TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





''Marques blanches'' : une menace pour les agents de voyages ?

une brèche ouverte dans la distribution


Rédigé par Jean da LUZ - redaction@tourmag.com le Jeudi 24 Mai 2007

Après ADP, Expedia Private Label, et FG DJ Radio ont annoncé la signature d'un partenariat. La radio de référence du clubbing lance www.fgvoyages.com et devient le 1er média en France à proposer un service de voyage en ligne en marque blanche. Si son audience reste confidentielle, la radio créé un précédent et pourrait donner des idées aux mastodontes du secteur.



Après Après ADP, FG DJ Radio devient le 1er média en France à proposer un service de voyage en ligne en marque blanche grâce à Expedia Private Label.
Après Après ADP, FG DJ Radio devient le 1er média en France à proposer un service de voyage en ligne en marque blanche grâce à Expedia Private Label.
L'information est passé relativement inaperçue. Pourtant, elle avait fait grand bruit lorsque Aéroports de Paris (LIRE) avait annoncé qu'il lançait aussi un site de vente de voyage en ligne en s'appuyant sur la marque blanche du distributeur américain.

Le Snav l'avait menacé ADP des foudres de la Justice mais, pour l'instant on n'en sait pas davantage.

En attendant, d'autres acteurs s'engouffrent dans la brèche, faute d'une règle précise sur la question. Et lorsqu'on connaît la puissance de frappe de certains sites web tels NRJ pour ce citer que lui, on peut se poser des questions...

Pourtant, la question est (en apparence) simple : a-t-on ou non, le droit de vendre du voyage en ligne lorsqu'on ne possède pas une licence d'agent de voyages ?

Non, dit le Snav, en s'appuyant sur les textes qui stipulent que tout acte concourrant directe ou indirectement à la vente de voyage doit être justifié par une licence idoine. C'est la Loi de Juillet 1992 qui le déclare. Alors pourquoi n'arrive-ton pas à la faire respecter ?

Question subsidiaire : si les choses étaient si simples, qu'est-ce que des mastodontes tels que ADP iraient-ils faire dans cette galère ? Poser ces question c'est un peu y répondre. En effet, est-il bien certain que ces sites soient dans l'illégalité ?

Pourquoi n'arrive-ton pas à faire respecter la loi ?

Internet a pas mal chamboulé la donne et la technologie brouille les cartes. Manifestement, la Loi fondatrice de 1992 a du plomb et pas mal de poussière dans l'aile par rapport à ces question et à bien d'autres. Dernier en date, la LEN (Loi sur la confiance dans l'économie numérique) dont au moins un article (art. 44) télescope le texte de 92 sur la responsabilité de la vente de voyages en ligne.

Au Snav on dit "suivre l'affaire de près" et on hésitera pas à monter au prétoire pour défendre la cause et la licence des professionnels. Mais un procès n'est pas sans risque et peut s'avérer une arme à double tranchant : imaginons qu'un juge donne raison à ADP et c'est toute l'économie du métier qui est à revoir...

Manifestement, il va falloir la jouer "fine"... mais agir vite tout de même car ce sont des dizaines de nouveaux "agents de voyages" qui pourraient dans les prochains mois et à la faveur de ce flou artistique débouler dans le secteur très convoité du voyage en ligne.

A bon entendeur...

Lu 5985 fois

Tags : amadeus
Notez


1.Posté par ELBILIA Jeanne le 25/05/2007 09:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est bien de nous en faire part, que fait le SNAV, l'APS et les autres , pour éviter toute cette pub , Vous avez vu expédia, ce n'est pas normal, dans le même temps , SELECTOUR faisait sa pub, que nous avons a peine vu , EXPEDIA, EXPEDIA, comme nous avons aucun dirigeant dans la profession , pour nous aider, nous sommes obligés de nous aider seul, genre, cadeau client, leur donner du service, etc.. on casse les marges,
Janet

2.Posté par LEGRAND Jacques le 25/05/2007 09:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le client dans tout cela va-t-il trouver son bonheur ? Le secteur du voyage deviendra-t-il le remplaçant du secteur automobile ... même moteur,pour une carosserie différente .... Dans tous les cas notre profession change ..." Une lapalissade ".

