TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





MICE : Relais et Châteaux lance des « séminaires d’exception » haut de gamme

45 hôtels en France


Rédigé par Bertrand FIGUIER le Lundi 12 Mars 2012

Depuis la « route du bonheur » de la fin des années 40 jusqu’au partenariat avec Voyageurs du Monde, les Relais & Châteaux ne cessent d’élargir leur offre en respectant leur principe d’origine : un accueil personnalisé, des lieux remarquables, une gastronomie irréprochable.



Pour obtenir le label "Séminaires d'exception", il faut proposer des lieux originaux. C'est le cas du Couvent des Minimes, dont l'ancienne chapelle sert de salons et de salle de réunion - DR : Relais et Châteaux
Pour obtenir le label "Séminaires d'exception", il faut proposer des lieux originaux. C'est le cas du Couvent des Minimes, dont l'ancienne chapelle sert de salons et de salle de réunion - DR : Relais et Châteaux
Depuis des années, les Relais & Châteaux pratiquaient le tourisme d’affaires sans en faire un vrai cheval de bataille.

Mercredi 7 février 2012, chez leur confrère et adhérent Apicius, ils ont présenté la dernière pierre de leur édifice : un produit « séminaires d’exception » destiné au segment haut de gamme du MICE market.

De nombreux établissements proposaient bien des capacités de séminaires haut de gamme : gastronomie, accueil service généraux et salles de réunion, mais ils vendaient ce service d’une manière dispersée en comptant sur la fidélité de leur clientèle naturelle et sur le bouche à oreille qu’elle pouvait entretenir.

"Ça paraissait étranger au métier traditionnel de la chaîne volontaire, dont le premier slogan : « La route du bonheur », était franchement art de vivre et loisir", explique Jaume Tàpies, le président de la prestigieuse association hôtelière.

45 hôtels en France

Ce temps-là est enfin révolu.

La chaîne vient de publier son premier guide « séminaires d’exception » pour présenter une sélection drastique d’une centaine d’établissements à travers l’Europe, dont 45 rien qu’en France, susceptibles d’accueillir des groupes MICE de 5 à 30 pax.

"Cette nouvelle offre n’est pas une simple une liste d’établissements, si parfaits soient-ils", précise aussitôt Jean-François Ferret, le tout nouveau directeur général.

"C’est un vrai produit qui nous a demandé un an de travail pour établir une charte précise et rigoureuse dont les nombreux critères sont très concrets."

Pour ajouter le label « Séminaires d’exception » à sa plaque R & C, il faut par exemple proposer un lieu original ou insolite, être à 30 minutes maximum d’un aéroport ou d’une gare TGV, mais disposer aussi d’au moins 15 chambres et de deux salles parfaitement équipées, pour une surface totale minimum de 80 m2 qui profite en plus de la lumière du jour.

Un guide et un site spécifiques

La commercialisation également a été tout particulièrement étudiée.

Il y a d’abord eu le lancement d’un site spécifique, présentant les hôtels référencés selon des thématiques différentes : gastronomie, œnologie ou bien-être, notamment.

Puis il y a eu, le mois dernier, la signature d’un partenariat avec Business Profilers, une centrale de réservation fondée par Patrick Salas, un ex-hôtelier, spécialiste du MICE, dont les conseillés entièrement dédiés garantissent aux futurs clients des R & C une réponse en 4h pour les disponibilités et un devis personnalisé sous les 24h.

Si l’on en juge par les résultats du baromètre Bedouk-Coach Omnium, le MICE résiste bien à la crise.

Selon leur enquête 2011, la clientèle va moins loin, moins longtemps, mais elle part en plus petit groupe et dépense un peu plus par personne.

Voilà de quoi donner de l’eau au moulin des R & C dans son offensive sur le tourisme d’affaire. Il était temps, diront les grincheux…

Ils sont les premiers à se positionner clairement sur le marché MICE, répondront tranquillement les observateurs, en songeant que les concurrents de la chaîne française n’ont encore rien fait de marquant sur ce segment.

Pour les relais & Châteaux, le changement se conduit à pas de charge.

Après avoir bouleversé son équipe dirigeante, la chaîne volontaire créée en 1954 termine l’année 2011 avec 518 établissements, dont 45 nouveaux membres, dans 60 pays.

Elle totalise désormais 12 796 chambres et 20 000 collaborateurs, pour un chiffre d’affaires « siège » de 86,7 millions € et 68,9 millions de réservations.

La chaîne enregistre une croissance « monde » de 5 %, et de 6,6 % pour la France, avec un taux d’occupation « monde » de 53,1 % et de 56,5 % en France. Le prix moyen de la chambre oscille entre 314 € pour le marché mondial et 296 € sur le marché français.

Lu 2256 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 12:19 L’InterContinental® Perth City ouvre ses portes


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com