TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





New York : un mois après l'ouragan Sandy, la vie et la ville reprennent leurs droits...

Miss Liberty fermée pour une durée… indéterminée


Rédigé par Michèle Sani à New York le Mercredi 28 Novembre 2012

On a peine à imaginer « down town » plongée dans le noir, inondée, puis jonchée de débris. Et pourtant, un mois après l’ouragan du 29 octobre dernier, toutes les stations de métro de Manhattan fonctionnent. Sandy n'a pas réussi à croquer la Big Apple qui, tel le Phénix, sait renaître de ses cendres et construire encore plus beau et plus grand qu’avant. God bless America !



la Statue de la Liberté est à nouveau fermée pour une durée… indéterminée. - Photo MS
la Statue de la Liberté est à nouveau fermée pour une durée… indéterminée. - Photo MS
Devant la Statue de la Liberté le bateau glisse lentement, la sono à fond.

La voix de Whitney Houston vient d’entonner « The Star-Spangled Banner », l’hymne américain.

Court moment de silence et d’émotion où se superposent le souvenir à jamais gravé du 11 septembre, les images dévastatrices de Sandy.

Puis très vite, l’animation du bord prend le dessus. Les regards se tournent vers l’incomparable et photogénique « skyline » de Manhattan. La vie reprend joyeusement ses droits...

On a peine à imaginer « down town » plongée dans le noir, inondée, puis jonchée de débris. Du jamais vu, disent les new-yorkais. Et pourtant, un mois après l’ouragan du 29 octobre dernier, toutes les stations de métro de Manhattan fonctionnent.

Seul le terminus de la ligne 1, « South Ferry » qui correspond avec la station des ferries de Statten Island est encore fermée.

Sandy laissera tout de même des traces.

South Street Seaport ne devrait plus s’ouvrir au public. Les entrepôts de l’ancien port de Manhattan (Pier 17) transformés en un grand centre animé avec de nombreuses boutiques, cafés et restaurants attendaient d’importants et coûteux travaux de rénovation.

La tempête leur a porté le coup de grâce.

A l’embouchure de la rivière Hudson, la Statue de la Liberté est à nouveau fermée pour une durée… indéterminée.

Ellis Island sera accessible au printemps 2013

Ellis Island également fermée au public depuis la tempête sera accessible au printemps 2013.

Cette petite île située à quelques centaines de mètres de la Statue de la Liberté fut, à partir de 1892, le passage obligé de près de 12 millions d’immigrants candidats à la citoyenneté américaine.

Après de longues années d’abandon puis de rénovation ce site chargé d’histoire fut transformé en musée.

Ouvert en 1990 il retrace avec beaucoup de réalisme l’histoire de l’immigration. Il est sorti miraculeusement indemne de la tempête mais ses abords demandent de gros de travaux de réparation.

A ces exceptions près, un mois après Sandy, l’île de Manhattan est égale à elle-même.

De Battery Park et Wall Street au sud à Harlem au nord (25 kilomètres de long), de la rivière Hudson à l’Est River (5 kilomètres de large), on l’arpente ébloui, on en sort vanné.

La première des futures tours qui remplaceront les tours jumelles se détache fièrement dans la forêt de gratte-ciel de Manhattan. - Photo MS
La première des futures tours qui remplaceront les tours jumelles se détache fièrement dans la forêt de gratte-ciel de Manhattan. - Photo MS
New York sait renaître de ses cendres et construire encore plus beau, plus grand qu’avant.

La première des futures tours qui remplaceront les tours jumelles se détache fièrement dans la forêt de gratte-ciel de Manhattan.

Haute de 1776 pieds (541 mètres) la Freedom Tower sera la plus haute construction de l’Amérique.

Dessinée par l’architecte américain David Childs elle sera terminée dans un an. 1 776, chiffre symbole.

Le 4 juillet de cette année-là - jour de la Déclaration d’Indépendance - marqua la véritable naissance des Etats-Unis.

Vous croyez la connaître tant elle fut décrite, contée, filmée, photographiée. Impression fausse. Il y a toujours à découvrir.

La réalité dépasse – en mieux - les fictions

Les sirènes aigues des voitures de police, les fumeroles qui s’échappent du macadam, les mythiques Empire State Building et Chrysler Tower, les coquettes maisons du Village, le « déli » du coin de la rue, les taxis jaunes, les pagodes de China Town, les façades lumineuses de Times Square, les néons de Brodway…

C’est bien la « Grosse Pomme » ainsi nommée par les musiciens noirs qui espéraient y trouver succès et notoriété. La ville garde ce talent : elle fait rêver, elle surprend, elle va au-delà de notre imaginaire. Ici la réalité dépasse les fictions.

New York vibre, invente, innove à l’instar de la toute récente « High Line », véritable coulée verte et fleurie suspendue face à l’Hudson River. Aménagée sur 2,4 Kilomètres de voie ferrée aérienne désaffectée elle est devenue en peu de temps l’une des balades préférées des newyorkais.

Non loin de là, le Chelsea Market vaut le détour.

Cette galerie longue de 250 mètres installée dans l’ancienne biscuiterie Oréo aligne pêle mêle, boutiques en tous genres, épiceries, marchands de légumes, galeries d’art, fleuristes. Son poissonnier est l’un des plus réputés de la ville pour son homard à emporter ou déguster sur place.