3.Posté par Sayed EL SOL le 25/05/2007 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour

L’ADP, FG Voyages ou les autres détourne la lois les réglementations imposé, tel que la RCP agent de voyages, la garantie auprès de la préfecture, etc..

Expédia est responsable, c’est elle le fournisseurs des prestations, demain elle peux vendre ces forfaits auprès des marchands de journaux et les boulangers.

Il faut que voir ce problème auprès des avocats avant d’aller voir un juge.
Si le juge comme vous dites donne raison aux sites vendeurs des marques blanches et autres, alors c’est très bien. Dans ce cas ils faut que les agences des voyages font du même pas de garantie, pas de RCP.

Et vive la France.

4.Posté par ZAZOU VOYAGES le 25/05/2007 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Grâce à votre article, je viens de trouver l'idée pour ouvrir mon agence de voyages sans les contraintes de la loi de 92.
Je vais ouvrir une boucherie en indiquant sur la vitrine, que comme le patron a fait plusieurs fois le tour du monde, il peut, tout en préparant votre roti, vous conseiller pour vos prochaines vacances.
Et comme il y a un trop plein de brochures TO, j'emballerais la viande dans une double page "Seychelles";
Pourquoi s'embêter avec de la paperasserie et des tourments sortis d'on ne sait où ?
Finalement c'est cette loi qui est débile, puisqu'elle ne met de contraintes qu'aux seules personnes qui ont la réelle capacité à produire et vendre du voyage, et donne champs libre aux amateurs et pistonnés de l'Etat (OT, CDT, Palais des congrès...)...
Il faudrait y rajouter un article : cette profession est autorisée aux bouchers, boulangers, merciers, épiciers, garagistes, animateurs radio, artistes de cirque....et interdite aux agents de voyages.
Voilà plus de problèmes.....
Allez, bon week end
Z

5.Posté par Denis PINGRIS le 25/05/2007 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour l'anecdote, un petit exemple de "contournement" : le site cdiscount.com affiche un onglet "voyages" qui renvoie vers le site de Marmara avec 5% de réduction ...et ça devient très savoureux quand on sait que cdiscount est une filiale du groupe Casino qui dispose de sa propre agence en ligne : c-mesvacances.fr...on n'est jamais si bien servi que par les autres !

6.Posté par achile le 25/05/2007 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'ai utilisé les service de marama/cdiscount, l'avantage c'est qu'il maitrise leur sujet
alors que cdiscount seul.... je suis sur que non


7.Posté par serge le 25/05/2007 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les offres de marques blanches ne sont pas nouvelles !!! Go voyages est l'un des premiers à avoir fait cela avec le bonheur que l'on connait. Il y a Vivacances, et bien sûr Expedia et plein d'autres.
Mais un client qui réserve sur une marque blanche découvrira le nom de l'agence émettrice. Si celle ci est très connue, il est clair qu'une partie des clients ira sur le site de l'émetteur pour une prochaine réservation.
Pour information, les agences de voyages non Iata peuvent utiliser une nouvelle offre exclusivement dédiée aux professionnels. Donc un système de réservation (avion, sncf...) qui ne leur fait AUCUNE concurrence contrairement aux autres systèmes en marque blanche. Il s'agit de www.travel4pro.com

8.Posté par Arnaud le 25/05/2007 15:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Question: Demande t on à un magazine hebdomadaire, une Licence pour publier une publicité d'un voyage à thème? Donc pourquoi demander une licence à un média éléctronique qui ne traite pas directement les réservations?

