TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Ouverture à la concurrence : qu'est-ce qui va changer à bord des trains ?

par Cyril Faure et Olivier de Sivry - BearingPoint


Rédigé par Cyril Faure et Olivier de Sivry le Lundi 14 Décembre 2009

En autorisant la concurrence sur le marché du trafic ferroviaire international de voyageurs à partir du 13 décembre 2009, la directive européenne 91/440 a vraisemblablement ouvert la voie à un bouleversement de l’offre de transport ferré dans l’hexagone. Diversité des prestations à bord et des prix, connectivité et intermodalité seront vraisemblablement les ingrédients de la nouvelle vie en train.



Ouverture à la concurrence : qu'est-ce qui va changer à bord des trains ?
Paris, XIIème arrondissement, 6h04 du matin le 3 juin 2016.

Tout en bouclant sa sacoche, Thierry Marchand, responsable commercial d’une société d’horlogerie se remémore les principaux points de la négociation qui l’attend avec un de ses clients clés, dans à peine 4 heures 30, à Bâle.

Entre Paris et Bâle, un voyage en TGV durant lequel il n’a pas prévu de chômer : brief avec son Directeur Commercial Groupe, dernière prise d’information auprès de l’adjoint du DAF, et voyage en compagnie de Michel Lebeau, Directeur de la Production, qui doit le rejoindre au départ du train à Paris-Gare de Lyon.

Desserte fluide et planifiable de porte à porte

6h10, sur son trajet : Après quelques secondes à l’arrière d’un taxi, il constate par SMS sur son SmartPhone que son train de 7h04 est prévu à l’heure et partira de la voie B.

Tout ceci lui est indiqué par un service « business point à point » souscrit par sa société auprès de son transporteur TGV.

6h35, Paris Gare de Lyon : Il se fait déposer devant l’accès au salon. Son éco-compteur personnel lui indique que le choix du tram-train lui aurait permis de gagner 2,15kg de CO2 pour un accès en gare identique… ce sera pour le retour.

Immédiatement sous ses yeux, un vaste panneau d’affichage lumineux de l’ensemble des liaisons possibles depuis la gare : à chaque mode de transport son panneau, tous prestataires confondus, publics ou privés : TGV, Air France, TrenItalia, Deutsche Bahn, GVG, Veolia, Leclerc, Free.

Accès non discriminé à l’information de transport sur la « plate-forme » oblige, ce type d’installation est obligatoire pour toutes les gares depuis l’ouverture à la concurrence.

Car depuis le 1er janvier 2010 les gares sont devenues non plus de simples terminaux de rails, mais des « plates formes » devant permettre une desserte fluide et planifiable de porte à porte.

Neutralité de l’information sur l’offre

Ouverture à la concurrence : qu'est-ce qui va changer à bord des trains ?
La branche SNCF « Gares & Connexions », qui les gère, fait à ce titre l’objet de contrôles rigoureux par l’Autorité de Régulation des Activités Ferroviaires (ARAF) quant à la neutralité de l’information sur l’offre de transport accessible au voyageur.

Notre cadre attend d’ailleurs plutôt avec impatience l’ouverture à la concurrence du transport régional prévue dès l’année prochaine, le 1er janvier 2017, y voyant une opportunité de diversification des services à bord, encore assez loin de tout ce que peut offrir aujourd’hui un voyage sur liaison à grande vitesse.

Cette révolution a été largement préparée depuis de nombreuses années par la SNCF Entreprise Ferroviaire et Gares & Connexions. Le retour d’expérience du modèle anglais lui fait parfois peur : quelle sera la qualité des transports une fois les vannes de la concurrence ouvertes ?

6h40 : Arrivé en avance, il dispose d’un titre de transport qui contient un code d’accès personnel à un Salon privatif où il peut se détendre ou travailler, au chaud, dans un cadre feutré.

Connecté à sa boîte mail professionnelle, il apprend alors que son compagnon de voyage est également en avance et s’est déjà installé dans le train. Pas le temps de toucher au petit-déjeuner express qu’il a commandé entre-temps.

