TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Maroc : la mort au bout de la randonnée

les participants avaient eu recours à une agence marocaine


Rédigé par Yves Ducongé - correspondant Rhône Alpes le Mercredi 21 Septembre 2005

Un lourd bilan : 3 morts pour un groupe de 15 passionnés de randonnée partis au Maroc. Les propositions concernant ce type de voyage sont innombrables et émanent à la fois de voyagistes spécialistes ou généralistes. Dans ce cas précis, l’organisateur avait pris l’option de s’adresser directement à une agence locale. Les participants avaient-ils eu toutes les informations ?



Maroc : la mort au bout de la randonnée
Organisé par le comité départemental de la retraite sportive du Rhône, la randonnée devait conduire les 14 participants et leur animateur au sommet du mont M’Goun à 4071 m. sous la conduite d’un guide marocain de l’agence CULTURE, NATURE, VOYAGES basée à Marrakech.

Selon le site internet de l'Association, le responsable de la commission randonnée de l’association assure avoir pris toutes les précautions. Il avait déjà à 6 reprises utilisé les services de l’agence en question. Il estime avoir parfaitement informé les participants des difficultés de l’itinéraire avant leur inscription et indique avoir réalisé lui-même deux fois ce parcours.
Une « échappatoire » était même prévue en cas de difficultés ou de fatigue.

Des conditions climatiques exceptionnelles

Malgré le mauvais temps, les randonneurs, tous dotés de certificats médicaux en bonne et due forme se sont sentis apte à aller au terme de leur randonnée. Étaient-ils bien renseignés sur les conditions climatiques qu’ils pouvaient rencontrer ? La météo, au Maroc fait-t-elle l’objet d’une précision suffisante ?

On peut en douter, et c’est peut-être de là qu’est venu le problème. Une tempête de neige et un vent violent n’ont pas permis à 3 randonneuses d’aller au bout de leur projet et leur ont été fatals. De telles conditions climatiques n’avaient sans doute pas été envisagées pour un voyage au Maroc à la mi-septembre.

Un lourd bilan pour une randonnée

L’âge des participants, autour de la soixantaine, le profil de la randonnée, montant jusqu’à 4000 m d’altitude et les dénivelés journaliers, entre 600 et 1000 mètres durant 3 jours, ne devaient pas, selon l’organisateur, représenter de difficultés majeures pour ces randonneurs en bonne forme physique.

3 morts, c'est un lourd bilan pour un groupe de 15 passionnés de randonnée dans un pays qui s’y prête si bien. Les propositions concernant ce type de voyage au Maroc sont innombrables. Elles émanent à la fois de voyagistes spécialistes ou généralistes. Là, l’organisateur avait pris l’option de s’adresser directement à une agence locale.

Lu 2397 fois
Notez


1.Posté par Med YA le 01/10/2005 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Vous dites "malgré le mauvais temps" 'les randonneurs ont opté pour l'aventure'. Donc ils prennnet des risques en connaissance de cause. A leur âge et surtout pour des femmes dépassant la soixantaine c'est inadmissibles. L'accompagnateur français devait s'entourer d'un maximum de précautions et tenir compte de l'âge de ces femmes avant de les laisser s'engager dans la montagne (dénudée à perte de vue) et où les secours et les abris 'echapatoirs' sont inexistants.
Pour des jeunes bien pourtant agueris à l'aventure et au sport cela se serait bien passé.

Actuellemnt avec les changements climatiques de la planéte bcp de choses ont changé. Et les previsions peuvent souvent etre outrepassés voire à faire à de l'imprévisible.

Conclusion : ces randonnées en montagne restent à risques surtout pour des gens âgés, d'autant plus qu'on a tendance à sous estimer justement ces risques encourus.

Depuis que ce circuit des "Ait Bouguamaz" existe bcp de jeunes y ont rencontré des difficultés mais s'en sont tjrs facilemnt sortis.

Donc prudence est de rigueur : Agences locales ou étrangeres ou meme en solo ou en petit groupe avec e guide, c'est la meme chose / Faut tout prévoir, et on n'est jamais assez prudent. C'est le prix de l'aventure.

Mais dommage pour la perte de ces 3 femmes que nous regrettons tous, et que j'espere pareille chose ne se reproduise.

Y. Ali
N.B. je ne suis pas guide ni agent de voyage, mais un simple citoyen marocain amoureux de ces régions et du voyage en general.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com