TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Marseille Provence, premier aéroport de province à déployer PARAFE

Un dispositif de contrôle biométrique de passage aux frontières


Rédigé par Pierre Coronas le Vendredi 29 Juin 2012

Ce vendredi 29 juin 2012, l'aéroport de Marseille Provence lance PARAFE dans les terminaux de son Hall 1. Il s'agit d'un dispositif qui permet un passage automatique plus rapide aux frontières par l'intermédiaire d'un contrôle biométrique. La plateforme des Bouches-du-Rhône est la première en province à proposer ce système à ses passagers.



Le dispositif PARAFE permet un passage aux frontières d'une durée moyenne de 20 secondes - Photo PC
Le dispositif PARAFE permet un passage aux frontières d'une durée moyenne de 20 secondes - Photo PC
Après Orly et Roissy-Charles de Gaulle (Aéroports de Paris, ADP), Marseille-Provence est le troisième aéroport français - et le premier en province - à déployer le système PARAFE (Passage Rapide Automatisé aux Frontières Extérieures à Schengen) dans ses terminaux, ce vendredi 29 juin 2012.

Fruit d'un partenariat entre le Ministère de l'Intérieur et les équipes de l'aéroport, il est le résultat d'un investissement de 900 000 € financé à 100% par la chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Marseille.

"C'est un effort important que nous faisons sur nos propres deniers, explique Pierre Régis, directeur général de l'aéroport Marseille-Provence (MP). Ce système n'est pas rentable économiquement mais il est très important en termes de services aux passagers."

Le lancement du dispositif s'inscrit donc clairement dans la démarche de simplification de l'expérience passagers que développe MP depuis début 2012.

PARAFE s'adresse essentiellement aux voyageurs Business qui cherchent à limiter la durée de l'étape du contrôle aux frontières et donc à maximiser le temps passé en zone « Duty-Free ». Mais il est également utilisable par les passagers « loisirs ».

20 secondes en moyenne

Pour utiliser le système, il faut être titulaire d'un passeport biométrique français ou être enregistré - Photo PC
Pour utiliser le système, il faut être titulaire d'un passeport biométrique français ou être enregistré - Photo PC
Pour y avoir accès, il faut posséder un passeport biométrique français (sur la couverture duquel le mot « Passeport » est souligné), se présenter à l'entrée des sas qui sont situés dans le Hall 1 et introduire le document dans la borne située à l'entrée.

La porte s'ouvre, le passager pénètre dans le sas et pose un doigt sur un capteur qui s'y trouve. Une fois le contrôle effectué, la porte de sortie du sas s'ouvre et il entre alors en salle d'embarquement.

Cette procédure simplifie le passage. Et le raccourcit également puisqu'entre le moment où on se présente devant le sas et celui où on entre en zone d'embarquement, la durée moyenne est de 20 secondes.

Malheureusement, l'utilisation de PARAFE est interdite aux mineurs pour des raison légales. En effet, les contrôles aux frontières sont plus approfondis pour eux.

De plus, les personnes handicapées en fauteuil roulant n'y ont, elles non plus, pas accès. Mais pour des raisons pratiques. Le sas est trop étroit et il leur serait impossible d'y faire demi-tour.

Certaines personnes doivent s'inscrire

Le dispositif PARAFE a été inauguré vendredi 29 juin 2012 à l'aéroport Marseille Provence - Photo PC
Le dispositif PARAFE a été inauguré vendredi 29 juin 2012 à l'aéroport Marseille Provence - Photo PC
Les voyageurs qui ne sont pas de nationalité française peuvent utiliser le dispositif s'ils sont citoyens de l'Union européenne (UE), de l'Espace économique européen (EEE) ou de la confédération suisse ou conjoint d'un ressortissant des territoires précédemment cités.

En revanche, il leur faudra, au même titre que les Français non titulaires d'un passeport biométrique, procéder à une inscription sur place. Elle "ne dure que quelques minutes", précise Jean-François Brando, président de l'aéroport MP. Valable pendant 5 ans, elle est réalisée dans un bureau situé à proximité de la zone de contrôle aux frontières.

Pour cela, le passager doit présenter un passeport en cours de validité (au moins 6 mois avant la date de départ, Ndlr) et enregistrer ses empreintes digitales. "Celles-ci sont exclusivement utilisées dans le cadre de l'authentification autorisant le passage au sas", rassure le service communication de l'aéroport.

Cet enregistrement est valable dans l'ensemble des sites où le dispositif PARAFE est déployé. Depuis son lancement par ADP, plus d'un million de passagers l'ont utilisés. Un nombre qui devrait croître très rapidement.


Lu 2584 fois

Tags : marseille, parafe
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Septembre 2017 - 14:24 Air Austral propose une offre dédiée au couple


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com