TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Manor finira l'année sur une croissance de 4% malgré la grève d'Air France

Congrès Manor à l'Ile Maurice


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 15 Décembre 2014

Longue journée de travail samedi, lors des Journées des Dirigeants Manor à l'Île Maurice. Où l'on a compris que, malgré une conjoncture difficile, une évolution inéluctable de la profession, les agences de voyages n'étaient pas condamnées à disparaître. Bien au contraire !



Manor finira l'année sur une croissance de 4% malgré la grève d'Air France
Il faisait beau, samedi, lors de l'ouverture de la séance plénière de ces Journées des Dirigeants Manor...

Mais tous les participants étaient dans la salle.

On notait l'arrivée tardive du vice-président du réseau, Francis Gallo, lequel n'avait pas entendu son réveil...

Ouvert par son Président, Jean Korcia, dans une allocution courte mais précise, ce Congrès se veut optimiste pour les adhérents du réseau.

Malgré la grève « scandaleuse » d'Air France, rappelait Jean Korcia, malgré la crise, malgré Ebola, malgré les islamistes, le réseau est toujours en croissance et devrait terminer l'année en augmentation de 4%.

Se félicitant qu'enfin Snav et Seto « avancent ensemble », Jean Korcia éludait la polémique actuelle sur la garantie financière : « Que les institutions fassent leur boulot, nous on fait le reste. L'avenir est devant nous » ! 

"L'avenir est encore et toujours aux agences physiques"

Le marché du tourisme évolue, et avec lui l'environnement réglementaire et juridique.

Valérie Boned, Secrétaire Générale déléguée du Snav, dans une présentation aussi brillante que claire, a résumé les différentes nouveautés juridiques et réglementaires qui attendent la profession.

Des négociations sur la Convention Collective aux heures supplémentaires, nouvelles dispositions concernant la formation, travail du dimanche en passant par le régime de prévoyance pour les non-cadres, elle a brossé un tableau clair et précis des nouvelles dispositions.

Le tout sans oublier de préciser que le Syndicat était à la disposition de tous ses membres pour les aider et les conseiller.

Intervention également intéressante menée par Catherine Barba, aussi dynamique que pétillante, auteur de l'ouvrage « Le magasin n'est pas mort ».

Avec beaucoup d'humour, la jeune femme, sans négliger la nouvelle donne technologique, a voulu rassurer ses auditeurs en indiquant que « l'avenir est encore et toujours aux agences physiques ».

Mais, « si tu dors, t'es mort » a-t-elle prévenu.

Le low cost et le voyage d'affaires

Manor finira l'année sur une croissance de 4% malgré la grève d'Air France
Autre débat, sous la houlette de François-Xavier Izenic, concernant le transport aérien et la montée en puissance des compagnies low cost sur le voyage d'affaires.

« C'est un fait de marché », reconnaissait Pierre Descazeaux d'Air France, « nous sommes habitués. Mais avec le nouveau positionnement de transavia, nous pouvons répondre à la demande des voyageurs « Affaires », tant en termes de réseaux que de fréquences ».

Pour sa part, Pascal de Izaguirre, Président de Corsair estimait que « sur le long-courrier », sa compagnie était encore protégée pour un moment encore.

Petit épisode « comique » lorsque l'on évoquait la fameuse et célèbre « surcharge carburant ». Très habilement Pierre Descazeaux bottait en touche, en indiquant que la « surcharge » n'était plus une « surcharge » et que les tarifs aériens baissaient.

Par conséquent « on essaie de limiter la casse ».

TUI : "Nous avons besoin des agences de voyages"

Nouvelle orientation de cette journée dense avec l'évocation du voyage « loisirs » et des relations producteurs-distributeurs.

Unanimité des deux « gros » TO, présents dans la salle, TUI et Thomas Cook. Dans une intervention très ciblée, Pascal de Izaguirre, Président de TUI France, reconnaissait que la tendance du marché était à la baisse.

« Nous devons en permanence repenser notre produit et écouter les demandes clients, nous devons personnaliser notre offre et avoir une approche beaucoup moins industrielles.

Mais il est clair que, même pour vendre des produits tels que les hôtels-clubs, nous avons besoin des agences de voyages. Nous sommes complémentaires afin de capter le client
 ».

Propos repris par Nicolas Delord, Président de Thomas Cook France, lequel reconnaissait que certains TO « n'avaient pas d'offre assez différenciée » et qu'il fallait être bien meilleurs sur la connaissance du client.

Quant à la tendance au « sur mesure » et « à la carte », malgré les nouvelles offres de plates-formes de réceptifs », elle n'inquiète pas franchement.

José Martinez, patron d'Amplitudes, traduisait le sentiment général des distributeurs: « Le sur mesure, c'est un vrai métier ».

Traduction: « à chacun son métier et les clients seront bien gardés ».

Les nouveaux membres de Manor

Pas de départs chez Manor cette année, mais quelques nouveaax venus:
Destination Premium à Martigues
Agis Voyages à Voisin le Bretonneux
Evasion 2000 à Oloron Sainte Marie
Castel Tours à Castelnaudary,Tsar Voyages à Paris
Nimes Voyages à... Nimes!

Et, au 1er janvier 2015, le groupe Euro Moselle Loisirs et ses 23 points de vente.

Lu 1319 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com