TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

Travel in France





Navarre : la cérémonie de la Junte de Roncal, le plus vieux "deal" européen

TourMaG.com fait son tour de France


Rédigé par Jean-François RUST le Jeudi 13 Juillet 2017

En juillet, TourMaG.com fait son propre Tour de France - en suivant plus ou moins le tracé officiel - à la découverte des régions de l'Hexagone. Aujourd'hui, alors que le Tour relie Pau à Peyragudes, nous partons en Navarre, sur le col de la Pierre Saint-Martin qui, chaque année le 13 juillet, réunit les édiles et les éleveurs français et espagnols pour célébrer la Junte de Roncal, un accord de partage de terres vieux de plus de 600 ans et un événement haut en couleurs.



Messe œcuménique, festival transfrontalier ? Non, il s'agit de la mise en scène du plus vieux traité européen encore en vigueur, la Junte de Roncal - DR : J.-F.R.
Messe œcuménique, festival transfrontalier ? Non, il s'agit de la mise en scène du plus vieux traité européen encore en vigueur, la Junte de Roncal - DR : J.-F.R.
C’est une rencontre à ne pas manquer.

La chose se passe au col de la Pierre Saint-Martin, à 1 766 m d’altitude, tout en haut de la vallée du Barétous, voisine de celle d’Aspe.

Le 13 juillet et seulement ce jour là, des vieux éleveurs à bérets, des maires de la vallée, des édiles espagnols, des curés français, des prêtres navarrais et un petit peuple de curieux se retrouvent au sommet…

Messe œcuménique, festival transfrontalier ? Non, ils sont là pour ce qui constitue la mise en scène du plus vieux traité européen encore en vigueur, la Junte de Roncal. Explication.

La bagarre de 1373…

Depuis que les Barétounais sont éleveurs, ils ont l’habitude l’été d’emmener leurs troupeaux côté sud, dans la vallée du Roncal, en Espagne, là où se trouve une source qui fait défaut côté français.

Les Navarrais ne sont pas contre à condition que les Français, en compensation, payent un tribut. Ce qu’ils font, semble-t-il, depuis la nuit des temps.

Sauf qu’en 1373, la situation dégénère. Un berger d’Arette et un autre d’Isaba se disputent violemment l’accès à l’eau. Le premier est tué.

S’ensuivent deux ans d’émeutes qui se soldent par… 300 morts et débouchent en 1375 sur le compromis d’Ansó. Il confirme que les Barétounais doivent continuer à verser le tribut pour accéder à l’eau, soit « trois génisses de deux ans, saines, de même pelage et cornage ».

En échange de quoi, ils sont autorisés à aller sur les pacages frontaliers « durant 28 jours consécutifs à compter du 10 juillet ».

« Pax avant, pax avant, pax avant »

640 ans plus tard, cet accord est toujours en vigueur et la cérémonie du 13 juillet codifie précisément cet échange.

Après une messe en plein air célébrée par les curés d’Arette et de la vallée du Roncal, les six maires du Barétous, ceints de l’écharpe tricolore, et les maires espagnols du Roncal, chapeaux de feutre noir et habit traditionnel, se retrouvent autour de la borne frontalière 262.

Tous superposent alors leurs mains sur celle-ci pendant que le maire d’Isaba prononce la formule rituelle : « Pax avant, pax avant, pax avant » (« Paix dorénavant »).

A la suite, des vétérinaires espagnols examinent un troupeau de génisses amené par les Français et retiennent les trois plus belles bêtes.

En pratique, les Espagnols n’emportent plus le tribut. Mais la communauté de communes du Barétous, en dédommagement de l’utilisation de la source espagnole, verse chaque année au Roncal une somme de 5 000 à 8 000 €.

Une émotion que les touristes, pas si nombreux au demeurant, partagent devant ce spectacle « d’un autre temps ».

Pour aller plus loin : www.pyrenees-parcnational.fr/fr

Retrouvez tous les articles sur notre Tour de France 2017 en cliquant ici.

Lu 851 fois

Tags : TDF2017
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92









Dernière heure






 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com