TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Loi de 1992 : le Snav Côte d’Azur se félicite

création d'un site internet


Rédigé par Michel BOVAS à Nice - bovas@aol.com le Vendredi 14 Mai 2004

"On est satisfait de la mise entre parenthèse de la réforme de la loi de 1992, estime Martine Antier, Présidente SNAV Côte d’Azur. Sous sa direction une motion avait été adressée aux autorités par laquelle elle dénonçait le risque que faisait planer pour la profession la réforme de la loi de 1992.



« Nous avons déjà beaucoup de mal à canaliser les agences de voyages, l’attribution d’une licence à des associations qui n’ont pas les mêmes contraintes que nous était un risque insupportable.

D’autant qu’il est difficile aux autorités de contrôler ces dites associations. L'extension de la licence aux associations est un leurre. Les pouvoirs publics ont tranché, nous les en remercions"

Lancement de "Plaisir de Partir" : le SNAV est vigilant

Le 28 mai, la CCI de Nice doit lancer officiellement l’opération Plaisir de Partir qui via un site et une brochure est destinée à promouvoir auprès des azuréens les départs charters mis en place par le TO au départ de l’aéroport niçois.

« Nous sommes vigilants car nous voulons défendre le consommateur, précise Martine Antier, Présidente du SNAV Côte d’Azur. On souhaite que les TO et les compagnies soient clairement désignées pour qu’il n’y ait pas de mésentente avec les clients.

Si Plaisir de Partir veut réussir, elle doit faire preuve de sérieux. » Le SNVA Côte d’azur annonce pour l’occasion, la mise en service de son site dans les quinze jours.

Lu 912 fois
Notez


1.Posté par adriana@ellipse-voyage.com le 20/05/2004 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment être satisfait du projet d'Ordonnance modifiant la Loi de Juillet 1992, que Monsieur Léon Bertrand va présenter au Conseil d'Etat ?

Ce projet est inacceptable dans son contenu et me laisse sans voix.

Si nous avons été écoutés, si l'on nous a fait croire que nous étions entendus, force est de constater aujourd'hui que tout notre travail de concertation est balayé dans le projet d'ordonnance final.

Monsieur Léon Bertrand a décidé de nous sacrifier en instaurant une concurrence inéquitable.
Les conséquences de l'application de ce texte vont être dramatiques pour un grand nombre d'entre nous.

NON, nous ne pouvons pas être satisfaits d'un tel projet!! Ce n'est pas là, l'attitude d'un chef d'entreprise responsable.
Nous ne pouvons pas et ne devons pas accepter ce que nous impose ce projet : à nous agents de voyage toutes les obligations et charges et au secteur associatif et aux transporteurs le droit d'exercer notre métier dans des conditions fort avantageuses.

Dans son discours Monsieur Léon Bertrand nous précise que, pour obtenir la nouvelle habilitation le demandeur aura à déclarer qu'il va exercer ou exerce une activité de tourisme à l'occasion de son activité de service. Il devra justifier que celle ci est en rapport avec l'organisation ou la vente de voyages ou de séjours : condition remplie par les hébergeurs touristiques, les autocaristes et les autres transporteurs comme : AIR FRANCE ou la SNCF.

Au monde associatif, viennent s'ajouter les transporteurs nationaux sans contraintes réelles alors qu'à l'inverse sous couvert de la protection du client, pèsent sur nous agents de voyages de lourdes contraintes et une responsabilité excessive. Nous nous sommes affrontés sur le projet de licence aux associations. Et nous voilà avec des transporteurs qui dans le cadre de l'habilitation auront le droit de fabriquer et vendre des forfaits....Vive la concurrence déloyale !!!

Le projet d'ordonnance entre maintenant dans le circuit d'approbation interministériel, seul le Premier Ministre peut arrêter le processus.

Nous nous devons de manifester notre mécontentement et de demander que ce projet soit retirer et qu'il fasse l'objet d'une nouvelle et réelle étude. Dans le contexte économique actuel, nous connaissons une certaine fragilité et ne pouvons affronter de nouveaux handicaps.

La mobilisation est URGENTE, car mieux vaut AGIR au bon moment, que GEMIR quand il est trop tard.....envoyez nous par mail votre désaccord à contact@cediv.info

Adriana MINCHELLA
Présidente du CEDIV

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com