TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Maroc : Mediterrania Saïdia, comprendra un club Marmara de 350 chambres

inauguration de la 1ère station du « Plan Azur »


Rédigé par Michèle SANI le Mardi 23 Juin 2009

Une marina tournée vers la Méditerranée, trois golfs de 18 trous, une capacité d'accueil de 30 000 lits, une superficie de 700 hectares et 6 kilomètres de plage de sable fin bordant une mer au label bleu donnent à la station Mediterrania Saïdia l'échelle d'une ville.



En 2013, projet abouti, quand les innombrables palmiers plantés auront poussé, Mediterrania Saïdia aura tout d'une grande !
En 2013, projet abouti, quand les innombrables palmiers plantés auront poussé, Mediterrania Saïdia aura tout d'une grande !
Née du « Plan Azur », cette station touristique apporte un nouveau souffle au tourisme marocain.

Elle pourra au terme de ses aménagements et constructions immobilières, en 2013 selon les prévisions, figurer au hit parade des grandes stations balnéaires et nautiques du monde méditerranéen.

La présence d'un roi, un impressionnant aréopage de personnalités issues du monde de l'hôtellerie et du tourisme, de nombreux ministres, un feu d'artifice à couper le souffle, un accueil souriant, une table de qualité furent les notables ingrédients d'une inauguration réussie.

A 42 kilomètres de l'aéroport international de Oujda et à 70 kilomètres de celui de Nador, Saïdia et ses infrastructures de dernière génération est en bonne position pour figurer au rang des grandes stations balnéaires et nautiques du monde méditerranéen.

Mieux, bordée par la Méditerranée, proche de la frontière algérienne c'est toute une région longtemps enclavée, « l'Oriental », qui entre ainsi dans une phase de développement et s'ouvre à l'espace « Euro-Méditerranée ».

La troisième marina de toute la Méditerranée

Conçue sur le principe d'un complexe touristique intégré Mediterrania Saïdia comprendra 9 hôtels de haut standing, 12 villages de vacances touristiques - dont un club Marmara de 350 chambres, ouverture prévue en 2012-, 8 résidences touristiques, 2.700 appartements, 300 villas.

La première ligne de plage est exclusivement réservée aux établissements hôteliers et l'ensemble des constructions de style arabo-andalou ont cet impératif : ne pas dépasser la hauteur de R + 2.

La marina aura une superficie de bassins de 25 hectares et une capacitéde 1 354 anneaux d'accostage – dont 50 % pour des embarcations de plus de 12 mètres.

Ces chiffres la placent, d'entrée de jeu, au troisième rang des marinas méditerranéennes. Sa première phase est ouverte aux plaisanciers.

Une zone commerciale de style gréco-romain, « Medina Center » pouvant accueillir 160 magasins, de nombreux restaurants, un centre thermal et médical complèteront le site. Le premier des trois parcours de golf de 18 trous qui occuperont une superficie totale de 210 hectares est ouvert au public.

8 000 emplois directs et 40 000 emplois indirects

Pour mener à bien ce projet le gouvernement marocain avait fait appel au Groupe Fadesa Maroc dont la faillite avait quelque peu déstabilisé le cours du programme.

L'arrivée du groupe Addoha, leader de l'immobilier marocain lui-même rejoint par les groupes Barcelo, Iberostar, Atlas Voyages et Kensi a permis de mener à son terme la première phase du projet.

Avec un investissement de 19 milliards de DH, Saïdia est le résultat d'un partenariat public-privé dont se félicite le gouvernement marocain. Le lancement de la station a créé 850 emplois directs et 3 400 emplois indirects. En pleine exploitation Saïdia représentera 8 000 emplois directs et 40 000 emplois indirects.

La France marché traditionnel, l'Espagne en raison de sa proximité et la Russie qui recherche de belles stations balnéaires et des loisirs nautiques sont les premiers marchés sollicités par le Tourisme marocain pour Saïdia.