9.Posté par Rédaction le 25/05/2007 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour !
Votre question est très intéressante et elle reflète les doutes de l'auteur de l'article. Ceci étant, pour le consolmmateur, compte tenu de la transparence de la marque blanche, c'est le média en question qui lui vend son voyage.
ET c'est cette notion de "confiance" et d'éapparence" très importante sur la Toile qui a mon avis est l'élément déterminant pour savoir à partir de quand je suis un intermédiaire pour le consommateur (et identifié comme tel) et à partir de quand j'apparaît comme son véritable co-contractant.
Bien entendu, il serait mieux de bien clarifier juridiquement les choses, cela nous semble essentiel pour l'avenir
Cordialement

10.Posté par Denis PINGRIS le 25/05/2007 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici ce qu'affiche le site FG Voyages:

" Conditions générales de vente
Agissant au nom et pour le compte de différents partenaires - prestataires hôteliers et/ou de transport, tour opérateurs et agents de voyages - des services de voyage, en particulier des forfaits touristiques, des billets d'avion, la réservation de prestations d'hébergement, la location de voiture et les assurances voyages vous sont proposés sur le site http://www.fgvoyages.com (ci-après le « Site ») par la société HRN France (ci-après dénommée « WWTE »), une Société par Actions Simplifiée au capital de 38.200 Euros dont le siège social est situé 60, rue de Prony – 75017 Paris, immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le n° B 432 951 374.

Licence d'agent de voyages n° LI 075 05 00 63.

Garantie financière auprès de l’APS (15, avenue Carnot, 75017 Paris).

Assurance Responsabilité professionnelle des agences de voyages auprès de GAN EUROCOURTAGE IARD (article 6 du décret n° 94490 du 15 juin 1994) : 358 137. "

Il me semble qu'on pourait donc considérer que HRN, détenteur d'une licence d'agence de voyages exploite la marque FG Voyages ce qui a priori n'a rien d'illégal...à suivre...


11.Posté par Frédéric le 25/05/2007 20:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il y a encore 7 ou 8 ans, j'étais un fringant trentenaire qui se réveillait avec Radio FG dans les oreilles et qui allait passer 5 ou 6 week-ends par an à NYC pour aller clubber. (pour les encore plus vieux que moi qui lisent toumag, "clubber" veut dire "aller en boite de nuit".) Depuis, j'ai (un peu) grandit et suis passé à autre chose... Mais comme je suis un garçon curieux, j'ai voulu aller voir sur le site d'FG Voyage si les clubs où j'avais passé des nuits entières à la fin des années 90 existaient encore... quelle déception ! il n'ont même pas été capables d'intégrer les bons plans clubbing à NYC ! Avec ses maigres moyens, même Peter Stuyvesant travel y arrivait (il y a 15 ou 10 ans...). Après cette expérience (surfer 2 minutes sur ce site), je ne sais pas si Lil' Louis joue encore au TWILO, mais je sais que fgvoyage C/O expedia n'est pas capable d'apporter cette "valeur ajoutée" qui est la force des vrais agents de voyages. Alors, Mr ZAZOU, stp... t'arrête de te plaindre... et tu refléchis à ce que tu pux faire pour garder tes clients... Je remarque que les autres réactions ne viennent que de gens qui se plaignent ou qui essaient de faire leur promo...

12.Posté par ZAZOU VOYAGES le 25/05/2007 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Frédéric

Le jour ou TU auras à mettre ton patrimoine en caution pour obtenir ta garantie financière, que tu devras investir dans ton local pour ouvrir ton agence de voyages et avoir tous les frais inhérents à toute création d'entreprise....et bien ce jour là TU auras le droit de te plaindre que tout le monde ne soit pas logé à la même enseigne que toi...tu t'apercevras que c'est encore les "petits" qui morflent, que nous avons des instances qui depuis des lustres ne sont pas capables de faire appliquer la loi...qui eux mêmes l'ont créée cette loi à la noix (ça rime), tout cela pour protéger un consommateur qui vient dans ton agence, rester trois plombes pour avoir des conseils et aller acheter sur internet un produit bradé. Et quand, par bonheur, il vient chez TOI, c'est pour te laisser une marge à la con.
DONC OUI MR ZAZOU IL SE PLAINT, IL N'EST PAS LE SEUL DANS LA PROFESSION. IL Y A DES GENS QUI SE BATTENT POUR PROTEGER LEUR EMPLOI, LEUR ENTREPRISE...ET PUIS IL Y A DES GENS COMME TOI QUI N'ONT RIEN COMPRIS. J'ESPERE SEULEMENT QUE TU NE FAIS PAS PARTIE DE CETTE PROFESSION, CAR SINON, C'EST ENCORE PLUS GRAVE QUE CE QUE JE PENSAIS.
ENFIN.......A MOINS QUE TU ES GARDE LES COCHONS AVEC MOI, LE TUTOIEMENT N'ETAIT PAS DE RIGUEUR.....
A bon entendeur
SALUT

