TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





M. Laget-Herbaut, candidate à l'APS : « Il ne faut pas toucher aux fondamentaux »

Michelle Laget-Herbaut est depuis un an vice-présidente de l'APS


Rédigé par Michèle SANI le Dimanche 5 Avril 2009

Michelle Laget-Herbaut partage son temps en trois activités. Elle préside depuis six ans le SNAV Ile-de-France qui représente 45 % des adhérents de ce syndicat patronal, poste qu'elle quitterait dans l'heure si elle était élue présidente de l'APS. Elle est depuis un an vice-présidente de l'APS. A ce titre, elle siège aux conseils et suit les affaires de l'association. Enfin et surtout, elle est chef d'entreprise, directrice générale des Voyages Mathez-Viazur.



M. Laget-Herbaut, candidate à l'APS : « Il ne faut pas toucher aux fondamentaux »
TourMaG.com. Quel type d'entreprise dirigez-vous et quels sont ses principales activités ?

Michelle Laget-Herbaut.
C'est une affaire de famille créée par mon père. Elle regroupe cinq agences de voyages implantées sur la Côte d'Azur et deux à Paris. Elle emploie 45 salariés et réalise un chiffre d 'affaires consolidé de 45 M€.

J'ai plus particulièrement pris les rennes en 1990 des deux succursales parisiennes qui, depuis, sont passées de 11 à 24 employés et de 10 à 28 M€ de chiffre d'affaires. Les voyages incentives représentent l'essentiel de mes activités. Seize personnes y travaillent à temps complet.


T.M.com. Votre définition de l'APS et de son rôle ?

M.L-H
. Il est vital pour nos entreprises. C'est une institution qui protège les consommateurs en garantissant les fonds qu'ils déposent dans les agences de voyages. L'APS offre à ses adhérents qui représentent toutes les familles professionnelles du secteur des conditions de garanties et des services que la plupart des banques et des associations européennes ne font pas.

Depuis un an que je suis vice-présidente j'ai vu passer de nombreux entrepreneurs inquiets et déstabilisés. Ils repartaient avec une aide et des conseils. Le rôle de l'APS est aussi préventif. Le nombre de catastrophes ainsi évitées est considérable. Enfin il ne faut jamais oublier ce mot qui nous réunit : la solidarité.

T.M.com. Quelles seraient vos premières initiatives si vous étiez présidente de l'APS ? On reproche souvent à l'association son manque de transparence. Certains ont même critiqué sa gestion...

M.L-H.
L'APS est une institution rigoureuse et bien gérée quoi qu'on puisse dire et ses résultats en attestent ! Les fondamentaux sont là. Le caractère de confidentialité est primordial. A ne pas confondre avec transparence !

Il nous est interdit d'étaler les bilans de nos adhérents sur la place publique ! Nous pourrions, néanmoins, améliorer la communication et mieux faire valoir les garanties de l'APS auprès du grand public.

Je souhaiterais aussi renforcer le rôle politique de l'association auprès des pouvoirs publics. Je trouve par ailleurs qu'en ces temps de crise il est indispensable que l'APS et son conseil d'administration renforcent leur vigilance, étudient de près et régulièrement les bilans, les garanties et les contre-garanties des adhérents.

Dans nos professions on voit des hommes et des femmes très professionnels mais aussi des gens qui ont un sens très moyen des affaires. La nouvelle loi et ses décrets d'application vont donner aux garanties financières un caractère incontournable à tous ceux qui souhaitent vendre des voyages. L'APS sera amenée à avoir un positionnement encore plus fort auprès de la profession et des pouvoirs publics. Il faut être prêt.


T.M.c. C'est quoi le « style » Michelle Laget-Herbaut ?

M.L-H.
Il est différent de celui d'Olivier Delaire qui a présidé l'APS pendant près de 25 ans et de celui de Bernard Didelot qui lui a succédé. J'ai ma personnalité. Je suis une femme. Je suis un chef d'entreprise actif en prise directe avec le marché. Je suis souvent sur le terrain dans les opérations que j'organise aussi, je délègue beaucoup tout en gardant le contrôle.

Aucune décision n'est prise dans mon entreprise sans que j'en sois informée. En même temps je suis disponible et toujours à l'écoute. J'apprends tous les jours, de mes clients, de mes fournisseurs, de mon personnel. Tout cela me motive et me fait vivre.


T.M.c. Dernière question, comment pourriez-vous assurer vos activités de chef d'entreprise et de présidente de l'APS. Demanderiez-vous une rémunération ?

M.L-H.
Je gagne très bien ma vie dans mon entreprise et je n'ai pas besoin de salaire complémentaire. Par contre il est normal que mon entreprise soit dédommagée de mon absence. Si j'étais élue à l'APS je facturerais des honoraires au nom de ma société. Pour la petite histoire sachez que mon bureau est à dix minutes à pied du siège de l'APS. C'est un détail qui compte.

L'élection du (ou de la) futur(e) président(e) de l'APS se déroulera demain, le 8 avril, à l'issue de l'Assemblée Générale et de l'élection de cinq nouveaux administrateurs. Aucun délai n'est nécessaire pour se présenter à la présidence de l'association.

