TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





MKG : L’hôtellerie mondiale pulvérise les records

Baromètre MKG Consulting


Rédigé par La rédaction le Vendredi 8 Juin 2007

MKG Consulting a publié son baromètre sur l'industrie hôtelière mondiale. Le chiffre d’affaires de l’hôtellerie mondiale affiche une évolution à deux chiffres (+12,4%) et n’a jamais été aussi haut (230 milliards d’euros).



Avec 150 000 nouvelles chambres ouvertes par les hôteliers au cours de l’année 2006, le parc mondial des chaînes intégrées enregistre une croissance jamais atteinte par le passé. Au 1er janvier 2007 le parc mondial du top 200 des groupes atteint 43 000 hôtels et 5,5 millions de chambres. Depuis 2005, l’accélération du développement se confirme.

Ce mouvement est entretenu par une année record en termes d’activité : la reprise de la demande génère une nette amélioration des RevPAR (+9,4%). Le chiffre d’affaires de l’hôtellerie mondiale affiche une évolution à deux chiffres (+12,4%) et n’a jamais été aussi haut (230 milliards d’euros).

Les mouvements de capitaux continuent de s’intensifier. Les fonds d’investissement sont de plus en plus présents et se disputent les murs des actifs hôteliers mondiaux. Les groupes hôteliers alimentent les nombreuses rumeurs de transactions et de fusions / acquisitions.

Le développement s’accélère...

Dans son Bilan Mondial de l’Hôtellerie, MKG Consulting dénombre au 1er janvier 2007, 43 000 hôtels de chaînes intégrées dans le monde et 5,5 millions de chambres. La progression au cours de l’année 2006 s’établit à 2,7% soit près de 150 000 chambres. Il s’agit de la plus forte progression jamais enregistrée.

Jusqu’en 2004, la croissance de l’offre mondiale ralentit. Depuis, le développement des chaînes s’accélère et retrouve un rythme comparable à celui observé en 2001. En deux années, le parc des chaînes intégrées à l’échelon mondial s’accroît de près de 250 000 chambres, ce qui équivaut quasiment au parc de chaînes d’un pays comme la France (268 368 au 1er janvier 2007), pourtant première destination mondiale en nombre de visiteurs.

Les 10 groupes leaders confirment leur rang. Ils affichent une progression de leur parc cumulé de près de 100 000 chambres, en hausse de 2,5%. Parmi eux, les 6 premiers enregistrent une croissance de leur parc supérieure à 10 000 chambres chacun, creusant l’écart avec les groupes concurrents.

InterContinental Hotels Group (IHG) s’affirme pour la quatrième année consécutive comme le leader de l’hôtellerie mondiale. Avec une augmentation de plus de 18 000 chambres de son offre, le groupe creuse l’écart avec ses concurrents immédiats.

Mais le mouvement d’extension des réseaux ne concerne pas uniquement les poids lourds du secteur. Sur les 100 premiers groupes mondiaux, 61 voient leur parc s’étendre au 1er janvier 2007.

...sous l’effet d’une conjoncture très favorable

La croissance économique à l’échelon mondial reste sur un trend élevé. Le secteur du tourisme bénéficie pleinement de cette dynamique. Avec la reprise de la croissance des déplacements internationaux, la demande en produits hôteliers s’intensifie. La déprime mondiale du début de la décennie s’éloigne.

Les performances hôtelières à l’échelon mondial s’inscrivent ainsi dans une dynamique très soutenue. Après 3 exercices successifs de recul au début de la décennie, de 2001 à 2003, le redressement des RevPAR (chiffre d’affaires par chambre construite) est spectaculaire. Au cours de l’année 2006, le RevPAR progresse de 9,4%. L’amélioration des taux d’occupation de 1 point accompagne un net redressement des prix moyens de 7,9%. L’hôtellerie haut de gamme, dont les résultats sont plus cycliques que les catégories économique ou moyen de gamme, bénéficie à plein du dynamisme de la demande internationale : +9,6% de progression du RevPAR pour le segment upscale et +12,5% pour le segment upper upscale.

Ces résultats suggèrent l’entrée dans un nouveau cycle de croissance de la demande à l’échelon mondial. L’amélioration des indicateurs de performances hôtelières dans une période d’extension de l’offre traduit une augmentation significative des volumes d’activité : le chiffre d’affaires mondial des chaînes est en hausse de 12,4% en 2006, à environ 230 milliards de dollars. Il s’agit d’un nouveau record.

Des perspectives excellentes…

Avec l’amélioration des performances, les investisseurs sont de plus en plus intéressés par le secteur hôtelier. Les volumes de transactions s’amplifient. L’année 2006 a été marquée par une intensification des programmes de cessions d’actifs immobiliers. Extended Stay Hotels est acquis par Lightstone pour 8 milliards de dollars. ANA Hotels est racheté par Morgan Stanley Real Estate pour 2,4 milliards de dollars. Morgan Stanley a également finalisé l’acquisition de CNL Hotels & Resorts pour 6,6 milliards de dollars.

