TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Michel Pharaon : "J'engage, pour le Liban, une stratégie basée sur l'écotourisme"

l'interview du ministre libanais du tourisme


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mercredi 3 Décembre 2014

De passage à Paris pour marquer les 50 ans de présence de l'office de tourisme du Liban à Paris, Michel Pharaon qui a pris en charge le ministère du tourisme en février dernier livre à TourMaG.com ses espoirs et sa détermination à maintenir et développer l'empreinte touristique de son pays, résilient s'il en est, sur la carte mondiale.



"Mon objectif a d'abord été de chercher à toucher la clientèle des jeunes à l'international. Et pour cela, d'obtenir des professionnels qu'ils parviennent à boucler une offre de semaines à moins de 1000 dollars." /photo dr
"Mon objectif a d'abord été de chercher à toucher la clientèle des jeunes à l'international. Et pour cela, d'obtenir des professionnels qu'ils parviennent à boucler une offre de semaines à moins de 1000 dollars." /photo dr
TourMaG.com - Y a t-il encore une logique à promouvoir le tourisme au Liban alors que le pays est quasiment cerné par les conflits religieux et que les conseils aux voyageurs du Quai d'Orsay sont plutôt alarmants?

Michel Pharaon :
"Il faut mettre tout ceci en perspective. L'évolution récente du tourisme au Liban se fait en dents de scie.

Nous avons eu quelques très bonnes années à l'instar de 2009, suivies de trois années difficiles liées au contexte des turbulences politiques internes qui ont suivi le non-respect des accords de Doha.

Cela s'est traduit par une baisse de fréquentation touristique de 40% ! Avec le gouvernement actuel qui entend prioritairement assurer la sécurité dans le pays, nous avons constaté une hausse de la fréquentation de 25% durant l'été 2014, entre juin et septembre.

Ce qui prouve que ce n'est pas l'environnement géopolitique extérieur qui effraie les visiteurs mais plutôt les tensions internes.

Si la situation intérieure est apaisée alors les Libanais de la diaspora reviennent et ce sont eux qui sont le baromètre de la fréquentation et qui montrent le chemin aux autres visiteurs internationaux."

TourMaG.com - Vous avez pris vos fonctions de ministre en février dernier. Sur quelle stratégie entendez-vous baser votre action ?

Michel Pharaon :
"J'ai trouvé un secteur très fatigué et il fallait rapidement insuffler une nouvelle dynamique.

Mon objectif a d'abord été de chercher à toucher la clientèle des jeunes à l'international. Et pour cela, d'obtenir des professionnels qu'ils parviennent à boucler une offre de semaines à moins de 1000 dollars.

Parallèlement, j'ai mis en place un plan à cinq ans basé sur le développement de l'écotourisme. Nous avons des trésors sociologiques et culturels dans toutes nos régions. Le moindre village dispose d'un héritage culturel.

Mais tout reste à faire. Il faut que dans chaque région, les municipalités s'unissent pour organiser, créer une infrastructure d'accueil et professionnaliser ce potentiel qui est énorme.

Cela prendra bien deux années de travail intensif pour y parvenir."

TourMaG.com - Quel avenir voyez-vous à l'office de tourisme qui fête ses 50 ans de présence à Paris ?

Michel Pharaon
: " C'est un bureau essentiel pour nous, lié aux relations historiques que la France et le Liban entretiennent. Pendant le conflit de 1975, nous avons du fermer plusieurs de nos représentations, notamment en Europe.

C'est pourquoi, il me semble indispensable que le bureau de Paris assure également la promotion du tourisme dans d'autres pays d'Europe."

TourMaG.com - Vous faites donc preuve de détermination et ce, en dépit de l'environnement géopolitique fragile ...

Michel Pharaon
: " Disons que je suis modérément optimiste sur l'évolution de la situation actuelle.

Le Liban reste le seul pays de la zone à maintenir une démocratie, même si elle n'est pas parfaite. Les minorités sont respectées et le pouvoir partagé entre les communautés.

Le Liban serait même, à cet égard, un exemple à suivre pour les pays voisins. Et si jamais, à Dieu ne plaise, le Liban devait être le théâtre d'affrontements, s'il était pris dans l'engrenage de la violence, alors on verrait sûrement cette violence déborder sur l'Europe.

Lu 1696 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com