Promovacances sur les rangs

Sans attendre la fin du projet, 7 tour-opérateurs dont Promovacances pour la France se sont engagés pour la saison été 2009 en vendant 14 000 packages ce qui représenterait, au stade de développement actuel, 55 % de la capacité de location.

Deux des 9 hôtels programmés, le Barcelo et l'Iberotel accueillaient la semaine dernière dans d'excellentes conditions leurs premiers clients dont les quelque 1 200 professionnels du tourisme venus des principaux marchés émetteurs pour fêter cette inauguration.

Le Barcelo qui dispose de 614 chambres et le premier 5 * de la station. Il comprend 3 restaurants, 3 bars, 6 piscines, 3 salles de réunion, un théâtre. L'Iberostar est un 4* de 485 chambres.

Le premier Best Wester implanté au Maroc, le « Jardin des Fleurs » ainsi qu'un Radisson font partie des hôtels haut de gamme en chantier à Saïdia. En 2013, projet abouti, quand les innombrables palmiers plantés auront poussé, Mediterrania Saïdia aura tout d'une grande !

Lu 27948 fois

Notez


1.Posté par maud CHEVAILLER JEUX le 23/06/2009 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est étonnant de voir qu'en 2009 on s'extasie encore devant des projets type Côte Languedocienne années 70.
Pardonnez-moi de ne pas applaudir des deux mains à cette ville nouvelle sans station d'épuration, à ces immeubles encore neufs et déjà décrépis pour cause de malfaçons, ces plages dévégétalisées dont le sable se retrouve en centre ville.
J'arrête là mon inventaire à la Prévert car je ne voudrais pas que mon esprit chagrin gâche cette grande fête du Tourisme.
PS : pour les grognons qui croient au tourisme respectueux des populations et de l'environnement, Arte a diffusé la semaine dernière un reportage sur l'implantation de Saïdia...

2.Posté par El Jilali le 23/06/2009 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Petite correction : Groupe Fadesa Maroc n'est jamais tombé en faillite,
son actionaire (à 50%) Martinsa Fadesa Espagne a été en faillite

3.Posté par Ronaldo le 23/06/2009 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aller voir la vérité en face au lieu d'être naif est croire tout ce qu'on voit à la télé... n'est-ce pas maud.

4.Posté par pier le 23/06/2009 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c est vrai il n y a pas de station d epuration c est purement scandaleux ! et les constructions mon dieu horribles! a fuir!!!

5.Posté par zozo le 23/06/2009 22:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il n'y a pas pour l'instant une station d'épuration mais le marché pour sa réalisation a été lancé il y a un peu plus de 2 mois par l'ONEP.

6.Posté par Sam le 23/06/2009 23:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le documentaire de france 5 est tout simplement bourré de mal intentions et de fausses informations. C dingue comment la télé peut induire des millions en erreur. La station de Saidia est sublime, les paysages y sont magnifiques. la magie du cadrage du caméra à joué son rôle deformant la realité. Aucune image de la ville historique de Saidia avec son souk, ses mosqués, son eglise, son palais des festivals, ses parcs, ses forêts et son nouveau mobilier urbain et éclairage flombant neuf, ses guinguettes populaires, etc...

Aucune image des vastes forets environnantes ce qui donne l'intention qu'on est dans un immence desert...Encore la magie du cadrage.

La Marina n'a aucun probleme et fonctionne depuis juin 2008 et les travaux en cors sont une extention et non pas un deplacement de l'actuelle marina...

C'est incroyable comment on peut transformer par la magie du montage un lieu magnifique qui reçoit plus de 600 000 touristes par an en un lieu desertique...

Au lieu d'aider les pays en voie de developpement à avancer, on les casse à chaque fois...Les français ne pardonnent pas au marocains le fait que la majorité des marchés de la station de Saidia ont été concedé a des entreprises espagnoles ou anglaises...