Seul problème : trouver une place pour s’assoir.

Sac à terre à New York pour 3 nuits/4 jours

Ont participé à ce voyage, Nadège Peccavet (Back Roads Paris), Chrystel Tiengou-Beaupré (Tapis Rouge Paris), Véronique Hattab (Jetset Paris), Marie-Anne Fornareso (Voyageurs du Monde Paris), Julian Hamoud (Compagnies du Monde Paris), Julie Pétuaud Létang (Contrastes Voyages Nice), Elodie Viret (USA Travel Consultant Paris), Stéphanie  Fernet  (Directours Paris), Catherine Labrid (Kuoni  Emotions ), Annie Sympat (Thomas Cook Rouen), Françoise Guilledroit (Delta Airlines), Nancy Massé (NM Marketing Paris) - Photo M.S.
Ont participé à ce voyage, Nadège Peccavet (Back Roads Paris), Chrystel Tiengou-Beaupré (Tapis Rouge Paris), Véronique Hattab (Jetset Paris), Marie-Anne Fornareso (Voyageurs du Monde Paris), Julian Hamoud (Compagnies du Monde Paris), Julie Pétuaud Létang (Contrastes Voyages Nice), Elodie Viret (USA Travel Consultant Paris), Stéphanie Fernet (Directours Paris), Catherine Labrid (Kuoni Emotions ), Annie Sympat (Thomas Cook Rouen), Françoise Guilledroit (Delta Airlines), Nancy Massé (NM Marketing Paris) - Photo M.S.
Facile d’accès l’île de Manhattan se vit comme un événement.

Y poser son sac l’espace de quelques jours est un must. L’illustration vient d’en être faite pour une dizaine de pros spécialistes des Etats-Unis dans le cadre d’un éductour de 3 nuits/4 jours coïncidant avec la grande fête nationale Thanks Giving Day (4e jeudi de novembre).

Organisé par Nancy Massé représentante pour la France et la Belgique de City Sight NY, leader des excursions newyorkaises, ce voyage s’est réalisé avec le concours de la compagnie Delta Airlines et de l’hôtel Gansvoort situé Park Avenue, à hauteur de la 29e rue.

Bien situé, décontracté et branché le Gansvoort Park Av est bien connu du tout New York. Les bars de son « roof top » font le plein en toutes saisons. L’été, son « sun deck » avec piscine vue sur l’Empire State Building remporte les suffrages de la clientèle.

Classe « Economy Comfort » l’option tentation de Delta Air Lines

Au départ de Paris ou Nice à destination de New York JFK, Delta Air Lines propose deux options sur sa classe Economique.

La classe « Economy Comfort » offre un nouvel écran de divertissement individuel avec films, musique et émissions télévisées à la demande, un siège en cuir, une configuration 2 – 3 – 2, repas et boissons offerts.

Dans cette classe « Economy Comfort » (premières rangées de la classe économique) le passager bénéficie de 10 centimètres supplémentaires d’espace pour les jambes¸ 50 % supplémentaires d’inclinaison du siège, gratuité des boissons alcoolisées, embarquement prioritaire.

Surclassement à partir de 80 euros par trajet.

En business Elite, sur les vols sans escale entre Paris et Cincinnati, New York JFK et Seattle, Delta s’équipe de sièges-lits inclinables à 180 °. Grâce à la configuration 1 – 2 – 1 chaque passager dispose d’un accès direct sur l’allée.

Saison avril - octobre 2013 :

1 vol quotidien sur New York-JFK au départ de Paris-CDG et de Nice
+ Nouveauté à partir du 2 juin 2013 : 1 vol sur Newark –EWR

Twin America : l'activité en hausse de 6%

New York : un mois après l'ouragan Sandy, la vie et la ville reprennent leurs droits...
« Twin America » qui a son siège sur Broadway Av. possède aujourd’hui 7 filiales.

Toutes sont spécialisées dans le transport, les excursions multilinges, les croisières, les transferts. Chacune d’entre elles est une unité de profit à part entière.

La dernière venue est Gray Line New York reprise par le groupe en 2009. Sous forme de franchises, d’autres projets à l’échelle internationale sont dans les tiroirs.

« Nous sommes le plus important opérateur de tourisme de New York » explique Blanca Rosa Espinosa.

Elle dirige trois filiales : Go Airlink NYC qui se consacre aux transferts individuels ou groupés des aéroports aux hôtels, MySedan qui assure des transports privés et City Sights NY qui offre une très large palette d’excursions et de croisières.

Ses interlocuteurs privilégiés sont les tour-opérateurs avec lesquels, par le biais de Nancy Massé, elle s’engage contractuellement.

A la question de savoir si elle travaillerait avec les agences de voyages distributrices de façon ponctuelle la réponse sera ni oui ni non. La politique « maison » est de s’engager avec des contrats.

En 201,2 le trafic enregistré sur les différents services du groupe a globalement augmenté de + 6 %. La France est en progression. Les premiers clients sont les Brésiliens suivis par les Allemands, les Britanniques. La France arrive en 4e position.

Lu 4040 fois

Tags : new york
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com