TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Paris-Montréal : J'ai testé pour vous... la Classe Club d'Air Transat

alternative aux classes affaires des compagnies classiques


le Mardi 15 Juillet 2014

La nouvelle Classe Club d'Air Transat, déjà en vente sur le marché français depuis deux ans, propose une alternative aux classes affaires des compagnies classiques. Une bonne qualité de service pour un rapport qualité/prix qui séduira les hommes d'affaires des PME-PMI, la nouvelle cible d'Air Transat.



La Classe Club d'Air Transat séduira les clients à la recherche d'un bon rapport qualité prix - DR : Air Transat
La Classe Club d'Air Transat séduira les clients à la recherche d'un bon rapport qualité prix - DR : Air Transat
Air Transat est l'une des compagnies leaders entre la France et le Canada, avec 320 000 passagers transportés en 2013.

Sur la ligne de Montréal elle s'arroge 50% de parts de marché, avec 144 700 sièges sur l'été 2014, dont 49 300 seulement à Paris.

La France a d'ailleurs été l'un des premiers pays à bénéficier de la nouvelle configuration des Airbus A330-300 entièrement rénovés, avec une Classe Club toute neuve.

Cette catégorie est vendue à un tarif compétitif par rapport à ses concurrents.

Lors d'un test comparatif, pour un voyage entre le 21 et 28 juillet 2014, la Classe Club est affichée à 1 450 euros, moins chère que la Premium Economy d'Air France (1 693 €) et l'Économique Privilège d'Air Canada (1662 €).

Elle reste en revanche plus onéreuse que Corsair, qui propose sa Grand Large à 1 108€.

"Nous restons bien entendu très vigilants sur les prix, mais Corsair a mis beaucoup de capacité avec un yield très agressif que nous ne suivons pas", avoue Lydia Morinaux, la directrice France.

Les passagers qui n'auraient pas réservé en Club peuvent toujours se rattraper à l'aéroport pour un sur-classement de dernière minute facturé 340 € pour Montréal, Québec et Toronto (415 € pour Vancouver et Calgary).

Cependant, mieux vaut s'y prendre à l'avance car avec seulement douze fauteuils, la cabine affiche très vite complet, surtout en haute saison.

Un service attentionné

La Classe Club est configurée en trois rangées de deux fauteuils, installés à l'avant de l'appareil.

Les sièges en cuir sont larges de 52 centimètres avec un pitch de 91 centimètres.

L'éclairage tamisé est censé aider notre corps à mieux supporter le décalage horaire. Mais avec sept heures de vol et six heures en moins sur votre montre, mieux vaut ne pas s'attendre à des miracles.

Un écran individuel tactile de 12 pouces projette une trentaine de films, à visionner grâce à des écouteurs offerts (facturés 8$ en économique).

Pour ceux qui préfèrent travailler, le siège est équipé d'une prise électrique pour ordinateur ainsi que d'une prise USB pour recharger ses batteries de téléphone.

Le service est très attentionné, avec deux hôtesses à l'accent chantant, souriantes et disponibles.

Avant le décollage, un verre apéritif est proposé avec notamment du champagne, qui est en réalité un excellent Prosecco italien. Des serviettes chaudes sont distribuées avant le repas et la collation.

Séduire les voyageurs d'affaires des PME-PMI

Une trousse de toilette est également offerte, contenant des produits d'hygiène (brosse à dents, échantillons de crèmes), un masque, des bouchons d'oreilles, ainsi que des chaussons.

La couverture polaire, empaquetée dans un sac plastifié, peut aussi être emportée à la fin du vol. Un cale nuque gonflable est glissé à l'intérieur.

Le repas se réserve à l'avance avec plusieurs choix de plats chauds : poulet rôti sauce aux champignons sauvages, pennes sauce aux tomates basilic mozzarella, lanières de filet mignon avec sauce teriyaki, dinde cacciatore ou encore bœuf sauce bordelaise.

Il est servi sur un plateau recouvert d'une nappe blanche, dans des assiettes en porcelaine. Du vin italien rouge ou blanc est proposé au verre, ainsi qu'un digestif en fin de repas.

Avec l'enregistrement, embarquement et livraison des valises prioritaires, la franchise bagages de 40 kg en soute et de 15 kg pour les bagages à main, la Classe Club possède tous les arguments nécessaires afin de séduire les voyageurs d'affaires des PME-PMI, la nouvelle cible de clientèle d'Air Transat.

Il ne reste plus qu'à leur offrir un salon pour patienter confortablement au terminal 3.

"Aéroports de Paris nous a parlé de l'ouverture d'un tel espace en 2015. Mais rien n'est encore confirmé", poursuit Lydia Morinaux.

Pas de salon non plus à l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal, mais un lounge toutes compagnies où l'entrée coûte 35 dollars canadiens (24 euros).

L'option Plus : un service Club à tarif doux

Les passagers qui souhaitent plus de services sans pour autant voyager en Classe Club peuvent s'offrir l'Option Plus, proposée à partir de 80 euros l'aller-retour.

Ce tarif comprend le choix du siège en classe économique (avec une têtière sur le fauteuil), l'enregistrement, l'embarquement et la livraison des bagages prioritaires.

Une franchise bagages supplémentaire de 10 kilos est également incluse, ainsi qu'une trousse de confort avec des écouteurs et une bouteille de vin mousseux.

Cette option Plus n'est pas disponible dans les GDS. Pour la réserver, les agents doivent directement appeler le call-center au 00 800 87 26 72 81.

Lu 15688 fois

Notez


1.Posté par Corsair95 le 16/07/2014 07:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout ceci conduit à la conclusion que Corsair est le meilleur acteur sur le segment de la business/premium eco avec un prix en dessous d'Air Transat, les mêmes services expliqués dans l'article et l'accès au salon Grand Large à Orly Sud.

2.Posté par Sébastien G le 13/04/2016 04:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sauf que Corsair offre un service de piètre qualité, atterri à Orly, et ne dessert que Paris, Air transat dessert en saison Lyon, Bordeaux, Nice et bien d'autres destinations offrant un lien directe de la province à la belle province!

3.Posté par Normand C le 13/08/2017 18:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne voyage plus qu'en classe Club depuis mon premier essai. On arrive à destination moins fatigué, surtout quand il faut prendre une voiture pour se rendre à notre destination finale et avec 9 heures de décalage. Pour ma part, la différence de prix fait aussi la différence du voyage. Arrivé en meilleur état vous fait facilement gagner une journée de moins à dormir pendant les vacances... Quand à Corsair, je n'ai jamais eu à l'utiliser car je ne vais plus à Paris depuis longtemps.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 23 Octobre 2017 - 15:02 Thalys fête une année complète de croissance


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com