7.Posté par BENATA Mohamed le 24/06/2009 01:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je voudrai apporter mon témoignage dans ce Forum si le Webmaster le permet.
J'ai participé et j'ai contribué à la réalisation du Film de Sophie Romillat qui a été diffusé par France 5. Toutes les images, et tous les propos raportés par ce Film sont réèls et véridiques. Alors je demande aux intervenants d'être objectifs dans leur jugement: on ne peut pas effacer des vérités par de la propagande. Comment prétendez-vous que ce documentaire a induit des millions de téléspectateurs en erreur? Etes-vous de la région? Connaissez-vous ce dossier à fond pour affirmer qu'il est plein de fausses informations?
Depuis plusieurs années les écologistes marocains n'ont pas cessé de lancer des alertes contre ce projet non respectueux de l'environnement. Nous avons placé plus de quarante Vidéos sur le Youtube dans notre compte oujdaesco à ce sujet. Nous avons émis un carton rouge contre ce projet destructeur et non respectueux des populations. Le Maroc, notre pays, doit suivre les bons exemples de tourisme solidaire et non pas les mauvaises expériences vécues en Europe: Costa d'El sol; Maillorque....etc
Si nous aimons notre pays nous devons sauvegarder sa beauté et son patrimoine naturel; et non pas le sacrifier au profit d'une minorité de riches.
Il y a d'autre vérités qui n'ont pas été développées par le documentaire, et nous sommes sur place pour les présenter à tous les Médias courageux qui veulent faire du travail professionel et impartial. Ces vérités nous les annonçons au monde entier et devant l'Histoire qui ne manquera pas l'occasion de tout noter:
V1: Saîdia: La disparition de la dixneuvième plage
V2: Le SIBE Ramsar de la Moulouya: Dégradé et pollué par le projet Méditérania-Saïdia
V3: Même avec une troisième Digue: La Marina ne marchera pas
V4: Avec les changements climatiques: 75% du projet Méditérania-Saïdia sera sous l'eau.
Voici ces quelques vérités que la propagande de FADESA-Maroc ne peut effacer.

8.Posté par saber le 24/06/2009 19:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je réponds à M. BENATA, le webmaser le veuille bien.
je ne connais pas votre métier ou profession mais je présume que vous recevez chaque mois un virement en guise de salaire de l'État marocain, puisque vu votre ferveur vous faites surement partie du corps de l'enseignement qui croit à tord ou à raison au "sentiment de l'oppression" dont ils fait l'objet. votre situation n'est pas de même pour tous les jeunes sans salaire et sans le sous qui attendent avec sérénité et patience d'avoir leur chance pour exister et bâtir leur avenir . M bentaha vous n'avez pas encore vu les yeux briller d'un jeune qu'on lui a dit qu'il a été embauché .
cette station a donné de l'espoir aux jeunes et moins jeunes et pour la première fois , il y'a une alternative à l'émigration.
j'ai vu l'émission de la 5 , elle est tendancieuse, les marocains ont été naïfs sinon ils se seraient mieux préparés aux questions critiques de la journaliste malheureusement c'était pas le cas et le résultat on l'a vu tous.
avant 2004 il n'y a avait rien à Saidia, aujourd'hui elle est à 370 000 fois sur google, le plus grand hôtel au Maroc, la première marina de la méditerranée sud, les plus grands golfs de la méditerranée sud ,..... et un grand espoir pour la région, et le Maroc. l'expression historique du maréchal Lyautey , le Maroc inutile est enterrée et ne nous concerne plus la région de l'Oriental. pour les jeunes c'est la première fois qu'ils regardent chez eux avant de penser à émigrer à n'importe quels prix. on voit même des jeunes marocains de 2eme et 3eme génération qui veulent revenir travailler chez eux et je ne parle pas des étrangers qui font confiance au Maroc et à Saidia. M. Bentaha l'environnement est sacrifié partout , tournez vous la tête et vous allez vous en rendre compte de prés de chez vous et ailleurs , mais pour Saidia c'est à travers son développement qu'on peut assurer sa préservation, comme vous savez, la misère ne fait jamais bon ménage avec l'environnement, comparez la foret amazonienne et celle canadienne et vous allez vous en rendre compte. au lieu de crier à qui "veut " vous entendre qu'on tue la nature à Saidia, il était plus préférable , comme on ne peut arrêter le progrès, proposer vos services et contributions pour une meilleure adéquation développement /environnement , ce qui est malheureusement pas le cas. les oiseaux de l'embouchure de la Moulouya resteront, et Saidia se développera , car c'est pas en construisant le pont entre Rabat et Salé qu'il n' y a plus de barques.
Saidia est une chance pour la région , le futur de toute la région, ouvrez bien les yeux et vous allez vous en rendre compte.
sans rancune.

