TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Litiges : les compagnies aériennes au banc des accusés

les AGV devront aussi balayer devant leur porte


Rédigé par La Rédaction le Lundi 25 Octobre 2004

Les transporteurs figurent en bonne place dans le compte rendu des litiges et des réclamations dressé par l’APS. Un élément de consolation toutefois : au total, les litiges n’ont pas évolué par rapport aux années précédentes, tant quantitativement que qualitativement.



Litiges : les compagnies aériennes au banc des accusés
Créé à la fin 2003 par l’APS, l’Observatoire des litiges et réclamations vient de livrer son verdict. Et les compagnies aériennes prennent une place de choix au palmarès des récriminations.

« Ce n’est pas une attaque vis à vis des compagnies mais cela reflète le fait que les clients prennent aujourd’hui de plus en plus l’avion pour partir en vacances », annonce Michel Messager, secrétaire général de l’APS.

Reste que l’association a constaté pendant l’année une augmentation des litiges liés à la sécurité aérienne. « Suite à l’accident de Sharm El Sheikh, nous avons observé un accroissement des réclamations sur le choix des compagnies charters », affirme Michel Messager, secrétaire général de l’APS.

« Il y a même eu quelques réclamations sur des vols remontant à avant le drame, certains clients reprochant à leur agent de voyages de leur avoir fait prendre des risques en les faisant voyager sur des compagnies jugées peu fiables ». Mais le secrétaire de l’APS tient toutefois à souligner que ce phénomène s’est très vite apaisé.

Le non respect des horaires, point d'achoppement

Autre motif d’insatisfaction : le non respect des horaires aériens. « Le problème est d’autant plus important lorsque le retard a pour conséquence de faire manquer une correspondance », relève Michel Messager.

Les prévisions en terme de croissance du trafic aérien à l’horizon 2010-2020 ne peuvent évidemment qu’inquiéter l’APS. « Il devrait y avoir de plus en plus de litiges sur ce point », avance l’association.

Troisième reproche à l’encontre de l’aérien : les codes shares. Le compte rendu montre que le fait d’avoir réservé sur telle compagnie et de voler sur telle autre est souvent perçu par le client comme un non respect de la « promesse client ».

« Cela est d’autant plus important pour l’homme d’affaires qui a choisi sa compagnie en fonction de critères précis (sièges, présence de télévision…). Or le confort est bien souvent inégal d’une business class à l’autre », indique le secrétaire général de l’APS.

Prix devenus totalement incompréhensibles pour les consommateurs

« Le touriste peut quant à lui être dérouté par la langue utilisée à bord si la compagnie est finalement étrangère alors même qu’il avait choisi une compagnie française ». Outre l’aérien, l’APS note de plus en plus de réclamations sur le manque de clarté du discours des agents de voyages.

Beaucoup de consommateurs se disent perdus face un langage trop technique mêlant trop de termes cabalistiques anglais comme « request », « stand by » ou « no show ».
Autre constat : les prix sont devenus totalement incompréhensibles pour le consommateurs.

« Prix dégriffés, prix cassés, VDM, le client ne sait plus où il en est », regrette Michel Messager, « Le problème c’est que le client qui se rend compte qu’il a payé 25 à 50% plus cher que son voisin de chambre, a l’impression de s’être fait rouler ».

L’APS note, enfin, que les litiges restent stables par rapport aux années précédentes, tant sur le plan quantitatif que qualitatif. L’étude « Litiges et consommateurs » sera éditée par l’APS au courant du mois de novembre.


Didier FORRAY à Paris - didier.forray@tourmag.com

Défaillances financières : 2 800 clients partis grâce à l’APS 

Michel Messager a brièvement commenté le bilan des défaillances financières qui sera définitivement arrêté au 31 décembre prochain. L’année 2004 aura été marquée par la disparition de grandes marques, Republic Tours, Festival, les difficultés de la CIT ou encore quelques agences de voyages historiques. 
Au total, l’APS annonce avoir fait voyager aujourd’hui 2800 clients toutes destinations confondues. Mais le secrétaire général de l’APS insiste : « nous devons encore attendre la fin de l’année afin d’annoncer des chiffres définitifs ».

D.F.

Lu 2687 fois
Notez


1.Posté par Michel BELLON le 26/10/2004 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Tout cela reflète bien les exigences des clients, légitimes la plupart du temps, auxquelles nous devons (et devrons encore plus à l'avenir) nous efforcer de répondre conjointement avec nos partenaires aériens.
En ce qui concerne l'usage abusif de l'anglais, il est là aussi notoire que la profession manque d'imagination et souvent même... d'intelligence. Car quelle nécessité d'utiliser des termes comme "request", "standby" ou "noshow" au lieu de "demande", "attente" ou "absent" (ou "pas vu" !) ?... La volonté, qui existe hélas dans l'esprit de certains, de faire dans une sorte d'élitisme linguistique (pauvre "élitisme", de toute façon, car l'anglais est souvent plus maltraité que le français), de se démarquer de la masse des clients non initiés en utilisant le plus grand nombre possible d'anglicismes nous revient à la figure !... Et sur ce plan-là, la presse professionnelle, y compris Tourmag, est loin d'être irréprochable...

2.Posté par la Rédaction le 26/10/2004 11:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour !

Nous acceptons bien volontiers vos critiques. La presse (y compris professionnelle) est loin d'être irréprochable dans l'utilisation quotidienne du franglais et TourMaG.com n'y fait (helas) pas exception.
Promis, nous essayerons de nous améliorer =;O))

Cordialement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com