TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Nice souhaite séduire les Chinois

L'interview de Paul Wang de Cap International Voyages


Rédigé par Propos recueillis par Louis Salvaret à Nice le Mercredi 31 Janvier 2007

L’Office de Tourisme et des Congrès veut faire de la Chine sa prochaine cible dans sa stratégie commerciale. Le marché chinois représente environ 50 000 personnes sur la Côte d’Azur. Si les années 90, la moitié provenait de Hong Kong et le tiers de Chine actuellement cette dernière fournit 9 visiteurs sur 10. Un tiers arrive à Nice par avion et 60 % résident à Nice, 17 % à Cannes et 7 % à Monaco. Les séjours « professionnels » sont en hausse.



Après le trou d’air provoqué en 2003, par l’épidémie du SRAS le rebond est net depuis (+20% en 2006). Les séjours sont assez courts 2 nuits pour les séjours en hôtel souvent dans le cadre d’une simple étape au cours d’un circuit en France ou en Europe.

La dépense moyenne par jour est très élevée, soit 240 euros par jour pour la clientèle venant par avion. C’est sur ce marché spécifique qu’intervient Paul Wang de Cap International Voyages à Paris qui travaille sur la promotion de la destination Côte d’Azur auprès de la clientèle chinoise.

TourMaG.com : Depuis quand les Chinois souhaitent découvrir sur la Côte d’Azur ?

Paul Wang :
"Les groupes puis aujourd’hui une clientèle d’affaires ou haut de gamme sont présents sur la destination depuis 4 à 5 ans. En Chine, on connaît de la France essentiellement Paris mais ils ont entendu parler des villes de la Côte d’Azur (Nice, Cannes et Monaco) et aussi de la Provence (Marseille, Aix et Arles).

TM.com - Sont-ils attirés par le Sud de la France ?

P.W. -
"On peut dire que 60 % des Chinois qui viennent en France souhaitent découvrir le Sud de la France. Ils s’y rendent en TGV pour Marseille ou en avion pour Nice. Il reste en général deux nuits à Nice dans des établissements de type Mercure ou Sofitel à partir desquels ils visitent Cannes et Monaco d’autres vont plutôt en Provence.

Je commence à avoir des demandes pour Menton. Mais cela fluctue au rythme des actions de promotions des offices de tourismes, des CRT ou de Maisons de la France. (Monaco a ouvert récemment un bureau à Shanghai)"

TM.com - Quels sont les problèmes rencontrés ?

P.W. -
"Jusqu’ici le visa était un problème. Les hôteliers français ne comprenaient pas que l’on ne verse pas d’acompte dans l’attente du Visa pour la réservation. Cela est désormais résolu. Un autre procblème est certainement la difficulté de trouver sur place des accompagnateurs ou guide parlant le chinois sans oublier les réceptionnistes des hôtels.

Autre frein, le fait qu’ils se sentent un peu perdus dans des hôtels en centre ville souvent dans des immeubles anciens alors qu’ils sont habitués en Asie aux hôtels très modernes construits récemment. Dans les chambres, il ne trouve pas la bouilloire à laquelle ils sont très attachés. Enfin l’insécurité dans certaines villes peu être contre productif pour l’image de la destination. Je pense notamment à ce groupe de promoteurs immobiliers chinois victimes de vols à la tire à Nice."


TM.com - Quelles sont les réactions de ces premiers visiteurs chinois sur notre pays ?

P.W. -
"Ils sont très satisfaits de leur séjour. La France est d’ailleurs leur première destination européenne. C’est une clientèle potentiellement importante. Pour bien la gérer, il faut simplement faire un effort dans l’accueil. Je pense que tout réceptionniste se doit au moins de connaître deux à trois mots comme bonjour, au revoir ou merci.

C’est peut être pas grand-chose, mais très important pour la première impression du visiteur chinois qui déteste par ailleurs être parqués dans un hôtel rempli d’Asiatiques. Quant à la bouilloire, essayez d’y penser..."

Selon l’Organisation Mondiale du Tourisme, la Chine devrait se placer au 4e rang des pays émetteurs de touristes d’ici 2020. La fréquentation des Chinois sur la Côte d’Azur devrait générer 500 000 nuitées dans trois ans (l’équivalent des Japonais ) et 1.5 million de nuitées en 2020 (supérieur à la clientèle venant l’Espagne ou de l’Europe de l’Est aujourd’hui). L.S.

Lu 922 fois
Notez


1.Posté par Schemann le 05/02/2007 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BOnjour,

on voudrait séduire la clientèle chinoise, mais c'est un voeu pieux. Aucune formation en chinois disponible sur la côte d'azur... ni agent réceptif....
bien sincèrement

Dominique Schemann

2.Posté par Trehin Gilles le 05/02/2007 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour

D'accord avec Dominique Schemann sur le problème de l'apprentissage du Chinois à Nice l'université ne propose que le Deug, il faut aller à Aix ou à Lille pour faire des études de Chinois plus poussées. Il faut que Nice en fasse autant pour accueillir la clientèle de l'Inde que celle de la Chine. L'apprentissage de l'Hindi comme celui du Chinois est très important. Ceux sont deux langues que j'ai commencé à apprendre. De nombreuses compagnies aériennes en Inde comme en Chine ont le projet d'ouvrir des vols vers l'Europe, Nice a la possibilité de voir des lignes aériennes directes vers Mumbai, Shanghaï ou Hong Kong s'ouvrir à condition qu'il y ait la volonté politique et je penses que cela est le cas, mais attention à ce que Air France ne crée pas de chantages pour forcer les passagers venus de ses deux pays de passer par Paris!
L'Inde et sa langue l'Hindi ne doivent pas être négligées au même titre que la Chine et le Chinois par tout les acteurs principaux des Alpes Maritimes.

Amicalement

3.Posté par Su Hong Lesueur le 13/02/2007 08:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour de l'aide en chinois je peut !!!! aide Tourismes......aide commercial.....
Chinoise à nice de 40 ans parle Français Chinois
née en Chine ,en France depuis 4 année


Voila

4.Posté par Schemann le 05/03/2007 17:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

cela me donne l'idée de création d'entreprise d'un réceptif et d'une antenne de formation de personnel hôtelier sur le chinois mandarin et/ou cantonnais.
ON va peut-être me piquer mon idée mais bon, c'est le risque de la magie de l'internet : ça met en relation les entrepreneurs et les touristes avec les hôteliers..
"Ninzao" !!
Dominique Schemann


Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com