La concurrence a dopé la demande de sillons

C’est que la directive européenne a permis, depuis la parution en décembre 2008 du Document de Référence du Réseau ferroviaire, la production en gare de prestations dites « spécifiques » (par rapport à une prestation basique de services permettant aux trains des nouveaux entrants d’utiliser le réseau et et les gares), des services de plus en plus innovants et diversifiés.

Des services qui tranchent avec l’offre de voyage plus standard proposée autrefois par la SNCF.

Les cadres supérieurs sont ainsi le cœur de cible de prestations centrées sur la connectivité, la mise à disposition de locaux de travail ou salles de réunion, et toute une palette d’offres axées sur le confort personnel (restauration, presse, bien-être, prêt-à-porter, etc.).

6h50 : Notre homme gagne maintenant le quai B où stationne son train. L’œil qu’il jette sur le panneau d’affichage d’affectation des quais est minutieux, et pour cause : ce ne sont pas moins de 3 trains qui quittent la gare à la même heure que la sienne, et 3 trains également qui, dans l’heure, ont la ville de Bâle pour destination.

L’ouverture à la concurrence a dopé la demande de sillons et nécessité la construction de voies supplémentaires. Les voies qui traversent le sud-est de l’Ile-de-France ont ainsi du être doublées pour répondre à une demande qui, sur l’ensemble des axes Paris - Sud-est (urbain, régional, national, international), a cru de 30% depuis 2010.

7h04 : Une fois à bord, ce n’est pas à un voyage en train que les deux cadres se préparent mais à une réunion de travail.

Leur titre de transport « Business » est un pack produit global qui comprend notamment l’accès à un Box privatif deux places avec accès internet sans fil, réfrigérateur et insonorisation poussée… guerre économique oblige : il se doute que des concurrents, partenaires ou clients peuvent se trouver dans le même train.

Espaces modulables et polyvalents

Ouverture à la concurrence : qu'est-ce qui va changer à bord des trains ?
Ce niveau de prestation tranche avec celui d’autres trains proposés par le même transporteur, qui a également choisi de cibler le marché du transport à bas coût. Les rames dédiées à ce type de prestation ne circulent qu’en période de congés, à des prix record, mais pour un confort sommaire.

10h20, en approche de Bâle : Pendant son trajet, se sont succédés visioconférences, échanges de mails et de documents électroniques, et un bon café avant d’arriver.

Le plan de la gare de Bâle lui est accessible sur son Smartphone via liaison satellitaire, il y visualise la ligne de tram à récupérer et s’y engouffre dès l’arrivée du train à quai.

Le service d’acheminement automatique des bagages qu’il a souscrit auprès d’un opérateur de service, partenaire de son transporteur, amènera directement au building de son client le bagage contenant la documentation technique relative au mouvement mécanique de haute précision qu’il doit lui vendre.

10h59, Bâle, salle de réunion : comme prévu, les Suisses sont à l’heure et la séance s’ouvre.
6 heures plus tard, après une négociation intense et à leur grande surprise, nos horlogers touchent au but dès le premier round.

Pas question de rentrer à Paris sans convenir d’un accord, mais il faut quand même prendre une minute pour demander à l’Assistance H24 de leur transporteur de tout organiser : changement de billets, mise à disposition de prêt-à-porter et réservation de chambres d’hôtel.

20h10. Nos deux cadres quittent leurs clients. Ils ont hâte de prendre leurs quartiers dans le complexe hôtelier intégré à la gare même de Bâle dont ils ont tant entendu parler, aux espaces modulables et polyvalents, et dont la vue sur le Rhin est, paraît-il, immanquable.

BearingPoint est un cabinet de conseil indépendant dont le cœur de métier est le Business Consulting. Il s’appuie sur la double compétence de ses consultants en management et en technologie.
www.bearingpoint.fr

Lu 6629 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com