de date. »

Pour les clients en peine pour rentrer, Valérie prend les choses avec philosophie. Ce sont les tour-opérateurs qui décident.

« On sait que les clients qui étaient bloqués aux Etats-Unis devraient atterrir ce matin car les vols longs courriers fonctionnent à nouveau. Pour ceux qui sont en croisière sur le Nil, pour l’instant, on n’a pas d’information… »

Atmosph’Air : encore des clients coincés à Ténérife

Chez Atmosph’Air, agence spécialisée Loisirs, on compte encore des clients coincés à Ténérife.

« Nous avons appelé les clients un par un dès que les problèmes ont commencé jeudi et vendredi dernier pour savoir s’ils étaient pris en charge sur place et pour leur apporter les informations que nous avions », explique Céline.

S’il était rassurant de savoir que les tour-opérateurs assuraient sur place, il y a eu néanmoins quelques dépenses imprévues pour des clients au Kenya.

Des frais supplémentaires aussi les clients qui ont du prendre un transfert en train. « On verra par la suite avec les producteurs s’il y a lieu de faire des remboursements. Nous aurons sûrement des dossiers d’après-vente ».

Mais Céline prend, elle aussi, les choses avec philosophie. « Les clients ont compris que pour le volcan, personne n’y pouvait rien. Cela ne les empêche pas de penser aux vacances d’été.

Samedi, nous avons eu pas mal de passage, des gens qui sont venus se renseigner, d’autres qui ont voulu s’inscrire sur les USA, sur la Grèce ».


Pour les départs du prochain week-end, l’agence a décidé d’attendre jusqu’à la dernière minute, c’est-à-dire vendredi pour prévenir les clients en cas d’annulation.

i[« Nous avons des départs prévus de Paris et de Lille mais ce n’est pas la peine d’alarmer les clients. Maintenant que le trafic reprend, les tour-opérateurs sont plutôt rassurants sur les départs de fin de semaine ».]

Lu 1955 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com