TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Martinique : Les Boucaniers rouvriront leurs portes dès samedi


Rédigé par Michèle Sani - redaction@tourmag.com le Mercredi 14 Février 2007

Lundi dernier Yan Monplaisir, président de la Société Martiniquaise des Villages de Vacances qui exploite le Club Med, nous annonçait un dénouement rapide de la crise. Hier soir il nous confirmait la fin de la grève. Dès ce matin les « GO » reprennent leur place à l’intérieur de l’entreprise.



Martinique : Les Boucaniers rouvriront leurs portes dès samedi
Et c’est bien une nouvelle culture d’entreprise que Yan Monplaisir souhaite apporter au village des Boucaniers qui emploie près de 250 personnes. Pour lui, le dialogue social doit s’instaurer sur des bases nouvelles.

« Je crois beaucoup au partenariat que le Club Med a instauré avec les insulaires que nous sommes. Jusqu’à présent l’hôtel était dirigé par des « Chefs de Villages », des directeurs qui venaient une ou deux saisons.

Ils géraient le court terme et repartaient avec le souci d’éviter tout conflit social. C’est d’ailleurs le cas dans la plupart des hôtels de la Martinique gérés par des chaînes qui ont leur siège en Métropole.

Mais aujourd’hui, aux Boucaniers, nous agissons sur le long terme et chacun doit comprendre la nécessité de changer de pratique à l’intérieur de l’entreprise. Nous sommes astreints à faire en sorte que cette structure soit rentable.

Nous ne pouvons entrer dans un système de consolidation. Notre fonction est et reste celle d’une PME. A chacun de comprendre la problématique qui nous permettra de faire avancer les choses sur le plan de l’efficacité et de la productivité. »


Un prix US pour la qualité de l’accueil


Aux Boucaniers les uns et les autres semblent avoir pris leurs repères. Après 48 heures de mise en ordre et en place les Boucaniers rouvriront leurs portes dès samedi avec, dans un premier temps, la clientèle locale. Le Club Med assurera au fur et à mesure le retour des « GM ».

Depuis sa réouverture après 18 mois de travaux le Club de Martinique avait retrouvé le taux de remplissage qu’il mérite. Yan Monplaisir espère retrouver rapidement la voie du succès. « Nous sommes vraiment en train de regagner la confiance de nos clients.

our sa première année les Boucaniers ont fait le plein et nous avions d’excellents résultats avec la clientèle nord américaine. Une association de TO américains nous a d’ailleurs remis un prix pour la qualité de l’accueil de ce village ».

Les termes d’un accord

- Désignation d’experts habilités à mener un audit afin d’analyser la situation économique et financière de la structure, le tout à la charge de l’employeur.
- Revalorisation salariale de 2 % rétroactive au mois de septembre 2006.
- A propos de l’organisation du temps de travail qui était à la source du conflit, la direction propose de reporter la nouvelle répartition à janvier 2008 sous réserve des conclusions de l’audit et des consultations avec les représentants du personnel.

Lu 5440 fois

Tags : amadeus
Notez


1.Posté par florence le 15/02/2007 10:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne vois pas en quoi la Martinique serait différente, dans tous les "clubs" les équipes sont "de passage", je vois dans cette prise d' otage commise par le personnel local - comment appeler ça autrement pour tous ces vacanciers dont le séjour a été gâché - une réaction bien française qui me rappelle les grèves que nous connaissons en métropole, tous secteurs confondus ! peut être qu'il aurait fallut une fermeture de l'établissement pour que ces personnes se retrouvent sans boulot quand au retour des clients, pourront- ils venir l'esprit tranquille ?...décidement, les Antilles françaises, très peu pour moi, je continue le boycott....

2.Posté par rom le 15/02/2007 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci florence pour ton ignorance... Eh oui le droit de grève s'applique pour tous y compris le personnel d'hôtel! Il est vrai que pour les clients ce n'est pas agréable, mais comme dans toutes les grèves il ya des "victimes". Si ils ont des revendications, ils sont obligés de faire grève c'est tout, sinon on laisse tout faire et les patrons sont rois.
Et puis ce n'est pas parce que tout les Club Med font un turn over incessant avec leurs équipes que c'est une bonne methode...
Et ton souhait de voir le personnel perdre son boulot... franchement

3.Posté par florence le 15/02/2007 13:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
alors c 'est peut être que je suis du côté des "patrons" ! ... notre système est comme ça, il faut des dirigeants et des dirigés, les reponsabilités ne sont pas les mêmes, les salaires par conséquents non plus ( ! ).. effectivement, je ne suis pas pour le droit de grève, ça me paraît plutôt " basique".

salutations

4.Posté par philippe le 15/02/2007 13:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
2% en plus pour 10% à venir de temps de travail supp à venir, en voilà du gagnant gagnant ! Bon heuueusement on crée une commission surement independante, et on repousse le problème à l'an prochain en pleine saison. Ouf nous voilà rassurés! Ca doit être ça, avec le temps les revendications doivent surement devenir solubles dans l'eau cristalline des Caraïbes...

5.Posté par Michaël le 15/02/2007 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est en effet une excellente nouvelle bien qu'elle intervienne, comme souvent dans de ce type de conflits, que trop tardivement. En revanche, sur tout ce que l'on a entendu ces derniers temps comme quoi la destination en général allait pâtir de cette grève, demandez aux autres hôteliers sur l'île comme étaient leurs taux d'occupation pendant cette période et vous comprendrez que cela n'a pas été négatif pour tout le monde. L'hôtellerie martiniquaise affichait de bons résultats cet hiver, elle a continué pendant la fermeture du Club Med et elle continuera après sa réouverture. Le plus gros problème est en effet le marché nord-américain que l'on commençait à reconquérir et que l'on risque de perdre... Enfin que le Club Med risque de perdre car c'était bien lui le principal bénéficiaire de cette clientèle !
Quant à la photo illustrant cet article de Tourmag, pourquoi avoir mis une vue de la marina et du golf de Saint François en Guadeloupe ?...