Tout candidat élu et siégeant au conseil d'administration peut se porter candidat jusqu'au dernier moment. A ce jour deux autres candidats se sont fait connaître, Richard Vainopoulos, président du réseau volontaire Tourcom et Raoul Nabet, un chef d'entreprise reconnu et expérimenté qui vient de vendre son affaire de Toulouse au réseau Selectour dont il était adhérent.

Lu 1733 fois
Notez


1.Posté par alexis Selinger le 07/04/2009 11:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lorsque un voyagiste calcule son prix de vente, il intègre dans celui-ci ses frais de fonctionnement parmi lesquels tout naturellement figurent les coûts de la garantie professionnelle qu'elle soit souscrite auprès d'un établissement financier ou de l'APS.

Dès lors où ces sommes sont déductibles, le véritable payeur de cette garantie professionnelle n'est pas l'agent de voyages qui ne fait que récolter les fonds à la manière de ce qui se pratique avec la TVA, mais le client consommateur.

Cela tout naturellement lui donner des droits. Pour partie ceux-ci sont reconnus à travers les codes, lois et décrets, qui régissent l'activité de la vente et l'organisation de voyage.

Il est à noter que hormis de signaler que l'APS est "une institution qui protège les consommateurs en garantissant les fonds qu'ils déposent dans les agences de voyages" M. Michelle Laget-Herbaut dans son interview ne fait aucune proposition visant les clients consommateurs.

Comme sous la présidence de M. Bernard Didelot, ils semblent compter pour du beurre alors même que la légitimité bien comprise de l'APS est fondée sur la défense de leurs intérêts.

Que l'APS fournisse à ses adhérents des "conditions de garanties et des services que la plupart des banques et des associations européennes ne font pas" c'est sans doute appréciable pour les agents de voyages et TO mais cela n'apporte aucun bénéfice tangible au client consommateur.

Ce disant M. Michelle Laget-Herbaut révèle avoir une vision corporatiste de l'APS.

Cet organisme n'a pas été créé pour faire de la "calinothérapie" aux entrepreneurs inquiets et déstabilisés. et si comme elle l'admet il y a dans la "profession", sous entendu au sein de l'APS "des gens qui ont un sens très moyen des affaires" ces derniers doivent impérativement en être exclu.

Ils sont dangereux pour eux mêmes, dangereux pour leurs fournisseurs, dangereux pour l'APS et bien évidemment dangereux pour les clients consommateurs.

L'APS n'est pas non plus une œuvre caritative. Au nom "d'une prétendue solidarité professionnelle" elle n'a pas à faire supporter aux adhérents qui veillent à la profitabilité de leurs entreprises la mégalomanie, l'incurie, l'inadaptation au marché de certains dirigeants d' AGV qui d'évidence ont atteint leurs seuil d'incompétence.

M. Michelle Laget-Herbaut affirme "l'APS est une institution rigoureuse et bien gérée quoi qu'on puisse dire et ses résultats en attestent" les clients préjudiciés par l'affaire Switch et pour certains mal servis par Karavel / Promovacances apprécieront.

Quant aux résultats, compte tenu des déclarations contradictoires sur le nombre de sinistrés ceux-ci nécessitent être confirmés par un audit indépendant ne fusse que pour rassurer les clients consommateurs et mettre un terme au débat.

A l'ère de l'internet il n'y a plus de confidentialité des affaires, les résultats "sont étalés sur la place publique" il suffit à un internaute de se logger sur le site bilansgratuits.fr pour accéder au bilan de n'importe quelle entreprise et analyser ainsi sa solidité financière. Au cas où celle-ci n'en a pas fait le dépôt au greffe ou la fait tardivement c'est un signal d'alarme.

Si au nom de la confidentialité l'APS a laissé faire Budget Voyage, Switch, Monvoyages.com, Dima Tours pour ne citer qu'eux, ce n'est plus de la confidentialité mais au minima un manquement grave aux obligations statutaires qu'elle a vis à vis des clients consommateurs.

M. Michelle Laget-Herbaut affirme que "les fondamentaux sont là" j'ai beau lire et relire son interview je n'y décerne aucun élément qui procure aux clients consommateurs un meilleur traitement que celui qui était le leur sous la Présidence sortante.

En fait ce qui lui semble être fondamental c'est d'être élue pour assurer contre vent et marée, en digne héritière, la continuité sans aucun changement.

Quels que soient les résultats du 8 avril, la prochaine Présidence devra compter sur les clients consommateurs et l'associationsosvoyages.com y veillera.

Cordialement

alexis Selinger

2.Posté par Nail le 07/04/2009 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La présidence de l'APS...., un seul commentaire, comme c'est étrange, soit cela n'interresse personne (désolé Madame), soit le troupeau , la masse n'a rien à dire et va continuer à cautionner cet organisation des "entre amis du Tourisme". Rien de nouveau ni d'instructif dans cet interview pour la transparence, on pourra repasser, deux exemples qui restent toujours sans réponse, Switch Karavel belle opération où tout s'est joué dans l'ombre Karavel le voulait Karavel l'a eu ...... et comment l'APS peut encore cautionner les agences qui ne publient pas leurs comptes ou d'autres dont les vrais résultats ou pertes sont cachés dans des sociétés satellites, voir dans des paradis fiscaux , (remarque ce sont souvent les mêmes). .... Comme toujours je n'aurai pas de réponse(s) C'est vrai une éléction c'est avant tout de la Politique !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com