TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Paris : le Visa s’invite au workshop USA

La profession gronde !


Rédigé par Didier Forray - tourmag@forray.net le Jeudi 23 Février 2006

Difficile de parler aujourd’hui des Etats-Unis sans parler de la délicate question du visa. Nouvelle illustration de cet adage hier lors du workshop du Visit USA Committee qui réunissait, à la Cité Universitaire de Paris, 22 exposants et quelques 200 agents de voyages de l’Ile de France. La profession gronde !



Dans les allées du Workshop du Visit USA Committee on ne parle plus que de ça. De ce fameux visa américain qui mine le moral des professionnels du tourisme français.

Emmanuelle Menny, agent de voyage dans l’agence Thomas Cook à Saint-Mandé, en est doublement victime : « non seulement, nous perdons des clients sur les Etats-Unis mais j’avais moi-même prévu de m’y rendre », raconte la jeune fille. « Seul problème : le rendez-vous que j’ai obtenu à l’ambassade est prévu après mon départ. Je suis dégoûtée ! ».

Au sein de l’agence Nouvelles Frontières du 5e arrondissement à Paris, Aline Couturier est tout aussi découragée par la question du visa : « Il est évident que nous perdons des dossiers. Et dès que l’on parle du visa, les gens sont totalement réfractaires et préfèrent bien souvent remettre leur voyage à l’année prochaine.

Les TO affichent des reculs de 30 à 45%


Surtout pour des familles de 4 personnes qui doivent d’un coup prévoir de payer 100 € supplémentaires par personne, en passeports et visas ». En remontant la chaîne, les TO, les compagnies aériennes et les représentants des offices du tourisme américains sont tout aussi inquiets.

D’après le Visit USA Committee, les TO affichent des reculs de 30 à 45%. « La baisse atteint 35% pour nous et nous avons déjà dû annuler 4 circuits en avril » annonce Rémy Vénitien, responsable de la production Amérique du Nord chez Vacances Transat.

Du côté des compagnies aériennes, Béatrice de Rotalier, DG France de Delta Airlines, se montre préoccupée : « nous ressentons l’impact sur les réservations et nous avons l’impression que les compagnies américaines sont d’ailleurs les plus touchées ». Christophe Liot pour Air France affirme lui aussi ressentir des pertes en terme de trafic. « C’est pénalisant et inquiétant », insiste-t-il.

Ce bilan dressé, tous les professionnels enragent évidemment contre les lenteurs de l’administration et l’impossibilité de délivrer le nouveau passeport biométrique. « La France a reçu l’échéancier américain à la fin 2001 et cela fait 2 ans que nous bénéficions de reports », insiste Rémy Vénitien.

« Il faut descendre dans la rue »

« A un moment donné, on peut comprendre que les Américains n’accordent plus de report. Nous avions largement le temps de nous préparer et, d’ailleurs, nous sommes le seul pays à ne pas être prêt ».

Face à cette situation désastreuse, que faut-il faire ? Tandis que le Ceto, le Snav et le Visit USA Committee tente de faire avancer le dossier, chacun a sa petite idée. Pour Nancy Massé, il faut que la profession descende dans la rue.

« Comme nous l’avons fait au moment du contrôle des changes en 1983 », lance la représentante de Miami et du Maine. Isabelle Gellée, présidente du Visit USA Committee, pense même à des suites juridiques.

« Pourquoi ne pas porter plainte contre l’Etat pour le préjudice subi ? Le manque à gagner pour la profession peut déjà être estimé à 800 millions d’euros, uniquement pour les entreprises françaises. Et l’on ne parle pas des pertes du côté américain ».

Lu 2632 fois
Notez


1.Posté par MPG le 24/02/2006 09:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les éleveurs de poulets vont toucher une subvention pour pallier aux pertes dues à la grippe aviaire... Qu'attendons nous, pour réclamer notre subvention ?!! rappelons le, ce problème vient du fait d'un syndicat et de notre gouvernement...