6.Posté par Julien le 15/02/2007 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Je suis un peu concerner par le "problème martiniquais" du club med. En effet, à compter du 27 janvier, je devais me rendre aux boucaniers pour y effectuer mon stage dans le cadre de mes études de tourisme, au sein du service reception.
J'avais une convention signée, des dates fixes pour ce stage, des confirmation de mail...et mes billets d'avion. Suite à la greve, mon stage a été annulé la veille du départ,( le 26) mes billets d'avion sont perdus et irremboursables! (740€ tout de même, quand on est étudiant, ce n'est pas négligeable!)
Tout cela pour dire qu'il ne faut quand même pas exagerer, en Martinique, et je parle en connaissance de cause, il y a des greves pour n'importe quoi! Mais là, sa dépasse l'inimaginable! Faire une greve pour avoir un W-E de 3 jours! Faut pas déconner!
du coup je me retrouve en stage à l'office du tourisme de ma ville en métropole biensur, je devais rester là bas 5 semaines!
Merci à tous les employés pour cette greve qui n'est qu'un caprice d'une île trop gatée.........

7.Posté par Mady le 15/02/2007 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis un peu déçue à la lecture de l'article ci-dessus et des propos tenus par monsieur Yan MONTPLAISIR. Je fais partie de la clientèle française mais apparemment cette clientèle-là n'a pas l'air de l'intéresser beaucoup c'est dommage. En revanche il fait l'éloge de la clientèle nord américaine. Ces gens-là ont sûrement plus d'argent que les français ou d'autres nationalités à dépenser sinon pourquoi souhaiter leur présence plus que la nôtre? Mais attention Monsieur MONTPLAISIR les américains sont toujours précédés d'une réputation celle d'être procédurier. Alors gaffe si vous leur promettez du soleil et que manque de pot il pleuve pendant 8 jours, non seulement ils demanderont le remboursement de leur voyage mais en plus des indemnités pour le préjudice subi. Cela dit je peux comprendre ils ont tous une assistance juridique, comme moi d'aileurs ce qui me permet d'ester en justice si un arrangement à l'amiable n'est pas possible.....
Mais tout de même; je suis contente que le club réouvre,même si à la date que j'avais prévue en Martinique ( 24 mars) je serai au soleil du Sénégal. Finalement c'est moins loin et surtout pas pire...Un salut amical aux Martiniquais.

8.Posté par abel le 16/02/2007 22:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai été évacué du club après 3 jours.Mon cas personnel n'est pas grave mais comme certain m'ont dit:vous perdez vos vacances mais nous c'est notre travail.Il y en a marre de ces gens qui prennent les autres en otages.Et puis franchement,travailler au club ce n'est pas non plus le bagne.Je pense que ces personnes ne doivent surtout pas venir en Métropole car elle vont trouver le changement terrible.
Avant de demander , il faut déja donner.
Belle image (une nouvelle fois) de la France

9.Posté par Giordanella le 18/02/2007 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La clientèle américaine entend pouvoir prendre le petit-déjeuner à 11 h. et diner à 23 h.
Ce qui est "interdit" aux antilles françaises !
Je souhaite à Mr Montplaisir bien du...courage mais il connait parfaitement le problème martiniquais et manie donc fort bien la langue de bois. Que peut-il faire d'autre ? C'est de la "comédia del Arte" créole entre les dirigeants de société et les syndicats, les salariés syndiqués croient être défendus, ils ne sont que des pions, si leur emploi est détruit alors leur syndicat les laisseront tomber pour aller suivre d'autres "combats"

10.Posté par Marc Fermont le 19/02/2007 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On semble oublier que l'on peut trouver beaucoup mieux et moins cher dans les Caraibes que dans les FWI (French West Indies)
On y paie ailleurs en dollars et les 35 heures n'y existent pas. Pour ces raisons, la chaine Accor a réduit la voilure dans les iles francaises.
Cette grève au Club Med révèle une nouvelle fois que la défense des droits du personnel peut se faire aussi au détriment de la compétitivité et du personnel lui meme. Le client ne doit pas se plaindre, de toute facon le GM a le choix de la destination pour ses vacances.
Pour le reste, il nous reste le RMI, les AssEDIC ou l'émigration pour ceux qui ne trouvent pas de travail à la Martinique ou en France.
Pour combien de temps encore?

11.Posté par Piollet Ghislaine le 20/02/2007 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous faisons partie des GM dont le voyage a été annulé à la dernière minute. Je trouve assez lamentable le motif de la grève, à savoir 3 jours de récupération pendant le week-end. Que ces grévistes se trouvent un emploi comme fonctionnaires, et surtout pas dans l'hôtellerie. Tout le monde sait que ce sont les jours où il y a le plus de travail , Club Med ou autre. Il y en a un peu marre d'entretenir tous ces îliens. Qu'on leur donne leur indépendance et qu'ils se débrouillent sans les allocations, les RMI etc... Je serais curieuse de voir cela!

12.Posté par christian le 03/05/2007 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je répond à Piollet Ghislaine, c'est vrai Que les grêve, il y en a marre. Mais il faut savoir que la Martinique et La guadeloupe sont les seules iles qui ne sont pas indépendantes dans la région. Les autres iles se débrouillent très bien sans RMI et Allocations.., et en plus les touristes y vont en masse. Si vous êtes currieuse de voir ça , il y a plein d'exemple d'iles indépendantes dans la caraibe. salut ghislaine et sans rancune.


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com