Loading


Métiers de l'animation et l'accueil touristique




AGENT D'ACCUEIL

Les missions

L'agent d'accueil travaille la plupart du temps dans les halls d'aéroports, les guichets d'information, les stands d'exposition. Son rôle premier est d'accueillir les touristes. Il est souvent amené à voir se diversifier ses fonctions. Celles-ci peuvent s'étendre à d'autres activités : le contrôle et la vérification d'identité, la distribution de laissez-passer ou de cartons d'invitation, l'orientation et l'accompagnement de touristes, la diffusion d'informations.

Les qualités et les compétences requises

Une bonne présentation est nécessaire. Le goût du contact, la politesse, l'amabilité vont également de pair avec une facilité d'élocution indispensable à la fonction d'agent d'accueil.
La connaissance de plusieurs langues s'avère indispensable quant à l'usage de la traduction et à l'interprétariat destiné aux touristes étrangers.

Des critères physiques sont souvent imposés.

Le salaire et les débouchés

Etre agent d'accueil ne permet pas d'accéder à des promotions internes directes, cependant avec une expérience comme celle là, il devient plus aisé de s'orienter vers des métiers proches, tel est le cas pour hôtesse de l'air/steward ; réceptionniste dans les hôtels, accompagnateur de voyage, responsable animation dans un centre de loisirs…
Le salaire ne dépassera pas le SMIC..

Le niveau de formation

il n'existe pas de diplôme précis permettant de devenir agent d'accueil. Le Bac est parfois exigé. L'anglais en revanche lui est indispensable, une seconde langue est vivement conseillée.

ANIMATEUR TOURISTIQUE

Les missions

L'animateur peut avoir plusieurs tâches différentes mais toutefois similaires suivant la structure dans laquelle il évolue. Il peut ainsi se voir attribuer ou non des responsabilités significatives. Si tel est le cas celui-ci devra recenser l'offre des sites proches ainsi que les besoins des touristes et mettre en place des animations adaptées. Il sera seul juge de ce qu'il doit faire afin de rendre le séjour le plus agréable possible aux touristes. Quelquefois celui-ci ne se déplace pas ; il reste dans un seul et même lieu ainsi que les touristes, son rôle se limite alors à proposer des occupations à la clientèle. Dans ce cas là, il suivra les volontés des clients ou de ces supérieurs.

Les qualités et les compétences requises

Ce métier demande une forme physique certaine. Il faut faire preuve d'organisation, d'inventivité et surtout d'être capable de gérer des situations inattendues. La sociabilité, la maîtrise de soi sont bien entendu indispensables.

Le salaire et débouchés

Ce métier ne permet pas d'envisager de promotion interne. Il est rare d'exercer cet emploi tout au long de l'année. Cependant avoir été animateur touristique est souvent très bien vu par les recruteurs et ce notamment pour des emplois de commerciaux.
Le salaire varie selon l'employeur, en général on est payé à la journée, à la saison, ou à la mission.

Le niveau de formation

Il n'existe pas de diplôme précis permettant de devenir animateur touristique. Bac, BTS sont un plus toutefois ce sera plus la personnalité qui fera la différence. L'Anglais en revanche lui est indispensable, une seconde langue est vivement conseillée

ACCOMPAGNATEUR DE VOYAGE

Les missions

L'accompagnateur assiste un public tout au long d'un circuit touristique. Il se charge dans un premier temps d'accueillir les touristes au point de départ du circuit. Il les aide dans leurs démarches administratives, et les guide lors de l'embarquement. Pour garantir un meilleur confort aux usagers, l'accompagnateur n'a de cesse de résoudre les problèmes. Le vol terminé, il facilite les formalités.


En ce qui concerne l'hébergement, l'accompagnateur doit veiller à ce que les prestations et les services soient en adéquation avec ceux stipulés sur les contrats préalablement établis entre les hôtels et l'agence.

Tout au long du circuit celui-ci doit être capable de renseigner le touriste.

Les qualités et les compétences requises

Ce métier demande une grande autonomie, une forme physique certaine. Les responsabilités sont nombreuses, il faut faire preuve d'organisation, et surtout d'être capable de gérer des situations inattendues. La sociabilité, la maîtrise de soi sont bien entendu indispensables. En outre, une bonne culture générale doit permettre de répondre aux questions des touristes.

Il est nécessaire de parler plusieurs langues.

Le salaire et les débouchés

Le métier accompagnateur ne permet pas d'envisager de promotion interne. Il est déjà rare d'exercer cet emploi tout au long de l'année.

Le salaire varie selon l'employeur, en général on est payé à la journée (45 Euros environ ).

Le niveau de formation

Le niveau demandé reste élevé en rapport au salaire proposé, un Bac + 2 est nécessaire pour prétendre à cet emploi. BTS tourisme/ loisirs, licence de tourisme…

GUIDE/INTERPRETE

Les missions

Le guide diffuse les informations indispensables lors de visites de sites. Les touristes n'auront pas tous les mêmes centre d'intérêt, il sera dès lors indispensable pour le guide de rendre ses explications les plus attrayantes et les plus intelligibles possibles.

