TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

Travel in France





PACA : les 3 priorités de l'Union des entreprises du tourisme pour relancer la fréquentation

elle lance un "appel d'urgence" aux autorités


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 15 Décembre 2016

L'Union des entreprises du tourisme de Provence-Alpes-Côte d'Azur fait le point un an après son lancement. Et le tableau est plutôt sombre pour le secteur dans la région. Elle lance donc un "appel d'urgence" et donne ses 3 priorités pour relancer la fréquentation.



Un an après son lancement, l'Union des entreprises du tourisme de Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA) fait le constat que "le secteur est en crise".

Il se base notamment sur la baisse de 7 % du nombre de touristes internationaux dans la région pour le premier trimestre 2016.

Mais plus largement, les professionnels s'inquiètent des conséquences, à plus long terme, d'événements comme l'attentat du 14 juillet 2016 à Nice, des manifestations et des grèves autour de la loi Travail ou de la pénurie de carburant qui a touché le pays en 2016.

C'est dans ce contexte que l'Union – qui regroupe des entrepreneurs de l'hôtellerie, de la restauration, des croisières, des transports, des loisirs mais aussi de la culture, l'agroalimentaire et le commerce – lance un "appel d'urgence" aux pouvoirs publics.

"Aujourd'hui, nous sommes dans une nouvelle logique car nous héritons d'une image négative pour nos destinations. Notre objectif est d'être une force de proposition auprès de la Région", résume Jean-Pierre Ghiribelli, président de l'UMIH PACA et de la commission Tourisme du MEDEF PACA.

Pour cela, l'Union fixe 3 priorités.

Promotion des marques, titre de transport commun et plus de droits de trafic

L'Union des Entreprises du tourisme de PACA lance un appel pour relancer le tourisme dans la région - Photo : P.C.
L'Union des Entreprises du tourisme de PACA lance un appel pour relancer le tourisme dans la région - Photo : P.C.
La première vise concerne l'amélioration de la gouvernance et la promotion des marques.

Pour cela, les professionnels du tourisme prônent désormais le rassemblement et la coopération entre tous les acteurs du secteurs qu'ils soient publics ou privés.

Ils demandent également une meilleure structuration de la promotion des marques. "Autour de nous, il y a certaines destinations très dynamiques. Il est important de ne pas nous reposer sur nos lauriers et d'être agiles pour promouvoir les destinations touristiques de PACA", constate Jean-Luc Monteil, président du MEDEF PACA.

A ce titre, l'Union des entreprises du tourisme de PACA opte pour le déploiement d'un plan marketing d'envergure et de campagnes de communication agressives à l'image de ce qui a récemment été fait pour « OnlyLyon » ou « Auvergne Nouveau Monde », par exemple.

Deuxième priorité : développer l'attractivité du territoire et des emplois du secteur. Sur ce point, il est important et urgent d'obtenir l'augmentation des droits de trafics aériens sur les aéroports de la région pour toucher de nouveaux marchés.

Malheureusement, "cela dépasse largement le cadre des aéroports et se joue à un niveau plus national, note Maxime Tissot, directeur général de l'Office du tourisme et des congrès de Marseille (OTCM. Nous y travaillons, mais c'est compliqué."

L'Union avance, par ailleurs, la possibilité de mettre en place un titre de transport unique pour l'ensemble des transports publics régionaux. Mais aussi une meilleure desserte des territoires de l'arrière-pays, surtout pour les passagers des bateaux de croisières en escale à Marseille ou à Toulon.

"Il existe aussi un problème d'accessibilité sur les sites touristiques et dans les villes de la région. Cela rebute certains tour-opérateurs et donne une mauvaise image aux touristes", ajoute Claude Ponsot, président de la commission Tourisme à la Fédération nationale des transports de voyageurs (FNTV) PACA.

"La Région doit s'emparer de la formation"

Pour relancer le tourisme en PACA, l'Union estime également qu'il faut libérer la dynamique de création d'emplois dans le secteur. Cela passe par la valorisation des métiers mais aussi par la formation du personnel.

"La Région doit s'emparer de la formation pour que nous ayons des collaborateurs compétents dans nos métiers sur le savoir-faire et le savoir-être", explique Jean-Pierre Ghiribelli.

"Nous avons des difficultés à trouver des salariés bilingues ou trilingues pour assurer l'accueil des touristes étrangers", poursuit Johan Bencivenga, président de l'UPE des Bouches-du-Rhône (13).

Pour la saison estivale 2017, rien qu'à Marseille, les hôtels 3, 4 et 5 étoiles font état d'un déficit de 400 à 500 emplois non pourvus. Pour y remédier, une journée de recrutement est programmée le 27 janvier 2017 à l'InterContinental Marseille-Hôtel Dieu.

Dernière priorité pour l'Union : l'élaboration d'une stratégie touristique avec des offres ciblées.

Ce qui passe par le développement de la complémentarité entre tourisme de loisirs, tourisme d'affaires et MICE pour lisser la fréquentation tout au long de l'année.

Mais aussi par l'identification de marchés cibles principaux à fort potentiel de croissance (Asie du Sud-Est, Russie, Moyen-Orient...) et leur proposer des offres packagées adaptées pour les attirer.

Lu 1060 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Août 2017 - 08:05 Concarneau, destins croisés


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92









Dernière heure






 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com