TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Magellan et Terres & Rivages ont coûté 950 000 euros à l'APS !

Ces deux professionnels sont à l'origine de 50% des sinistres


Rédigé par Michèle SANI - redaction@tourmag.com le Mardi 27 Novembre 2007

« A l’origine d’un dépôt de bilan on observe trois types d’individus, l’incompétent, le mégalo, l’escroc » déclarait hier Bernard Didelot président de l’APS lors de son traditionnel déjeuner de presse de fin de semestre.



Magellan et Terres & Rivages ont coûté 950 000 euros à l'APS !
L’incompétence, le manque d’anticipation et de savoir-faire en matière de gestion est de loin la première cause des défaillances des très petites entreprises, qui constituent la majorité des adhérents de l’association. C’est d’ailleurs sur la gestion d’entreprise que l’APS portera ses efforts lors des prochaines sessions de formation.

Au cours des trois premiers trimestres 2007, le coût brut déboursé par l’APS pour les sinistres a été légèrement inférieur à celui de 2006 au cours de la même période : 1 890 370 € contre
1 933 000 €.

Au niveau de la totalité de l’exercice de la Réassurance (octobre 2006 à fin septembre 2007), le coût des sinistres – sans récupération des contre garanties – est de l’ordre de 1,9 M€ contre 2,7 M€ pour l’exercice précédent dans lequel le coût brut de la défaillance de la CIT avant pesé très lourd, plus de 875 000 €.

Les coûts 2007 sont au niveau des deux dernières années à ce détail près : 50 % de la somme des sinistres bruts sont le fait de deux adhérents défaillants. Le premier en terme de coût était un distributeur traditionnel, Magellan Voyages qui adhérait au réseau Selectour et qui disposait d’un implant entreprise.

Le second était un groupiste en ligne, La Compagnie des Métiers - Terres et Rivages (cf Tourmag.com du 24/10/2007) pour lequel l’APS devra encore assurer des départs au cours de l’année 2008.

Durant les trois premiers trimestres 2007 les sinistres pris en charge ont amené l’Association à faire partir 1 943 clients représentant un ensemble de 520 dossiers. Ils étaient 1 404 passagers pour la même période en 2006, 3 439 en 2005 et 3 875 en 2004.

Une formation délocalisée à la Réunion

L’APS qui fêtait au dernier Top Resa de Deauville son 3 000e adhérent poursuit, en les développant, ses sessions de formation lancées dès 1999.

Au cours du deuxième semestre 2007, 150 professionnels adhérant à l’association auront suivi ces formations gratuites sur les thèmes suivantes : « Relancer les clients au téléphone » ; « Fidéliser, gagner ses clients groupes et sociétés », « La Responsabilité Civile Professionnelle » ; « Gestion d’une agence de voyage ».

Cette dernière, pour les raisons qu’on devine, devrait être désormais obligatoire pour tous les adhérents. Dans le cadre de sa politique de régionalisation l’Association s’est déplacée à la Réunion où elle a fait profiter de ce service gratuit à ses adhérents du bout du monde.

L’APS évolue aussi en matière d’image et de communication. En septembre dernier elle lançait son nouveau site www.aps.travel avec un espace public (News, présentation de l’association, textes légaux et réglementaires, rubrique clients et consommateurs), l’autre étant dédié aux seuls adhérents avec un accès sécurisé.

L’observatoire de l’emploi poursuit par ailleurs ses travaux. Des groupes représentant les professionnels, les écoles et les institutionnels ont été constitués. L’un des objectifs de cet observatoire sera de mutualiser les bases de données existantes sur l’emploi et la formation.

Alix Philippon va quitter la vice-présidence de l’APS


La prochaine Assemblée Générale de l’APS aura lieu le mercredi 26 mars 2008 à l’espace CAP 15 sur les quais de Seine dans le 15e arrondissement de Paris. Alix Philippon ne renouvellera pas sa candidature.

Elle quittera la vice-présidente de l’association, son emploi du temps et ses responsabilités ne lui permettant plus de donner le temps nécessaire à cette fonction.

Outre son agence de voyages cette femme d’affaires possède et dirige deux hôtels parisiens et un Relais et Châteaux, l’Hostellerie de la Briqueterie situé dans la région d’Epernay.

Signalons un autre rendez-vous important : la deuxième édition du Rendez-Vous Emploi des Entreprises du Voyages. Ce sera le lundi 17 mars 2008 dans l’enceinte du MAP, au Parc des Expositions de la Porte de Versailles.

Quoi de neuf à Bruxelles ?

La démarche de lobbying engagée par l’APS se poursuit. Bernard Didelot a rappelé que la Commission reconnaît comme interlocuteurs les Etats membres, l’industrie du voyage représentée par l’ECTAA, les associations de consommateurs, les autres parties prenantes (dont l’APS).

La DG SANCO (Commission Européenne) publiait le 29 juillet dernier un nouveau document de travail sur les voyages, vacances et circuits à forfait, questionnaire à l’appui. C’est sur la base des réponses au Livre Vert - l’APS y répondait le 14 mai dernier – et les réponses à cette nouvelle consultation que la Commission décidera s’il y a lieu (ou non) de modifier la Directive de 1990. Les réponses de l’APS ont été remises à la DG SANCO le 1er octobre dernier.

Qui sont les 3 066 adhérents APS ?

- Agences de voyages : 2 522 au fichier (+ 79 LI en cours) + 30 sous réserve
- Offices de Tourisme : 155 au fichier (+ 11 AU en cours)
- CRT : 5
- CDT : 14 (+ 1 AU en cours)
- SLA : 21 (+ 1 AU en cours)
- Divers : 4
- Transporteurs routiers : 83 (+ 13 HA en cours)
- Hôtels : 17 (+ 3 HA en cours)
- Gestionnaires d’Activités : 21 (+ 2 HA en cours)
- Affiliés : 90

LI = Licenciés. AU = Autorisés. HA = Habilités

Soit un total de 2 932 au fichier + 109 licences, autorisations ou habilités en cours + 25 sous réserve = 3 066 contre 2951 membres à la même époque en 2006, + 3,9 %. Situation fin septembre 2007.

Lu 3459 fois
Notez


1.Posté par blero le 28/11/2007 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
former? former? ce n'est pas la raison essentielle des lourdes prises en charges sur 2 entreprises dont une selectour !!!
c'est dans les petites structures que l'on peut éventuellement mieux former mais les petites structures sont moins couteuses en dégats lors de plantages

2.Posté par Frédéric le 28/11/2007 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment une asso peut-elle accepter d'avoir des "incompétents, megalos et escrocs" parmi ses membres ? ce monsieur Didelot a une bien belle façon de parler de parler des membres de son association.
Ce qui est formidable, c'est qu'aucun adhérent à l'APS ne semble se plaindre de cotiser à l'APS pour récupérer financièrement les bourdes des ces "incompétents, mégalos et escros".

La sécu, c'est une invention géniale de solidarité. Chacun d'entre nous peut tomber malade, avoir un accident et heureusement que la sécu est là pour que l'effort collectif pallie ces "accidents de la vie".
L'APS est-elle une sorte de sécu qui ne financerait que des arrêts maladie bidon ?

Frédéric

3.Posté par GALERE le 28/11/2007 14:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Ne serait -il pas plus logique d'attendre que les postulants aient un minimum d'activité avant de les admettre à l'association.Cela permettrait sûrement de les connaitre,d'étudier leur fonctionnement et leur gestion en analysant non pas un compte d'exploitation prévisionnel mais un bilan définitif.


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com