9.Posté par El Jilali le 25/06/2009 01:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est claire que le reportage est tendancieux, pour ne pas dire insultant à l'égard des marocains (comment peux t'on prétendre que les digues de la marina ont été construites à l'envers).Pour ce qui est de l'écologie, je n'ai pas vue dans les images du reportage des batiments à 25 étages comme on en voit sur toutes les côtes européenes (ex Benidorme ou ce type de cage à poules en front de mer est le standard).Il est vrai qu'il ne faut pas repeter les erreurs des autres ,c'est pour cela que tous les développements du plan Azur sont au maximum en R+4.
Pour ce qui est de la vetusté des logements en cours de finition , là aussi le Maroc n'a pas de leçon à recevoir, en effet partout dans le monde ,le secteur immobilier connait la pire crise de son histoire. En effet presque tous les projets immobiliers en Europe sont mis en veuilleuse ou abandonnés pour cause de faillite du promoteur (Martinsa Fadesa et autres en Europe).
C'est dans ce contexte morose et là ou les autres jettent l'éponge que des développements telle que Saïdia prennent du retard mais ne sont pas abandonnés.
Et à choisir entre un bien immobillier livré en retard ou de qualité inférieur (cela reste encore à prouver) et la situation des dizaines de milliers de familles en Europe qui ont tout perdu suite à la faillite du promoteur immobilier ; le choix est vite fait.

10.Posté par BENATA Mohamed le 25/06/2009 03:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Saber, Je crois que vous n'êtes pas de la Région Oriental. En plus vous avez citez mon nom à trois reprises et vous vous êtes tromper deux fois: je m'appelle BENATA et non pas BENTAHA.
Vous avez débuté votre réplique par des suppositions erronées qui n'ont rien à voir avec le sujet sauf que vous avez montré une haine incroyable vers les gens de l'enseignement qui vous ont appris à lire et à écrire.
Vous avez citer les barques de Rabat, je suppose que vous de Rabat et dans le secteur du tourisme; et bien sachjez que les barques de Saïdia qui existaient par dizaines ont pritiquement disparues et les pêcheurs ont en majorité immigré à l'étranger suite à ce projet et à sa Marina qui était prévue au départ pour acueillir les pêcheurs et leurs barques et qui ont été exclus, rejetés et renier pour réserver la Marina comme port de plaisance uniquement.
Les Golfs, dont tu es fier, vont assoiffer les villes de l'Oriental qui souffre déjà d'un déficit hydrique en plus ils ont occupé la place de cette merveilleuse Juniperaie qui existait depuis des millénaires indépendamment de l'irrigation par l'homme en plus de l'ombre et de l'habitat qu'elle offrait généreusement pour la faune endémique et les visiteurs de la région.
Ils sont rares ces Marocains qui pratiquent le Golf, je suppose que tu es parmis ces nantis qui jouent au Golf, car moi je ne la cache pas, j'appartiens à cette classe de Marocains qui n'a jamais mis les pieds sur un parcours de Golf de 18 trous, quand je voulais faire du sport, je marchais, pieds nus, le long de la côte sur cette belle plage et son sable depuis Saïdia jusqu'à Cap de l'eau en traversant la Moulouya, c'était mon sport préféré.
Je crois que nous n'avons pas les mêmes notions de la protection et la préservation de l'environnement: Toi tu crois que les Brézilens en masacrant l'Amazonie, se développent; moi je crois que ce n'est pas le genre de développement qui peut assurer une pérennité et une durabilité au Brésil ou au Canada ou ailleurs où ils sont entrains de raser leurs forêts de façon irréversible et de manière à en profiter au maximum même s'il y a le déluge après.
C'est la même chose qui se passe sur le Littoral, notre pays est entrains de puiser son Littoral comme il a puisé ses minirais.
Maintenant si tu crois défendre la thèse que ce genre de développement qui a eu lieu à Saïdia s'est fait dans l'intérêt général, je peux te démontrer le contraire. En partant du constat qu'il n'a pas respecté la population locale, qu'il n'a pas respecté l'environnement, qu'il a masacré la plage et pillé son sable, qu'il représente un danger réèl de dégradation pour le Sibe Ramsar de l'Embouchure de la Moulouya, ce projet ne peut être que catastrophique et pour le devenir de la plage et pour la population.

