TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Malgré ses efforts en faveur des vacances pour tous, la France est bel et bien en panne

La chronique de Josette Sicsic (Touriscopie)


Rédigé par Josette Sicsic le Mercredi 3 Juillet 2013

Alors que l’été nous gratifie enfin de ses rayons, le moral des Français a encore subi une reculade de 1 point et tout donne à penser que les sondages les plus pessimistes sur les départs en vacances pourraient cette fois-ci mettre dans le mille...



Les valeurs matérielles sont bel et bien en recul alors que les valeurs immatérielles gagnent du terrain. Si le tee-shirt Lacoste de notre voisin peut nous laisser de marbre, ses voyages répétés sous le soleil nous indiffèrent rarement - DR : Fotolia
Les valeurs matérielles sont bel et bien en recul alors que les valeurs immatérielles gagnent du terrain. Si le tee-shirt Lacoste de notre voisin peut nous laisser de marbre, ses voyages répétés sous le soleil nous indiffèrent rarement - DR : Fotolia
Pourtant, pour conjurer le mauvais sort et sortir plus ou moins indemnes du marasme, les Occidentaux ont fait preuve d’une formidable imagination.

Épaulés par la contribution généreuse, dévouée et massive de l’Internet et de ses plateformes de mise en relation, ils ont inventé toutes sortes de réseaux capables de subvenir à leurs désirs de consommation tout en surfant sur les crises économiques et écologiques.

Ainsi, le covoiturage fait des ravages. Selon l’Ademe, trois millions de Français en sont adeptes. D’ailleurs, le Certu vient de publier un ouvrage entièrement dédié à l’altermobilité.

Une preuve de plus que le phénomène ne constitue pas une lubie passagère mais une véritable révolution. Celle que l’on appelle déjà la « corévolution ».

Et, ce n’est pas fini, d’autant que deux dimensions sociétales particulièrement recherchées par nos contemporains apportent leur contribution au vivre ensemble : à savoir, la solidarité et la convivialité !

La « corévolution » sera durable

Josette Sicsic - DR
Josette Sicsic - DR
Dans le secteur touristique, le transport n’est pas le seul à être affecté par l’impérieuse nécessité de sortir d’un comportement égoïste et, de se relier aux autres.

L’échange de maisons de vacances, le couch-surfing et autres formules de logement ou restauration chez l’habitant, constituent bel et bien, nous l’avons déjà souligné, les nouveaux témoins d’une génération de pratiques alternatives en train de sortir des marges pour gagner des franges de plus en plus importantes de la population.

Une récente étude de l’Observatoire de Cétélem est à cet effet formelle. Réalisée sur un échantillon de 6 500 Européens, cette étude révèle que 59% des interviewés déclarent « ne plus avoir vraiment les moyens de consommer ».

Obligés de trouver des solutions de gestion de crise, une partie d’entre eux succombe donc aux sirènes de la consommation alternative représentée par le troc, l’achat d’occasion, les achats groupés, la location, l’achat en direct auprès des producteurs, l’échange de services…

Combien sont-ils exactement ? Entre 8 et 15% selon les pratiques. Une enquête Ipsos faisait pour sa part, état de 8% d’adeptes réguliers.

Mieux, pour les auteurs de ces études, comme pour nous, le phénomène sera durable puisque 52% des Européens se disent prêts à y avoir recours à l’avenir.

La consommation ne fait pas le bonheur

Certes, entre l’Europe du nord et celle du sud, les différences sont notables : Italie, Portugal, Espagne… mais aussi Hongrie, Pologne, Slovaquie sont particulièrement affectées par les difficultés économiques quand Allemagne, Belgique, Royaume-Uni, Danemark… affichent avoir les moyens de continuer à consommer.

Les Français pour leur part se situent dans un juste milieu.

Il n’en reste pas moins que la nouvelle la plus importante concernant la conduite des consommateurs européens concerne aussi le fait qu’1 consommateur sur 4 avoue « ne pas souffrir dans ses désirs de consommation ».

Apparemment, surtout dans les pays du sud comme l’Espagne où le pourcentage grimpe à 40%, la population de notre « vieille Europe » a changé de paradigme. Les valeurs matérielles sont bel et bien en recul alors que les valeurs immatérielles gagnent du terrain.

Un constat fait également par la Banque du bonheur qui observe qu’au delà d’un certain niveau, un supplément de revenus ne rend pas les gens plus heureux.

Certes ! Mais d’autres études conviennent que le tout est d’éviter la frustration née de la comparaison avec autrui.

Qui croire ? D’autant que, si le tee-shirt Lacoste de notre voisin peut nous laisser de marbre, ses voyages répétés sous le soleil nous indiffèrent rarement.

Ce qui nous ramène toujours au même point : malgré ses efforts en faveur des vacances pour tous, la France est bel et bien en panne et la fracture vacancière constitue une fracture de plus dans un monde qui n’en avait pas vraiment besoin.

Mais, avec un sursaut d’imagination, peut-être serons-nous capables de nouvelles inventions ?

Pour en savoir plus, abonnez-vous à Touriscopie - version papier et www.touriscopie.biz

Lu 1500 fois

Tags : sicsic
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com