TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Monaco : la croisière largue les amarres


Rédigé par Michel BOVAS à Nice le Jeudi 24 Septembre 2009

Monaco, qui a reçu 250.000 croisiéristes, en prévoit près de 400.000 en 2010. Les têtes de ligne se développent grâce à la proximité de l’aéroport de Nice



Le Seven Seas Voyager
Le Seven Seas Voyager
Sans bruit, la Principauté confirme mois après mois qu’elle devient incontournable pour les circuits de croisière en Méditerranée occidentale. « La saison qui s’achève en octobre a été vraiment exceptionnelle » constate Michel Bouquier, délégué général au Tourisme en Principauté.

La croisière en 2009 aura dépassé le cap des 200 escales et 250 000 passagers. Mieux, ce résultat sera largement battu en 2010. Les réservations prévoient déjà 56 escales supplémentaires avec des unités toujours plus importantes.

Elles peuvent accoster à Monaco grâce à la digue flottante. Le port attend plus de 390 000.passagers en 2010 soit une augmentation frisant les 50 %. « Monaco est devenue une escale incontournable au même titre que Barcelone. C'est même la plus belle escale, celle où les croisiéristes peuvent directement entrer dans la ville à pied.», souligne Michel Bouquier.

En moyenne, 70 % des passagers débarquant n'achètent pas de forfait de visites et partent « à l'aventure » en principauté et dans les alentours. « Nous les accueillons dès la descente du bateau, avec des kits de présentation de la principauté ». Tickets de réduction, informations sur les musées, les actualités du moment favorisent se maintien à Monaco des passagers.

Mais la direction du Tourisme mise aussi sur les « tête de ligne ». C'est déjà le cas pour un quart des bateaux.

Une niche fort intéressante car le passager en tête de ligne dépense 380 euros par jour entre l'hôtellerie, les visites, les boutiques. Et certains passagers en croisière de luxe peuvent même dépenser 1 000 dollars par jour.

Un pactole qu’entend bien capter Monaco d’autant que la proximité de l’aéroport de Nice et le réseau dense de ligne permet d’assurer le pré-acheminement dans de bonnes conditions.

A titre de comparaison l’aéroport de Nice est aussi éloigné de Monaco (13 km) que celui de Barcelone de son port. Enfin dernier élément en faveur d’une explosion de la croisière en Principauté, les compagnies pourraient laisser leurs grandes unités à l’année en Méditerrané occidentale.

Lu 1352 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com