11.Posté par Jean A. Guilhermet le 25/06/2009 07:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Heureusement qu'il existe le livre de Yves Paccalet : "Demain l'Humanité disparaîtra, Bon débarras !" (Poche 4.50 €) pour répondre à tous et à toutes avec humour, calme, et sagesse sur cette Marina, et sur tout le reste...

12.Posté par saber le 25/06/2009 15:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je réponds à M. Benata. avec la permission du webmaster
je ne suis ni de Rabat ni de Salé, je suis de la Région plus que vous ne croirez. je connais Saidia plus que vous n'imaginerez. je n'ai jamais de ma vie foulé un green de golf aussi bien que vous. je défends les hommes et leur avenir avant de défendre aucune autres causes aussi subjectives qu'elles peuvent être. défendre l'environnement personne ne peut vous le contester , démolir ce que tant d'espoir ont mis tant de temps à construire avec vos histoires de juniperais et de faune endémique ne peut être qualifié que d'inconscience chronique. je me demande est ce que les pays développés qui refusent obstinément de diminuer les rejets de dioxydes de carbone , provoquant le changement climatique et l'effet de serre sont aussi inconscients et irresponsables que nous de permettre la réalisation d'une station touristique de 220 ha de golfs sans couper l'eau aux habitants , de tant d'hôtels et de résidences sur pas plus haut que 2 étages et sur que 20% de la superficie totale de la station avec 0 émission de gaz , 0 rejet sur la mer ni sur le fleuve de la moulouya ( si vous dites le contraire apportez des preuves) avec tant d'emplois pour les jeunes et tant d'espoir pour la région et le pays. aurez il été possible de voir tant de dynamique dans la région de l'oriental si la station n'existait pas. possible mais pas aussi certaine qu'elle l'est actuellement. il fallait attendre d'autre raisons stratégiques pour justifier tant d'investissement en infrastructures ce qui n'est pas évident à court terme. j'ai envie de terminer par vous dire que Saidia ne t'appartient pas plus autant à vous qu'à moi, son destin appartient à nos enfants . chaque fois qu'un de nos jeunes y trouve un emploi et semblent apercevoir la fin du tunnel, chaque fois que nos enfants hésitent à risquer leur vie pour un destin incertain ailleurs et à l'au delà , chaque fois qu'on donne de l'espoir à des familles dans l'avenir , les dunes de Saidia et ses juniperaies n'auront pas été sacrifiés vainement. donner du sens et de l'espoir à la vie des Hommes me parait plus important que tes balades à pieds entre les dunes et les juniperaies. allez convaincre les pollueurs du monde d'arrêter d'enfumer la planète et de changer le climat, ton climat aussi , vous allez constater de vous même que Saidia n'est qu'un bouc emissaire qu'on essaye de lui faire porter plus qu'elle supporte.
avec un peu de bon sens , le moment de la visite de la 5 , le ton du reportage , la cadence et le cadrages des scènes, les propos prononcés, les pièges tendus, dénotent une intention déterminée à nuire à qui on le sait , au profit de qui je voudrais bien savoir, mais grâce à dieu évitez de nous répondre que la 5 est venue pour défendre les dunes et la faune endémique de Saidia, car elle a autres choses plus importantes à faire et elle est bien plus sérieuse de ça. la nouvelle Saidia dérange, pour moi ce sont des capitaux entièrement marocains, des mains et esprits marocains qui ont rendu le défi possible, pour le bonheur de résidents et touristes marocains et étrangers que n'en déplaise aux nostalgiques de la marche à pieds sur les dunes.
je m'excuse d'avoir reporté faussement votre nom.
sans rancune

