TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Paris/Montréal : j'ai testé la ''Classe Club'' d'Air Transat

les hommes d'affaires apprécient le rapport qualité prix


Rédigé par La Rédaction le Lundi 17 Janvier 2005

La Classe Club d'Air Transat est une formule qui ressemble furieusement à la Business Class traditionnelle, le tarif en moins. Si elle n'en a pas tous les avantages, son très bon rapport qualité prix et le différentiel tarifaire qui, selon les compagnies, peut aller aisément du simple au... quadruple (!), mérite quelques concessions.



TourMaG.com l'a testé pour vous sur un vol aller retour Paris-Montréal via Québec et Montréal/Paris en direct.
TourMaG.com l'a testé pour vous sur un vol aller retour Paris-Montréal via Québec et Montréal/Paris en direct.
Aéroport de Roissy, 6h10. Je me présente au comptoir d'Air Transat pour récupérer mes billets pour le trajet Paris-Montréal via Québec.
En provenance du SuiteHôtel Nord, la navette m'a laissé à Roissypôle (gare multimodale) qu'il faut traverser pour ressortir et parcourir à pied les 300 mètres qui la séparent du Terminal 3.
Pas très pratique, si on est lourdement chargé...

Muni de mon titre de transport, je traverse la salle d'embarquement en direction des comptoirs d'enregistrement d'Air Transat. Deux d'entre eux, spécifiques à la classe Club, sont disponibles. Le chef d'escale accueille jovialement les passagers et veille aux manoeuvres avec un accent québécois, qui fleure bon la "Belle proviiiiiiince"...

40 Kg par personne et 15 kg pour un bagage à main

On enregistre mon bagage et on me tend le coupon de vol. Parmi les avantages bagages, les passagers en Classe Club bénéficient, outre d'un comptoir exclusif, d'un service prioritaire avec 40 Kg par personne et 15 kg pour un bagage à main. A l'embarquement ils ont la priorité ou embarquent à leur convenance. 

A bord, les 20 fauteuils en cuirs sont confortables et disposés à l'avant de l'appareil (A310 300 de 259 sièges). La première rangée est configurée en 2X2X2 puis les restantes en 2X3X2. Las, la morphologie de l'appareil fait que des 3 passagers de la 2e rangée, seul celui du milieu ne dispose pas de vide poche.

C'est une place à éviter bien sûr, si vous avez un passager en individuel. Cela posera moins de problèmes s'il s'agit d'un couple avec un enfant (plus "partageurs" par nature...). Pour autant, renseignement pris, cette disposition ne soulèverait pas de problème particulier...

Toutefois, cet inconvénient peut être, en principe compensé par la possibilité de choisir à l'avance (service gratuit) l'emplacement des sièges de vos clients (*). Dans ce cas là, n'hésitez pas et prenez "les devants" !

La largeur des sièges est tout à fait convenable. L'espacement et l'inclinaison restent raisonnables, sans prétendre à ceux de ses "grandes soeurs". En effet, vous aurez du mal à travailler, selon la taille de votre ordinateur portable, si votre voisin a décidé de dormir et de profiter de la l'inclinaison maximale de son siège...
Là encore, la première rangée révèle tous ses avantages.

En revanche, le service en vol, lui, a tout d'une "grande" : cocktail de bienvenue, apéritif, digestif, journaux (canadiens) petite pochette confort (boules quiès, masque et chaussettes), service attentionné, boissons alcoolisées (excepté le champagne remplacé par du mousseux), softs drinks, choix des menus (3) pour le petit déjeuner, vaisselle en porcelaine, porto en fin de repas... Bref. RAS !

Loisirs ou affaires, la Classe Club s'avère un très bon compromis

Au niveau des loisirs, un grand écran central et deux moyens écrans latéraux permettent d'apprécier les 2 longs métrages projetés pendant le vol. Les écouteurs loués 1 euro en classe éco, sont gratuits pour la Classe Club. Des développements ultérieurs permettant un service vidéo avec console individuelle, des jeux et un choix de plusieurs films, sont actuellement à l'étude.

Bien entendu, l'escale d'une heure à Québec pour débarquer les passagers (vol du jeudi seulement) peut sembler pénalisante pour l'homme d'affaires se rendant à Montréal, mais ce vol direct exclusif (et en double open jaw gratuit, SVP !) en affaires ou loisirs, en ravira beaucoup d'autres.

En outre, compte tenu du fait que les passagers qui poursuivent leur voyage restent à bord et du différentiel de prix avec les business (*) des autres compagnies, la Classe Club s'avère un très bon compromis.

L'été venu, ce service se double d'autres avantages : des dessertes directes (25 vols hebdos) en Airbus A330 300 et des liaisons en point à point au départ de 6 villes françaises : Paris, Nantes, Nice, Marseille, Lyon et Toulouse vers Montréal, Québec et Toronto.

Last but not least : une 2e fréquence sera lancée au départ de Marseille à partir du programme d'été. Nous y reviendrons.

LES PLUS

  • le très bon rapport qualité prix
  • le service attentionné
  • le choix des boissons
  • Le choix gratuit (présélection) des sièges à l'avance
  • Les départs de province
  • les tarifs
  • le vol direct hebdo sur Québec

    LES MOINS
  • le départ du terminal 3 à la desserte perfectible
  • l'écartement (améliorable) et la disposition des fauteuils
  • la qualité des écouteurs
  • le choix des films

    Jean DA LUZ à Montréal (Québec) - redaction@tourmag.com


    (*) La Classe Club varie entre 850 à 1000 euros A/R chez Air Transat contre le triple voire le quadruple en Business traditionnelle pour d'autres compagnies.
    (*) n° vert 00 800 87 26 72 81 du lundi au vendredi de 12 à 20h et le samedi de 14 à 23h.
    (*) N° indigo Help Desk agences 0 820 000 649

Lu 19028 fois
Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com