TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Litiges : quand les ''patrons'' prennent le chemin des Prud'hommes...

L. Berman-Clément, ex-numéro un de Jet tours vs Club Med


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Dimanche 20 Septembre 2009

Alors que les négociations de départ des dirigeants se réglaient généralement à l’amiable et de manière discrète, certains d’entre eux seraient contraints de faire appel aux Prud’hommes pour régler leurs différents. C'est, notamment, le cas de Laurence Berman-Clément, ex-numéro un de Jet tours.



Litiges : quand les ''patrons'' prennent le chemin des Prud'hommes...
Depuis près de deux ans, les conflits au travail concernant les cadres dirigeants salariés viennent se régler de plus en plus devant le Conseil des Prud’hommes.

A l’exemple de Laurence Berman-Clément, ex-numéro un de Jet tours qui était, à l’époque de son départ en juillet 2007, toujours une filiale du Club Med.

Le Club Med n’a pas la réputation d’être particulièrement accommodant avec ses cadres mais, tout de même, que la directrice générale d’une filiale soit contrainte de demander justice devant les Prud’hommes, c’est une première !

Comment en est-on arrivé là ?

Dans les grandes lignes, Laurence Berman-Clément a considéré que son contrat de travail avait été rompu lorsque Henri Giscard d’Estaing, le président du groupe l’a mise devant le fait accompli d’une réorganisation de l’entreprise en trois business units, Jet tours compris.

Décision mise en délibéré

La présidente de Jet tours n’ayant pas participé à la réflexion menant à ce projet de restructuration, elle a, dès lors, considéré qu’il y avait eu rupture de son contrat de travail.

Il en a découlé son refus de prendre la direction de la business unit marketing et commercial des marchés matures, France, Belgique et Suisse que lui proposait le Club.

La proposition était pourtant accompagnée d’une augmentation de rémunération : un salaire de 300 000 euros, 7000 stock options et un bonus de 50%.

La décision du conseil des Prud’hommes qui voyait, vendredi dernier, les deux protagonistes en salle de départage a mis sa décision en délibéré.

Sans préjuger du jugement des Prud’hommes, le seul fait d’avoir été mise à l’écart d’une réflexion menant à une décision aussi stratégique que la réorganisation de l’entreprise pourrait bien faire pencher la balance en faveur de l’ex-présidente de Jet tours.

Le dossier d'un dirigeant d'une grande agence en ligne serait également en cours d'examen.

Lu 7408 fois

Notez


1.Posté par ponset le 21/09/2009 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On est content d'apprendre que Madame Berman a refusé un poste et un salaire annuel qui représente plus ou moins 22 ans de SMIC soit plus ou moins la moitié de la vie professionnelle d'un smicard...
Devant autant d'abnégation et de philanthropie, j'en ai les larmes aux yeux...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com