13.Posté par Tonton Christian le 25/05/2007 23:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La vérité, c'est que comme tout le monde le constate, le métier évolue. On empêchera jamais personne d'acheter son billet à une agence chilienne depuis la France. Surtout que les internautes ne se lancent que rarement dans l'analyse poussée des propritéaires d'un site internet !
Alors que les agences de voyages françaises s'y fassent. C'est le bon dieu qui les punit de l'incurie de leur syndicat. Comme le dit Zaz' Voyages, il a dû mettre son patrimoine en caution. Il est impensable, injuste dans une république non bananière de devoir casquer ou cautionner des sommes terrifiantes pour avoir le droit d'exercer un métier pour lequel on a passé des diplômes (d'état). C'est d'ailleurs aussi injuste que de devoir payer une license de taxi ou une license 4 hors de prix pour ouvrir un troquet à Trifouilli les Oies.
Protéger les gens, c'est l'affaire de la loi et des assurances. Pas des confréries professionnelles sectaires et rétrogrades....

Alors oui, ça a marché quelques années... Aujourd'hui, tout le monde s'aperçoit très clairement que c'est finit. L'avenir de l'agence de voyages françaises, si cette loi sur les license perdure, c'est Simone et René, retraités de 83 ans qui savent pas se servir d'internet et qui du coup vont voir l'agence du coin pour partir 15 jours "DeRêveenMédtierranéeavecCostaCroisière". Quand Simone et René auront cassé leur pipe, tous les gens achèteront leur voyages sur internet.

Personnellement, je ne peux pas m'attrister de la tournure que prend les choses. Au moins pour une seule et bonne raison : même si j'ai (ou si j'avais soyons modeste) les meilleures compétences et la plus grande rigueur pour ouvrir une agence de voyages, je ne pourrais pas vu que justement je n'ai pas de barraque à mettre en caution à des pseudo-organismes censés me garantir financièrement.

Aujourd'hui, la seule mesure juste, équitable et surtout la seule pouvant à la fois rassurer les clients et les opérateurs du tourisme, c'est une assurance obligatoire (pourquoi pas d'état après tout), calculée pourquoi pas au % du prix de la prestation et qui serait facturée justement au voyageur. Je gage qu'une telle assurance ne serait pas plus chère qu'une assurance voyage rapatriement que les gentils agents de voyages vendent à gogo en margeant comme des cochons à des clients qui l'ont déjà 4 fois souscrit (carte de crédit, fédération de sport, mutuelle, multirisque habitation, assurance scolaire, etc...... ont souvent dans leur contrat l'assistance-rapatriement).

Les aéroports qui se goinfrent avec des taxes qui augmentent chaque année, devraient également pourquoi pas contribuer à ce fond de sécurité et d'indemnisation des voyages. Car le seul danger financier pour le client, c'est le voyage à l'étranger car l'avatar dans le Poitou se gère au niveau de nos tribunaux.

Donc voilà la vérité: si les agences de voyages s'indignent tant, c'est parce qu'elles respectent - elles - une loi merdique, discriminatoire et antidiplôme (à quoi ça sert de te taper une license de tourisme si t'as pas le pavillon de mémé à Clichy à hypothèquer ???? Quoi, tu vas bosser derrière un guichet à la Fram pendant 10 ans pour pouvoir te payer la barraque qui va te permettre d'avoir "l'aide" de l'APS ???? Ha ha, la bonne farce !).

