TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Loi de 92 : le Snav prêt à revenir devant le Conseil national

proposition de modification ''cosmétique'' du mot licence


Rédigé par Jean da LUZ à Hammamet (Tunisie) - redaction@tourmag.com le Dimanche 14 Mars 2004

Invité de la 1ère Convention du Snav Provence qui se tenait ce week end (12 au 14 mars) à l'Hôtel Nahrawess d'Hammamet, César Balderacchi, président du Syndicat national des agences de voyage (Snav) s'est dit prêt à des aménagements "sémantiques" dans les propositions de réforme de la Loi de 1992, et à revenir devant le Conseil national s'il le fallait.



Loi de 92 : le Snav prêt à revenir devant le Conseil national
Face à la grogne montante des agences de voyage, des menaces à peine voilées de l'APS de créer un syndicat dissident et de Richard Vainopoulos (TourCom) qui a lancé une consultation auprès du Réseau, le Snav mettrait-il de l'eau dans son vin ?

Toujours est-il que César Balderacchi, venu spécialement de Paris pour rencontrer les agences de la région Provence, s'est dit prêt à proposer la modification du terme "Licence" pour les associations de tourisme, terme actuellement retenu dans le cadre du projet de réforme de la Loi de 1992.

Mais l'homme n'en démord pas : "ceux qui connaissent la Loi de 1992 devraient être ravis des propositions actuellement effectuées dans le cadre de la réforme".

Pour autant, il s'est dit prêt à faire revenir l'affaire devant le Conseil national, tout en se demandant à quoi servait cette instance élue qui représente l'ensemble de la profession si chaque fois qu'une décision était prise il fallait la remettre en cause...

Un texte légal qui permettra de contraindre plus aisément les infractions

"En l'espace de 10 ans, précise le président du Snav, nous avons connu une centaine de plaintes pour des affaires de paracommercialisme. Les associations ne voulaient pas de notre réforme qui les oblige à vendre uniquement leurs propres produits et à ne plus accepter de subventions des pouvoirs publics et nous avons réussi à les convaincre (...). alors que ces associations ont une force de frappe terrible.

Je ne vois pas aujourd'hui d'autre solution qu'une licence pour les associations qui se sont créées pour vendre du voyage. J'insiste : c'est une licence d'association de tourisme et non d'agence de voyage. Mais si c'est le mot qui "gêne" je suis prêt à en demander le changement pour un autre du genre "autorisation spéciale" ou autre chose..."

Face aux interrogations des agences qui demandent le pourquoi du comment du changement actuel, C. Balderacchi reconnaît que face au paracommercialisme et aux fraudeurs de tout poil, la profession ne sera pas plus armée qu'hier mais "elle disposera au moins d'un texte légal qui permettra de contraindre plus aisément les infractions à la Loi."

Lu 1408 fois
Notez


1.Posté par letep.voyages@wanadoo.fr le 15/03/2004 09:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La profession est en danger, il est clair qu'il ne faut pas rajouter de l'essence sur le feu.
Il faudrai d'abord faire un état comparatif entre assoc et société sur le plan fiscal, ressourse humaine, administratf, impots, subvention, etc... afin que chacun de nous puisse se faire une idée plus précise de la difference qui existe entre société et assoc. Ensuite prévoir que les assoc voulant faire l' travail d'agent de voyages, puissent devenir des sociétés, et durcir les sanctions pour les assoc qui ne respecte pas la réglementation. Point final

2.Posté par voyailes@wanadoo.fr le 15/03/2004 09:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ou est donc le gentil texte qui précisera
les critères sélectifs pour devenir
ADHERENT de telle ou telle association ?

Comment seront établies ces fameuses cartes d'adhésions qui permettent à TOUS ET CHACUN de faire parti légalement d' une ou de plusieurs associations ? Et d' accéder ainsi à tous les voyages ?
L' adhésion ....petit procédé LEGAL du détournement de clients ...vers les associations ...


J'aimerais bien , moi , UNE BONNE FOIS POUR
TOUTES ....qu' on ECRIVE et EXPLIQUE les détails ci-dessous :
Et après , on verra ...

Posez donc les vraies questions ....pour répondre aux vrais problèmes ....