13.Posté par POUR LE TOURISME le 25/06/2009 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le maroc est un pays touristique, c'est l'une des seule richesse qu'il possède alors pourquoi certains ( BENATA Mohamed ) cherche a enlevé ce qui fait avancer le Maroc. Quoique les gens fassent sa dérange !

14.Posté par BENATA Mohamed le 25/06/2009 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'accepte tes excuses. et je n'ai aucune rancune envers toi. Surtout de la part des personnes qui sont sincères. Tu a dis quelques choses qui est bien: Saîdia ne nous appartient pas, ni à moi ni à toi, elle appartient à nos enfants. J'aurai été le plus heureux des hommes si cette formulation savérait juste. Mais malheureusement ce n'est pas le cas. Le projet Méditérania-Saîdia a pris tout le terrain disponible, et n'a laissé aucun recul stratégique, Si un jour un de mes enfants ou les tiens ou n'importe quel Marocain résident dans le pays ou à l'étranger souhaiterait réaliser un projet à Saîdia; ça y est ce n'est plus possible toute la côte est occupée.
Puisque tu connais la région; peut-tu me dire pour quelle raison ce projet a détourné l'ancienne rocade qui longeait la côte depuis les constructions de CARACAS à l'Embouchure de la Moulouya? Moi je suis convaincu que ce geste émane d'une mauvaise intention de ce projet pour éloigner la population locale et les visiteurs de la façade de leur projet qui a occupé la première ligne sur la côte sur plus de 5 Km.
pour revenir au documentaire de France 5 dans lequel tu nous a traité de naïfs moi et les familles marocaines qui ont été invitées à cette émission; sache que toutes les informations qui ont été diffusées ne sont pas nouvelles et tu peux vérifier sur nos Vidéos que nous avons placé dans notre compte oujdaesco sur Youtube que nous avons annoncé ces informations au grand public bien avant F5. Cette chaine de TV a eu le mérite de diffuser la vérité que les chaines Marocaines n'ont pas pu le faire.
Depuis 2006, nous ne cessons de mobiliser et de sensibiliser les citoyens et les décideurs sur les erreurs qui ont été commises par ce projet et que nous souhaitons qu'elles ne soient pas reconduites sur d'autre plage de notre pays, et ce dans l'intérêt de nos enfants et de notre pays.
ça c'est ma conviction et celle de mes amis et de nombreuse familles dans l'Oriental.

15.Posté par Modérateur le 25/06/2009 23:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonsoir à tous !