14.Posté par ZAZOU VOYAGES le 26/05/2007 16:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et oui Tonton christian,

Si tu veux créer ton entreprise dans ce foutu métier, faut que tu sois milliardaire ou que tu ais fait tes preuves de bon conseiller en voyage pendant 10 ans dans une agence où on t'auras exploité jusqu'à la moelle.
Tu as raison, tout le système est opsolète. Donc, si aujourd'hui, le client peut acheter un billet par le net à une agence de voyage située au Chili, il faut qu'on foute la paix aux pros français.
Amen absolut

15.Posté par moumou le 27/05/2007 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour
j ai beaucoup appreciee ce sujet et j ai voulu intervenir.
En Tunisie on a plus de 300 agenves de voyages dont une dizaine qui font les voyages organisees out gooing pour le grand public.On trouve en outre les amicales des entreprises et les associations qui font tous seuls des voyages pour leurs personnels et amis en partant de l idee jusqu a la conception et la constitution du groupe et se presentent a lagent de voyage en le demandant de faire le payement des hotels a letranger et le payement des billets d avion.
Mais la question qui se pose cette demarche du responsable amicale ou autres est elle legal envers la loi.......biensur oui tant que ce dernier n a pas reservee ni payee les hotels et la compagnie aerienne plutot c est l agence qui a fait tout juridiquement et comptablement malgree que c est le president de l amicale qui a concus le programme et a consultee les hotels et les offres mais rien n est justifiee et l agent de voyage ne peux pas deposer une plainte contre ce monsieur qui devient son client.....donc une agence qui defend ces intermediaires et d autres qui reclament sans justificatifs.....on assiste donc a une mutation profonde des missions de l agent de voyages et qui sont confiees de nos jours au intermediaires.....et ces intermediaires on peux pas leurs exiger des licences ou agreemernt pour assurer ces missions puisque aucune justification juridique sur ce qu ils font de leurs bureaux ou de leurs maisons via internet ou fax...En conclusion s ils assurent seulement la vente des paquets de voyages suite a un accord avec une agence de voyage,,on peux pas les interdire car leurs clients dependent d eux meme aussi ils ont des contacts directs avec ses clients et ils ont les moyens specifiques pour la promotion de ce produit...d ou les agents de voyages,leurs syndicats ou federation et office ainsi que ministere doit soutenir ces societes intermediaires pour que l agence de voyages survie et ce dans un environnement en perpetuelle mutation ou tout est incertain et on parle de mondialisation et de privatisation...On assiste donc de nos jours a un phenomene de privatisation de la fonction commercial aux profis des societe de commerce electronique qui ont des idees et une grande maitrise des NTIC que l agent de voyage ne la possede pas et dois revenir a la facultee pour en apprendre.....Vive la concurrence,l innovation et la privatisation pour que nous,clients,soyons tres bien servis.....Merci pour votre lecture

16.Posté par Claude Benard le 28/05/2007 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour information, voici quelques implémentations de la marque blanche de Expedia (WWTE) et notamment son booking engine de packages dynamiques (sa grande force technologique)

Cies Aériennes :
- Air China
- Eva Air
- Delta Airlines
- KLM
- United Airlines
- Brussels Ailrlines
- Virgin Express
- British Airways
- etc

Chaînes d'hôtels (pour le package dynamique)
- Carlson Hotel WorldWilde
- Wyndham Hotel Vacations
- Omni Hotel Vacations
- Hyatt Vacations
- etc

etc et etc (cie de location de voitures, destinations touristiques, club de type Sam's Club,.....)

Dans un autres registre, Expedia possède TripAdvisor (+ de 20 millions de visiteurs uniques par mois), un site de recommandations d'hôtels qui capte un flux considerable qui est de + en + redirigé vers devinez qui ?

Marque blanche + portail pour capter les flux + force financière + pub = Expedia

bon courage aux agences de voyages et aux projet fédérateurs de votre profession car cela semble manquer cruelement dans ce secteur et sur le net.





17.Posté par laurence le 28/05/2007 17:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est chaud !
tout ceci est l'éternel sujet de celui qui respecte la loi, et puis, celui qui cherche la faille, la trouve, et l'exploite.....tant que personne ne s'en indigne , pourquoi ne pas en profiter ? c'est révoltant, oui, mais c'est bien la preuve que l'honnêteté n'est pas l'apanage de notre époque ...et que tant qu'il y a quelquechose à gagner !! l'homme est , par nature, un grand magouilleur !


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com