TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Pacifique Sud : la Chine intègre la SPTO

South Pacific Tourism Organisation


Rédigé par RA - Tahitipresse - redaction@tourmag.com le Lundi 26 Avril 2004

L'intégration de la Chine mercredi 21 avril à l'Organisation du Tourisme du Pacifique Sud (South Pacific Tourism Organisation, SPTO) marque une nouvelle avancée pour les Pays du Pacifique Sud, notamment la Polynésie française, dans leur course à l'obtention du statut de destination autorisée (SDA) pour les touristes chinois.



Une brève cérémonie s'est tenue la semaine dernière au sièges de la SPTO, à Fidji, avec l'ambassadeur de la Chine à Fidji, Eao Jinbiao. Ce dernier a remis symboliquement la somme de 75.000 dollars américains (environ 7,5 millions de Fcfp, environ 62.993 euros) au ministre du Tourisme fidjien, Ratu Masirewa, pour l'adhésion du pays à la SPTO.

"L'évènement est historique pour deux raisons", a commenté Ratu Masirewa. "D'une part, c'est la première fois que la Chine adhère à un organisme du Pacifique; d'autre part c'est aussi la première fois que la SPTO intègre un 'grand pays'."

"La Chine est le premier des sept grands pays sollicités à devenir membre de la SPTO, depuis que l'organisme a modifié son statut en mars 2001", a ajouté Ratu Masirewa.
Les autres pays sont les Etats-Unis, le Japon, l'Inde, la France, l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

La Chine figure désormais parmi les 13 membres de la SPTO, aux côtés des îles Cook, Fidji, la Polynésie française, Kiribati, la Nouvelle-Calédonie, Niue, la Papouasie-Nouvelle Guinée, Samoa, les îles Salomon, Tonga, Tuvalu et Vanuatu.

Les pays du Pacifique du sud avaient donné leur accord de principe quant à l'adhésion de la Chine à la SPTO, en octobre 2003, à Rarotonga, aux îles Cook, à l'occasion de la treizième réunion du conseil des ministres du tourisme du Pacifique sud.

SDA : négociations avancées pour la Polynésie française

"Nous avons reçu dernièrement un courrier des autorités chinoises dans ce sens. Les négociations sont en très bonne voie", a indiqué vendredi à Tahitipresse le ministère du Tourisme en Polynésie.

Ce courrier, non précisé, fait suite à la visite en mars du Président de la Polynésie française, Gaston Flosse et du ministre du Tourisme, Teva Rohfritsch, en Chine.

Les deux hommes avaient à cette occasion rencontré un haut responsable des affaires européennes et de l'Océanie, par le biais de l'association des amis du peuple chinois, avait alors précisé Teva Rohfritsch.

"Cette personne nous a indiqué que notre dossier pour l'obtention du 'statut de destination autorisée' par la Chine, avait bien avancé. Il nous a annoncé un dénouement assez proche", avait poursuivi le ministre.

Le gouvernement de la Polynésie a d'ores et déjà prévu dans ce sens l'ouverture de deux délégations polynésiennes à Pékin et à Shanghai "pour le début du second semestre 2004", en vue de faire fructifier les échanges entre les deux pays dans les secteurs du tourisme, de la perliculture.

La Chine a signé à ce jour des accords SDA avec 28 pays et régions dans le monde. Une vingtaine de pays sont aujourd'hui candidats, dont la Polynésie française. 11,8 millions de Chinois ont voyagé à l'étranger de janvier à août 2003.

Lu 1216 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com