Les guides peuvent être locaux ou encore nationaux, cela dépend du nombre de langues parlées. Avant toute visite, un travail de préparation sera effectué afin de connaître en détail le site visité.

La documentation sera à la base de l'argumentation donnée par l'interprète. Un temps limite lui est imparti, cadre durant lequel il devra présenter un site, répondre aux questions, animer un débat, ceci se fera aussi bien dans sa langue maternelle que dans une autre langue.

Les qualités et les compétences requises

Parler plusieurs langues est une des qualités premières, sens de l'écoute et de l'organisation, sociabilité, forme physique pour certaines visites, savoir être pédagogue, savoir animer, savoir s'adapter à chaque public, avoir une bonne culture générale, avoir des connaissances sur l'actualité… toutes ses compétences sont autant d'atouts pour une visite réussie

Le salaire et les débouchés

Le salaire est fonction de la prestation. Il n'existe que peu de débouché, seuls 500 emplois sont crées chaque année en France, la plupart des guides étant en vacation.

Le niveau de formation

Il est indispensable de posséder une carte professionnelle afin de faire office de guide. La carte de guide - interprète sanctionne une année de formation de niveau bac + 3.

Pour avoir accès à cette formation, il est recommandé d'avoir obtenu un BTS tourisme, un DEUG histoire des arts et archéologie, ou encore un DEUG médiation culturelle et communication. Un DEUG de LEA, un DEUG d'histoire pourront également vous ouvrir les portes de cette formation.

HOTESSE DE L'AIR/STEWARD

Les missions

Il s'agit de garantir l'ordre et la sécurité au sein de l'avion. le personnel naviguant commercial (ou PNC) se doit de vérifier tous les éléments visant à une sécurité optimale, et surtout d'informer les passagers sur les démarches à suivre en cas de quelconque problème.

Le PNC est habilité à donner les premiers secours à une personne en danger. Il est là en outre pour agrémenter votre voyage et le rendre le plus plaisant possible, celui-ci vous servira et vous déservira des plateaux-repas, fera son possible pour répondre à vos attentes et vos questions.

Les qualités et les compétences requises


Sociabilité, amabilité, maîtrise de soi sont les maîtres mots faisant les compétences du PNC. La forme physique est également un des critères de sélection, la résistance au stress, aux décalages horaires, et la gestion de situations inattendues sont indispensables pour vivre le mieux possible le quotidien. La présentation doit être impeccable dans n'importe quelle circonstance.

Le salaire et les débouchés

L'hôtesse de l'air et le steward peuvent accéder au poste de chef de cabine, autrement dit, avoir une fonction d'encadrement du personnel naviguant.

Le niveau de formation

Le Bac est le diplôme minimum, mais il faut savoir que la majorité du PNC ont un Bac + 2. Des tests psychotechnique, des tests d'anglais, des tests de culture générale et un entretien réussis vous permettront d'être embauché dans une compagnie aérienne. Cependant il est obligatoire, avant cette étape, d'avoir obtenu le CSS (certificat de sécurité et de sauvetage).

LIRE AUSSI - PNC : tout ce que vous devez savoir pour devenir Hôtesse ou Steward

Aiguilleurs du ciel : l'indispensable maillon de la sécurité et de la fluidité du transport

AGENT D'ESCALE

Les missions

Celui-ci a pour tâche d'accompagner, d'aider, de conseiller, d'assister les passagers dans les aéroports. Son rôle premier est d'enregistrer les passagers et les bagages. Il doit aider à effectuer les formalités, conseiller en cas d'éventuels problèmes, permettre à ce que les escales soient les moins ennuyeuses possibles, de fait, il est chargé de contrôler et de veiller à la qualité des services d'escale au sein de l'aéroport.

Les qualités et les compétences requises

Tout comme pour les métiers de l'accueil, une bonne présentation est évidemment indispensable. Celle-ci doit aller de pair avec un goût du contact prononcé. La politesse, l'amabilité et la facilité d'élocution sont tout aussi indispensables.
La connaissance de plusieurs langues est obligatoire.

Des critères physiques peuvent être imposés.

Le salaire et débouchés

L'agent d'escale peut facilement se réorienter vers d'autres métiers du tourisme tels que : hôtesse de l'air/steward ; réceptionniste dans les hôtels, accompagnateur de voyage, responsable animation dans un centre de loisirs. L'évolution est fonction des compétences de l'individu.

Le salaire est d'environ 1200 Euros.

Le niveau de formation

De Bac à Bac + 2, un BTS tourisme reste le meilleur diplôme pour accéder à cet emploi.

Rédigé par Valérie DUFOUR le Mercredi 30 Juillet 2008
Lu 39820 fois
Notez


Les Offres d'Emploi sont payantes
Valérie DUFOURPour connaître les modalités précises, merci de contacter Valérie DUFOUR
Tel. 06.99.07.16.66
valerie.annonces@tourmag.com

Suivez l'emploi
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Viadeo


Ebook Emploi















Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.