2.Posté par Patrice Weiss le 24/02/2006 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Otez-moi d'un doute : Combien les TO, les agences spécialisées, les compagnies aériennes ont-ils touché lors de la dernière grave question de la grippe aviaire en Asie il 'y a quelques années, et c'est reparti. Mais qui en parle cette fois ? Certes il est préférable en la matière de rester discret et de ne pas trop forcer sur le sujet "pour sauver les meubles" et on n'est pas non plus prévenu à l'avance comme pour les visas ou passeports biométriques. Mais d'un autre côté, un seul pays au monde exige autant de spécificités pour y entrer et le quidam n'a pas non plus nécessairement envisagé de changer ses documents de sortie du territoire pour un seul pays, fusse les USA. A vouloir régenter le monde, c'est un peu cracher en l'air non ? Et, d'un autre point de vue, nous avons des fonctionnaires, l'imprimerie spécialisée, qui avec un syndicat est capable, avec quelques individus seulement, de bloquer les sorties du territoire vers une destination donnée afin de préserver un "monopole" d'émission. Et qu'est-ce que ça peut faire si ça coûte cher à tout le monde !
Bah, bon week-end tout de même,
Patrice Weiss

3.Posté par Mike le 26/02/2006 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis outré, dégouté, répugné par cette France, ce pays qui ne fait jamais comme les autres font. Ce pays tenu aux mains des syndicats! Je dois me rendre aux Etats-Unis en avril et un rdv à l'ambassade des USA n'est pas possible avant le 20 juin! Ne jetons pas la fautes sur les américains qui nous ont gentillment donné 2 ans pour nous préparer! Et d'ailleurs, l'UE prévoit elle aussi d'imposer le passport bio donc ce n'est qu'une bonne idée de la part des américains d'imposer ce passport pour l'entrée sur leur territoire. Mais non... il faut toujours que les choses se passent autrement dans un pays qui se repose sur sa grandeur passé et dont la lenteur administrative et les syndicats prennent le dessus des bons citoyens honnêtes qui travaillent et qui veulent passer du bon temps outre atlantique! Le gouvernement a son tort également dans l'affaire! Au lieu de jouer la clé de l'honnêteté.... non.... on joue la clé du flou! du coup personne ne sait ce qu'il faut faire. Arrêtons de jeter la faute sur les américains cela devient un jeu nationale! Ce passeport biometrique sera la norme internationale et notre norme également. Je plains les compagnies aérienne, les TO, les francais qui ont payé leur billet dont moi, les familles qui doivent débourser en plus du prix initial, les milliers de français qui ont voulu vivre le rêve américain.... et sans parler du manque à gagner et de ses conséquences à court terme sur le chômage. Vive les syndicats vive la France et vive l'administration!

4.Posté par gerard le 26/02/2006 23:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que dire de plus que d'exprimer ici mon indignation contre nos politiques et nos administrations incapables de faire évoluer notre chère France...et au nom de quoi....je ne pense pas qu'ils le savent eux-mêmes, c'est encore une affaire de plus qui bloque une partie de l'économique, certes dans cette histoire elle conforte la balance bien mise à mal cette année, alors pourquoi en faire tout un état descendre dans la rue ne servira à rien, d'ailleurs l'avons nous fait lorsque cela était nécessaire à la suite de septembre 2001....et puis nous aurons encore bien d'autres aléas pour mettre à mal nos entreprises, cela vient à grand pas (Grippe aviaire, le Chikungunya qu'on a la aussi laissé pourir pendant un an,....)
Bon courage à tous pour notre année 2006.

5.Posté par Patrice le 27/02/2006 12:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis indigné par la lenteur de notre administration et celui de notre gouvernement, quelle honte et quelle indifférence face aux français !
Je dois partir en vacances aux USA en août, malheureusement une fois réservé j\'ai été informé de la galère qui m\'attendait, je dois attendre la délivrance de mon passeport pour prendre rendez-vous à l\'ambassade, hors les prochaines dates sont pour le 20 Juin, déjà ! D\'ou mon inquiètude. Dans tous les cas, si je n\'obtiens pas le visa à temps, je n\'accepterais pas cette injustice, perdre un voyage représentant un mois de salaire, je porterais plainte contre l\'Etat.
Je tiens aussi à signaler que je suis très déçu des agences de voyage, dont une citée dans l\'article, déçu par leur manque d\'information, manque de compréhension face aux voyageurs pris au piège. C\'est à l\'Etat qu\'il faut s\'en prendre !
Patrice... Paris

6.Posté par Kanard le 08/03/2006 18:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au lieu de raler aller lire les infos publier par le Canard il y a deja une paire de semaines.
Vous y apprendrez que si il a fallu deux ans au conseil d\'etat pour trancher un litige, c\'est qu\'il y avait litige./ Et pour connaitre l\'objet et les causes du litige, YaKa demander au petit Nicolas (Sarko).


Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com