Je crois maintenant que tout le monde s'est exprimé sur cette affaire. Nous ne réconcilierons pas les contraires parce que, peut-être, chacun en détient une part de vérité. De toute manière aujourd'hui le sort en est jeté. Saïdia est une réalité et on ne démolira pas ce qui a été édifié.
Cela n'empêche pas de rester vigilant quand au devenir de cette station.
Je félicite les intervenants pour la qualité de leurs contributions et le débat qui n'a jamais dérapé. C'est suffisamment rare pour être souligné.
Bonne soirée

16.Posté par Kabs le 30/06/2009 15:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je crois que l'équation est très simple M BENATA Mohamed : Qu'est ce qui est le plus important, le JUNIPERUS et vos ballade les pieds nus dans le sable ou bien 40 000 emplois dans l'une des régions les plus enclavées du Maroc ? Je vous laisse nous apporter la réponse.

17.Posté par BENATA Mohamed le 30/06/2009 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne sais pas si ma réponse apparaîtra sur le Forum ou non; puisque le modérateur a mis fin à cet échange de point de vue; mais elle sera aussi simpliste que la question posé par Mr Kabs:
Si j'avais à choisir le mode de dévelopement du Littoral de Saïdia je choisirai une formule plus humaine et plus raisonable basée sur les études de Capacité d'Accueil et des études d'Impacts sur l'Environnement, et qui créera plus d'emploi et qui respectera l'environnement, la population locale et qui sauvegardera la beauté du paysage et le charme de cette merveilleuse plage qui a été condamnée à disparaître par les gens qui veulent en tirer le maximum de profit et au plus vite.
Le projet qui a été réalisé à saîdia, est un projet purment immobilier qui a été fait à la hate et qui a engendré des erreurs très graves du point de vue Environnemental et du point de vue Social.
"La plus grande Marina" que la campagne publicitaire lancée par Méditerrania-Saïdia ne cese de clamer, portera le coup de grace à cette plage dans les quelques années à venir; Saïdia est entrain d'agoniser à la suite de ces erreurs. Son extension n'est qu'une simple reconnaissance par les services concernés de leur erreur fatale.
Peut être qu'il fallait respecter la dérive littoral et opter pour une autre conception de Marina, comme il fallait respecter la Juniperaie et les Dunes bordières et la végétation naturelle qui donnaient à cette plage tout son charme et son équilibre.
Pourquoi veut-on absolument occuper la première ligne sur la mer en détruisant cette beauté: il faudrait avoir beaucoup d'imagination mais surtout beaucoup de sagesse et de bonne volonté pour gérer le Développement dans le respect des générations actuelles et furures.
Ainsi, cher Monsieur, la solution que les écologistes préconisent tient en compte aussi bien le développement raisonable et durable que la sauvegarde de notre patrimoine naturel et les coutumes de la population comme tu l'as bien résumé dans ta question; une belle balade pieds nus dans la Juniperaie du cordon dunaire de Saïdia: Je trouve que c'est un très bon slogan pour une campagne touristique écologique et solidaire, malheureusement ce n'est plus possible car le cordon dunaire et la Juniperaie ont été détruit sans concertation avec les autochtones, c'est vraiment regrettable.

18.Posté par Mahdi le 02/07/2009 02:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salamouaalaykoum,

Les décideurs derrière ce projet n'ont certainement pas la préservation de l'environnement en priorité, MAIS CE N'EST PAS LE PLUS GRAVE : si on tient compte de la viabilité des projet et que notre souci soit d'optimiser le rendement ECONOMIQUE de nos plages, on ne se mettrait pas à céder l'une des meilleurs terre côtière de notre chère pays pour 1 centime les 2 mètres carré à un promoteur qui va y construire des villas destinées à la revente directe :

projet scandaleusement court-termiste + marge de bénéfice énorme pour Fadesa + emplois non valorisants (typiquement femme de ménage et gardiens) pour la population (bien emmerdée (innondation et déplacement) au passage) + Marge de gain ridicule pour l'état (concrétement des entrées "touristique" d'un mois en moyenne par villa alors qu'en réfléchissant un peu plus, une autre vision du tourisme (durable) permettrait d'augmenter la rentabilité économique de Saïdia)

en accordant l'autorisation à Fades pour sa "Mediteranea Saïdia", les décideurs croyaient que leurs concitoyens de l'orientale étaient impatients de devenir gardiens de villa et femmes de ménage chez des retraités européens, au lieu de devenir serveur, récepteur d'Hôtel, animateur estival, moniteur de plongée ou encore de spéléologie (Zegzel et les environs n'attendent que ça d'ailleurs) ...