1°/ Ne vendre QUE sa production ...
2°/ Ne vendre UNIQUEMENT qu' à SES ADHERENTS ...


EXPLIQUEZ DONC CLAIREMENT à nous , pauvres petits agences stupides que nous sommes ....

1°/ Le système de contrôle des ADHESIONS ?
Qui , quoi , où , comment ?
2°/ Le contrôle de LA PRODUCTION des associations ? PRODUCTION de qui ? de quoi ? etc .....
3°/ Le système des subventions ????
Ré injectées dans le prix de vente des voyages ?

Car là ...çà reste du bien cafouilleux clair comme de l'eau de boudin !

A+ pour la suite de .. çà va bouillir !

Tjs Cath -

3.Posté par tourcom@tourcom.fr le 15/03/2004 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis scandalisé par le peu de respect de César Baldéracchi pour les agences de voyages, quand il ose dire, à propose des Licences d'Associations, "si c'est le mot qui gêne"!

Encore une parole malheureuse!

De plus, ce n'est pas au Conseil National de voter à nouveau: trois fois, pour un MÊME PROJET, ça va faire beaucoup...

C'est au tour des adhérents du SNAV, par correspondance, et sous contrôle d'huissier.

Là, vous connaîtrez la vérité.

Elle sera celle de vos adhérents,

Ce ne sera plus uniquement la vôtre!

Richard VAINOPOULOS






4.Posté par benedicte.blb@wanadoo.fr le 15/03/2004 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ramener à une simple histoire de terminologie cette "affaire de licence" est cocasse mais...quoiqu'il en soit cela ne doit pas faire oublier les énormes menaces qui pèsent sur nos agences :
1/ L'habilition : personne n'en parle et pourtant si on laisse le texte proposé en l'état on pourra fermer les portes puisque les otsi, les sla en bref : tout ce qui ne sera pas "licence", continuera à percevoir toutes formes de subventions et nous mangera l'herbe sous le pied en toute ...légalité!

2/ Internet : aujourd'hui c'est un plaisir de concevoir des programmes et de les envoyer aux prospects qui ensuite, traitent en direct avec les prestataires! Que du bonheur!
Et que dire de certains "gros opérateurs" ( j'ai cité la SNCF???moi? vous êtes surs?) qui proposent TOUT en ligne sans que nul réagisse!

En résumé : Attention à l'arbre (aussi gros soit-il) qui cache la forêt!
BLB

5.Posté par lionel.blb@wanadoo.fr le 15/03/2004 15:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à tous,
à César Balderacchi
à Richard Vainopoulos
Attention à tous, concernant les associations et pour celles qui ne feront pas exclusivement du voyage elles pourront demander une habilitation pour en faire queques uns pour leurs adhérents???
ET EN AVANT POUR LE PARACOMMERCIALISME
tout le monde crie haro sur la licence (entre guillemets)pour les assoc et personne ne voit l'habilitation, personne non plus ne voit que l'habilitation va permettre aux organismes publics trés trés largement suventionnées de faire des produits touristiques qui seront directement et malhonnetement en concurrecne avec les AGENCES DE VOYAGES RECEPTIVES.
Quand a Internet, là aussi le texte est sybillin et va ouvrir la boite de pandorre....
ATTENTION MESSIEURS REFLECHISSEZ
Lionel Lebrun
BLB

6.Posté par lionel.blb@wanadoo.fr le 15/03/2004 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à tous,
à César Balderacchi
à Richard Vainopoulos
Attention à tous, concernant les associations et pour celles qui ne feront pas exclusivement du voyage elles pourront demander une habilitation pour en faire queques uns pour leurs adhérents???
ET EN AVANT POUR LE PARACOMMERCIALISME
tout le monde crie haro sur la licence (entre guillemets)pour les assoc et personne ne voit l'habilitation, personne non plus ne voit que l'habilitation va permettre aux organismes publics trés trés largement suventionnées de faire des produits touristiques qui seront directement et malhonnetement en concurrecne avec les AGENCES DE VOYAGES RECEPTIVES.
Quand a Internet, là aussi le texte est sybillin et va ouvrir la boite de pandorre....
ATTENTION MESSIEURS REFLECHISSEZ
Lionel Lebrun
BLB

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com