Outre l’arrivée de plus en plus massive de spécialistes de l’investissement immobilier, l’actualité du secteur est également caractérisée par d’importants mouvements de fusions et d’acquisitions entre enseignes et exploitants hôteliers. Les grandes manœuvres concernent largement les groupes leaders. En début d’année, Hilton Hotels annonce la revente de Scandic Hotels par EQT pour 833 millions d’euros. En avril 2007, Accor a annoncé la cession de son enseigne américaine Red Roof pour 1,3 milliard de dollars.

La croissance des grands groupes hôteliers mondiaux se poursuivra dans les années à venir. La plupart d’entre eux disposent de pipelines* sur les 3 à 4 prochaines années considérables : de 80 000 à 150 000 selon les groupes, voire 158 000 chambres pour IHG qui entend défendre fermement son leadership. Starwood Hotels and Resorts annonce l’ouverture de plus de 80 nouveaux hôtels au cours de l’année 2007 sur l’ensemble de ses marques. 420 unités pour plus de 100 000 chambres sont d’ores et déjà dans son pipeline*.

… quasiment partout dans le monde

Les perspectives de croissance sont bonnes sur l’ensemble des continents. L’Amérique du Nord reste le continent de prédilection de l’hôtellerie de chaînes. Près de 6 chambres sur 10 (56,9%) dans le monde y sont implantées, soit près de 3,2 millions de chambres. Les Etats-Unis sont les plus avancés dans le cycle de développement des chaînes. Celles-ci pèsent pour près de 70% de l’offre hôtelière globale du pays. Après une période de ralentissement des volumes d’ouvertures, les perspectives de baisse des coûts de construction devraient cependant laisser des marges de manœuvre pour l’augmentation des projets hôteliers.

Au regard du poids des chaînes aux Etats-Unis, les enseignes hôtelières en Europe (moins de 25% pour l’ensemble du continent) disposent encore d’un réservoir de développement considérable. Et ce d’autant plus qu’il s’agit de la première destination touristique mondiale.

En 2006, c’est l’Asie qui affiche la croissance la plus importante du parc de chaînes intégrées, en taux de croissance (+10,5%), comme en volume (environ 60 000 chambres supplémentaires). Le taux de pénétration des chaînes se situe sur la zone à 15% seulement, et la course vers l’Asie, d’ores et déjà bien lancée, va se poursuivre. La Chine et l’Inde constituent les cibles prioritaires.

Ces pays présentent de nombreuses et vastes agglomérations constituant d’importants gisements de clientèles. La Chine en particulier attire les grands groupes hôteliers internationaux. Le pays voit aussi la consolidation de groupes hôteliers majeurs dont le développement accompagne la croissance de l’économie domestique comme Jin Jiang ou Home Inns.

Ces groupes affichent parmi les plus forts taux de croissance de leur parc à l’échelle mondiale. Les groupes hôteliers multiplient les partenariats financiers et immobiliers (tels que Deutsche Asset Management et HQ Asia Pacific pour Hilton Corp. en Chine, ou EMAAR Properties et InterGlobe pour Accor en Inde). Les grands groupes internationaux comptent bien profiter de la rente de notoriété acquise pour jouir de l’essor de ces marchés émetteurs. Accor, IHG et Starwood Hotels & Resorts sont ainsi particulièrement bien positionnés en Asie.

Au final, les voyants tous au vert, stimulent l’appétit des investisseurs et les rumeurs de rachats concernant les groupes du Top 10 mondial se multiplient. Après IHG ces derniers mois, les spéculations récentes portent sur Starwood Hotels and Resorts, Wyndham Worldwide ou Marriott International pour la dernière en date.

Source MKG Consulting

Méthodologie

Créé en 1985 par Georges Panayotis, MKG Consulting est le leader européen du conseil dans le secteur de l’hôtellerie, du tourisme et de la restauration et dispose de la première base de Données hôtelières au Monde hors USA, avec une bonne représentativité sur tous les segments hôteliers. Le programme mensuel de la base de données de MKG Consulting porte sur un échantillon de 10 000 hôtels de chaînes intégrées représentant 1 000 000 chambres.

Depuis septembre 2004, la Base de Données de MKG Consulting propose un programme quotidien qui permet un suivi journalier hôtel par hôtel des indicateurs d’activité. Ce programme compte 1 500 hôtels et 125 000 chambres en France ce qui en fait le premier programme de suivi des performances quotidiennes en Europe.

Lu 2483 fois

Tags : amadeus
Notez


1.Posté par FCL le 12/06/2007 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hotel


Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com