tout ça pour dire : quand on place l'impact socioéconomique local d'un projet avant le profit de l'entrepreneur, on se met à protéger l'environnement même sans y avoir pensé

bien cordialement,

Mahdi EL MHAMDI

19.Posté par Laurent_ATS le 10/12/2009 21:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour à tous,
Je viens de visiter la Marina Saidia avec le projet d'y étendre mon entreprise. j'ai le regret de vous dire que j'avais beaucoup d'espoirs sur ce site, mais les tarifs de location des locaux commerciaux et industriels sont identiques à ceux pratiqués à Ibiza !!! Dans une Marina au fin fond du Maroc, tout à côté de l'Algérie, un port fantome avec quelques bateaux, beaucoup de projets luxueux mais encore sur le papier, une infrastructure de qualité mais pas encore totalement aboutie, de grâves déficiences en termes de services et de compétences : par exemple à l'heure actuelle personne n'est capable sur ce site d'effectuer correctement une sous-marine. Une Marina dont le principal actionnaire est en cessation de paiement depuis plus d'un an... Et dans cette Marina les tarifs de location sont les même que ceux du port d'Ibiza qui abrite des milliers de bateaux parmis lesquels on trouve les plus beaux yachts de la Méditerranée (tout entière : votre expression de Méditerranée du sud m'amuse beaucoup...), port qui voit des dixaines de milliers de bateaux chaque été, des places exorbitantes et pourtant la place manque... Bref rien à voir le timide essort touristique de Marina Saidia... Que se cache derrière ce projet puisque manifestement aucune volonté sérieuse de developpment n'est présente. J'ai l'intime conviction que restent à la tête de cette Marina que des personnes avide de récupérer rapidement le maximum d'argent comme s'ils savaient que les jours de cette "Perle" sont comptés.

Effectivement le Maroc est un beau pays, beaucoup y reste à faire mais malheuresement les responsabilités sont bien trop souvent confièes à des aventuriers qui font fuir les gens sérieux seuls capables d'appuyer efficacement le developpement du Maroc.
Je comprend que cette Marina fasse rêver beaucoup d'entre vous, mais désolé je ne lui voit qu'un avenir plus que morose à moins que les décideurs ne changent radicalement de cap et s'entourent enfin de professionnels reconnus et compétents dans le domaine de la plaisance car dans ce forum j'ai beaucoup lu de commentaires sur le batiment et rien sur le port et les activités nautiques or une Marina tourne avant tout autour de sont port et de ses bateaux...

Bien cordialement à tous,

20.Posté par BENATA Mohamed le 11/12/2009 00:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le témoignage de Mr Laurent correspond à la réalité des choses et confirme l'article paru dans l'Economiste du 30 novembre 2009, intitulé: Saïdia,station fantôme.
Pour la Marina de Méditerrania-Saïdia, j'ai personnellement réalisé une vidéo que j'ai placée sur Youtube, je vous invite à la visualiser pour comprendre les risques qu'elle représente pour le devenir de la plage de Saïdia.
La Marina de Méditerrania-Saïdia avec son extension par la construction d' une grande digue a perturbé les courants maritimes et la circulation des sédiments le long de la plage de Saïdia et de l'Embouchure de la Moulouya. Nous assistons actuellement à une érosion très active au niveau du rivage du SIBE de la Moulouya qui est menacé de disparition et par l'intrusion des eaux de la mer.
Voici le lien de cette vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=r-qJtRxOZK4
Bien cordialement à tous.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Octobre 2017 - 14:48 IHG ouvre un Holiday Inn Express® à Cologne


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com