TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Notation des Ministres : un zéro pointé pour Luc Châtel en 2007 ?

le Ministre de la Consommation a oublié le Tourisme


Rédigé par Jean DA LUZ le Dimanche 6 Janvier 2008

Depuis son arrivée au poste de Ministre de la Consommation et du Tourisme, Luc Châtel a presque complètement zappé les professionnels du tourisme outgoing. Un option encore confirmée lors de ses Vœux à la profession. Il paraît que très bientôt les ministres vont être notés selon leur efficacité, alors à bon entendeur…
lire l'éditorial de Jean da LUZ



Luc Châtel, lors d'un bain de foule à Cassis dans les Bouches-du-Rhône (photo dr).
Luc Châtel, lors d'un bain de foule à Cassis dans les Bouches-du-Rhône (photo dr).
Il paraît que les ministres vont être notés. En vlà une bonne nouvelle ! Notés et peut-être virés ? Parce que là, oui, ce serait une (r) évolution.

Vous n’êtes pas content de votre ministre de tutelle ? Allez, ouste, du balai !

Hélas, faut pas rêver. Cette mesure qui fleure bon la démagogie tient davantage de l’emplâtre sur une jambe de bois que de la chirurgie esthétique.

Mais bon, va bien falloir faire avec, « pipeaulisation » de la politique oblige.

Admetons que ce soit vrai. Je ne sais pas vous, mais moi j’ai une idée très précise du ministre qu’il va falloir éjecter en premier. Cherchez bien… Vous ne voyez pas ?

C’est pourtant gros comme une maison ou plutôt comme un Châtel : son prénom est Luc et son film préféré n’est pas Star Wars mais « Y a-t-il un ministre du tourisme dans le gouvernement » ?

En fait de stars, depuis son arrivée, le Secrétaire d’Etat à la Consommation et au Tourisme, brillerait plutôt par son absence. Le tourisme ? Il n’en a rien à secouer. Ou plutôt si. Le problème c’est qu’il a été mal briefé. On ne lui a pas expliqué que dans le secteur il n’y a avait pas que des hôteliers, des CDT/CRT et d’autres OTSI-SLA.

Notre bon Ministre n’a d’yeux que pour les réceptifs France...

Du coup, il a zappé tout un tronçon : les professionnels de l’outgoing. Un zeste de tour opérateurs, un soupçon d’agences de voyages et une pincée de transporteurs aériens. Bref, une paille qui va chercher à la louche et au bas mot dans les 40 000 emplois. Pas si mal, non, en temps d’élections ?

Et pourtant, ce n’est pas faute de se rappeler à son bon souvenir. Mais crise ou cas, notre bon Ministre n’a d’yeux que pour les réceptifs France et la Consommation, son enfant chérie. Du coup, d’amour las, les professionnels se sentent un peu délaissés…

Mais faut-il vraiment s’en étonner ? Que nenni ! L’UMP l’avait annoncé dans son programme : il n’y aura pas de Ministre du tourisme. C’est inutile. Et on sait que notre président lover a l’habitude de tenir (trop ?) ses promesses.

Mais comme ça avait rué dans les brancards, il a eu une idée géniale : un ministère du Tourisme qui en aurait le titre mais qui n’en serait pas vraiment un. Un peu comme la pub de Canada Dry des seventies, quoi !

Sitôt dit sitôt fait. Et ça tient comme ça depuis maintenant… 8 mois. Trop fort, le nouveau pouvoir en place. Mais les choses ne vont pas en rester là, qu’on se le dise : avec la cotation en Bourse du ministère, passeport ou CNI, ça va valser dans les maroquins !

PS : en prime on vous offre ci-dessous la vidéo des Vœux 2008 de Luc Châtel et pour faire bon poids bonne mesure on rajoute gratuitement celle (édifiante aussi) de la page actu du site officiel France-Guide.com
Enjoy !


Lu 11345 fois

Notez


1.Posté par VAUCY le 07/01/2008 08:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi s'est-il déguisé en serveur dans un self pour souhaiter ses voeux ?
Il est crédité de 5***** sur dailymotion, allez tous voter contre sur le site (si c'est possible car la page commentaires n'est pas accessible).

2.Posté par PAGES GEORGES le 07/01/2008 08:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LA PROFESSION A TOUJOURS ETE LE PARENT PAUVRE ET NOUS N'AVONS JAMAIS EU DE MINISTRE A PART ENTIERE POUR LE TOURISME QUI SERAIT PARAIT-IL LA PREMIERE INDUSTRIE FRANCAISE
MAIS CETTE FOIS C'EST LE COMBLE

3.Posté par YL le 07/01/2008 08:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'outgoing n'a jamais fait recette dans les discours des responsables du portefeuille "tourisme" en France : c'est peut-être pour cela qu'il ne reste pas beaucoup de TO ou réseau de distribution français dans le top ten européen...
Cela dit, si les discours officiels privilégient l'incoming, l'argent public est rare pour le tourisme.
Heureusement que nous vivons dans un pays particulièrement attractif ; cela risque bientôt de ne pas suffire...

