TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e






Marketing mobile : Les acteurs publics du tourisme s’attaquent au « m-commerce »


Rédigé par Bertrand Figuier le Mardi 6 Décembre 2011

Alors que Nice joue déjà la ville pilote des services mobile en numérique « Open Data », CRT, CDT et OT ont planché sur le marketing adapté aux outils du commerce mobile, le 2 décembre dernier.



Il s’agit avant tout d’accompagner le client, partout où il est, avant, pendant et après son voyage, en lui apportant une multitude de services, gratuits ou payants, qui augmenteront son confort et lui permettront de socialiser son expérience - DR : Photo-libre.fr
Il s’agit avant tout d’accompagner le client, partout où il est, avant, pendant et après son voyage, en lui apportant une multitude de services, gratuits ou payants, qui augmenteront son confort et lui permettront de socialiser son expérience - DR : Photo-libre.fr
Le Ministère des finances et sa Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services (DGCIS), ont organisé vendredi 2 décembre 2011, rue de Bercy, un colloque sur les technologies mobiles dans la stratégie des professionnels du tourisme.

Un vaste sujet pour lequel étaient conviés de nombreux acteurs institutionnels, des CRT, des CDT et des OT pour la plupart.

Mais aussi quelques professionnels du secteur privé, comme Pierre Pelissier, le responsable de la distribution chez Nouvelles Frontières, dont la présentation simple et concise faisait presqu’à elle seule le tour de la question.

Dans un premier temps, on a surtout planché sur la nécessité d’une présence claire et très opérationnelle dans ce que les afficionados commencent à appeler le « m-commerce ».

Accompagner partout le client

Avant de poursuivre un objectif purement commercial, il s’agit avant tout d’accompagner le client, partout où il est, avant, pendant et après son voyage, en lui apportant une multitude de services, gratuits ou payants, qui augmenteront son confort et lui permettront de socialiser son expérience.

Il s’agit également d’être présent sur un canal de distribution tout juste naissant, mais dont l’avenir semble terriblement prometteur, d’autant plus qu’entre les mains de la génération montante, « la génération numérique », il se combine aisément avec les différents réseaux sociaux.

Les orateurs ont ensuite abordé dans le détail les thèmes plus directement techniques.

On a ainsi longuement débattu de la pertinence des outils potentiels, smartphone, tablette, « appli » ou « web appli »…, selon la cible clientèle, les budgets de développement et de lancement, le coût d’acquisition du client.

Ou encore selon les perspectives d’évolution des différentes technologies, notamment avec les systèmes « d’Open Data », actuellement en test à Nice, et l’arrivée massive d’informations auxquelles l’utilisateur de mobile pourra accéder librement.

Nice teste actuellement un bouquet global de services en "Open Data"

Après ces trois heures de conférences, l’assistance savait tout sur les avantages du téléphone intelligent, de la ville intelligente et de « l’éco-environnement numérique » dans lequel nous nous installons progressivement, avec en ligne de mire, la commande vocale qui facilitera encore l’usage des différents appareils de la mobilité.

Seul regret, peut-être, c’est que l’on ne parle pas des tarifs pratiqués par les opérateurs, qui rendent l’utilisation des services numériques excessivement chers pour le consommateur alors que son pouvoir d’achat baisse de plus en plus.

C’est peut être aussi dommage que l’on n’ait pas parlé davantage de l’empilement des outils mis en place entre les villes, les départements et les régions, un empilement qui coûte cher aux contribuables quand ces investissements pourraient être mutualisés.

Il est vrai que l’objectif de ce colloque était purement technique, pas politique… Pourtant en temps de crise, il faudra sans doute se pencher sur cet aspect du débat.

Lu 5675 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Elodie RIBEIRO
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33









Dernière heure











Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com