TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Paris : les hôtels accusent un recul de 3,5% des nuitées


Rédigé par La rédaction le Mercredi 10 Février 2010

L'office de tourisme et des congrès de Paris a annoncé une chute de 3,5% du nombre de nuitées dans la capitale pour l'année 2009. On note le retour des visiteurs américains.



L’heure est au bilan à l'office de tourisme et des congrès de Paris, après une année marquée par la crise. En 2009,la capitale a accusé une baisse des arrivées hôtelières de -11,4 %, au 1er trimestre. La chute s’est ensuite atténuée avec un résultat de -4 % sur l’ensemble de l’année et 14,4 millions d’arrivées.

La durée de séjour s’est allongée passant de 2,3 à 2,4 nuits (+0,8 %). Le nombre des nuitées a reculé de 3,5% à 33,8 millions fin 2009, « niveau similaire à celui de 2006. » indique l’office de tourisme et des congrès de la capitale.

La clientèle française, avec des nuitées en baisse de -2 %, a mieux résisté que les clientèles étrangères : -4 %.

Toutefois, précise l’OT, « 2009 marque le retour de visiteurs que la crise financière avait éloignés de la Capitale. Il s’agit principalement des Américains » (score global de +1 %). Ils retrouvent d’ailleurs leur première place au palmarès de la fréquentation étrangère.

Les arrivées européennes en recul de 7%

En outre, si la fréquentation annuelle des Japonais (-7 % de nuitées) et des Chinois (-2 %) reste négative en raison d’un mauvais premier trimestre, les arrivées de ces pays, ont respectivement augmenté de +20 % depuis août et de +13 % depuis mai.

Les arrivées de nos voisins européens ont, elles, diminuée de -7 %. L’Espagne et le Royaume-Uni, qui souffrent le plus de la crise économique, enregistrent des baisses d’arrivées conséquentes : respectivement -12 % et -15 % par rapport à 2008. A l’inverse, la Belgique et les Pays-Bas connaissent une progression de leur fréquentation respective de +3 % et de +6 %.

Le prix moyen des chambres des hôtels parisiens a connu une baisse de 7,7% à 138,4€. Le taux d’occupation des hôtels de chaîne a chuté, passant de 80,3 % en 2008 à 76,3 % en 2009, ce qui a -de fait- entraîné une chute du RevPAR de -12,3 % (105,5€).

L’hôtellerie 2* a moins souffert que l’hôtellerie haut de gamme, enregistrant même une légère hausse de ses prix : + 0,5 % (81,1 €). En revanche, l’hôtellerie 4* a diminué ses prix moyens de -9,7 % sur un an pour atteindre 211,4 € (234,1 %) fin 2009.

Lu 1770 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Octobre 2017 - 14:48 IHG ouvre un Holiday Inn Express® à Cologne


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com