4.Posté par YL le 07/01/2008 08:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un petit rectificatif :
La page actu du site officiel est celle-ci :
http://www.tourisme.gouv.fr
Mais il est vrai qu'elle reste très franco-française !

5.Posté par Pierre Amalou le 07/01/2008 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non, mon cher Jean, faut pas confondre : la Commission Tourisme de l'UMP n'a pas demandé qu'il n'y ait plus de ministre du Tourisme mais, bien au contraire et beaucoup plus ambitieux, qu'au ministre soit rattachée, je cite : "une « Délégation interministérielle à l’organisation et à la compétitivité du tourisme », à même de rassembler des moyens humains et financiers aujourd’hui consommés par d’autres ministères pour des actions à objectifs ou impacts touristiques." Dommage que le président de la République, qui s'était dit intéressé par cette idée quand il était candidat, ne l'ait pas mise en application une fois élu. Cette délégation pourrait permettre que soit bien mieux utilisés les quelque 3 milliards euros consacrés au Tourisme mais disséminés dans au moins 10 ministères.

6.Posté par RATERON le 07/01/2008 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Je ne suis pas completement d'accord avec les critiques qui fusent à l'encontre de Luc Chatel. En effet la tâche n'est pas simple quand on est sous tutelle du Ministère de l'Economie et qu'on doit rendre des comptes sur des projets de loi liés au portefeuille de la Consommation. Ceci dit, on aurait effectivement mérité un responsable du Tourisme rattaché à un grand ministère, comme le proposait une certaine commission en son temps.
F.Rateron

7.Posté par Stephane le 07/01/2008 09:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si les agences d'outgoing ont été oubliées par les Ministres du Tourisme successifs, c'est peut être d'abord parce qu'elles sont toujours aussi mal représentées.
A quand une personne hyper compétente, hyper jolie (c'est important pour la bande de coiffeurs qui travaille au gouvernement) , hyper bien payée par le SNAV pour ne représenter QUE les Agences de Voyages* (*vous savez le truc là, les deux lettres A et V de Snav)

8.Posté par abehsera le 07/01/2008 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je tiens a vous feliciter pour le titre et pour votre courage.
Je partage les opinions de Stephane (art 7) qui resume les fonctions du ministre en super president du SNAV syndicat qui ne defend que 10 TO ou reseaux de ventes ....
Yariv ABEHSERA
DG TRAVELFACTORY - www.travelski.com

9.Posté par philippe beissier le 07/01/2008 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En plus de ne pas avoir de ministre pour notre métier de tourisme, il y a peu de réactions et de lectures à cet article...ce qui prouve s'il en est encore besoin qu'avant de pouvoir intéresser les pouvoirs publics nous devrions en premier lieu devoir nous intéresser à nous et à notre métier...mais c'est une autre histoire

10.Posté par chrtstiane le 07/01/2008 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Due tout cela est bien triste,et pour moi qui suis une ancetre dans le tourisme mais tout de meme trois fois lauréate des cavaliers d'or du tourisme suis déçue de voir un tel manque de considération pour la profession. Ou sont les annees avec des top resa Paris, Deauville, et les grandes manifestations pour les professionnels duTourisme ou tout le monde était connu, reconnu et respecté. Tout n'était pas qu'une question mais en premier de qualité. Trop de T.O ont sabordé aussi :avec le nombre de dossiers, les primes,....on récolte aussi souvent ce que quelque part on a semé!!!

11.Posté par YL le 07/01/2008 14:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est vrai que le monde (professionnel) du tourisme n'est plus ce qu'il était, Christiane. Cela dit, le tourisme s'est élargi et son inclusion dans "les loisirs" peut lui faire espérer un nouveau départ.
Nous avons eu une fois un ministre du tourisme... Il n'en est pas sorti grand chose ! Comme l'a précisé Pierre Amalou, l'idée d'inclure le Tourisme comme une matière "transversale" dans le programme du gouvernement était intéressante mais... on a eu droit à une fausse couche...
C'est quand même rageant que le Luxembourg ait lui droit à un Ministre du Tourisme !

12.Posté par Bertrand Billerey le 08/01/2008 19:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et bien il y possibilité de noter les ministres sur le blog de Jean-Jacques Bourdin (RMC Infos)
http://www.rmc.fr/forum/rmc/bevaluation-des-ministresb/sujets-1.html


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com