TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Partenariat : TourCom rejoint Havas et Carlson Wagonlit France !

23e Convention Tourcom à Genève


Rédigé par Michèle SANI à Genève le Dimanche 29 Novembre 2009

A l'occasion de son discours de clôture Richard Vainopoulos a confirmé une information qui flottait dans l'air : son partenariat tout juste signé pour une durée de 3 ans avec deux réseaux de distribution, les franchisés Havas qui utilisent déjà les services de la centrale de paiement Tourcom et les intégrés Carlson Wagonlit.



Partenariat : TourCom rejoint Havas et Carlson Wagonlit France !
Les adhérents s'attendaient à quelque effet d'annonce. Ils ne furent pas déçus. Ils furent même un peu pris de court comme on dit.

Mais qu'on ne s'y méprenne pas. D'après les explication du président Tourcom, nous ne parlons pas ici de fusion.

Rien de capitalistique dans tout cela. Il s'agira d'une synergie transversale, d'une mutualisation des services de trois entités bien distinctes qui au bout, au bout du compte, totaliseront près de 1 400 points de ventes à travers l'Hexagone et les DOM. Qui dit mieux ?

Engager un partenariat avec Havas ne fut pas vraiment une surprise.

Chacun sait que le réseau Tourcom entretient les meilleures relations avec le groupe TUI.

Une quinzaine d'agences franchisées Havas utilisent les services de la centrale TourCom Finances et les points de ventes Marmara – une bonne quinzaine – adhèrent au réseau volontaire.

Havas et Marmara déjà chez Tourcom

Quant au TO Marmara, il est on ne peut plus apprécié dans le réseau des indépendant, preuve en est : il a reçu samedi soir le TO d'Or Tourcom attribué au « meilleur TO de l'année » !

Et cette lune de miel avec certaines marques du groupe TUI n'empêche pas Richard Vainopoulos d'entretenir les meilleures relations avec Thomas Cook : le « référencé » Jet tours fait partie des TO en très bonne position dans le réseau.

Il a même été « nommé » dans la catégorie des ... « meilleurs services après-vente » doublé au poteau par Fram ! « Un adhérent Tourcom gagnera bien sa vie en vendant Jet tours » a même assuré Richard Vainopoulos.

Plus inattendue fut l'annonce du partenariat avec Carlson Wagonlit. Certains y verront une réponse à l'annonce faite à Séville voici tout juste une semaine.

AS Voyages et American Express fêtaient leurs fiançailles. Express.Vainopoulos s'en explique : « Entre Carlson et nous, beaucoup de synergies peuvent être développées en sachant que chacun gardera sa politique et son identité.

Carlson : sorte de réponse du berger à la bergère ?

Nous mettrons ainsi à profit nos différences, les procédures d'un réseau intégré mondial, la force d'une enseigne Havas et le savoir-faire de la centrale de paiement Tourcom. Nous travaillerons en commun pour acheter en commun.

Nous pourrons mieux nous battre face à certains fournisseurs, mieux discuter des marges arrières, développer nos parts de marchés et certaines productions comme la France.

Nous aurons la possibilité d'uniformiser nos systèmes financiers, de développer une communication, des services techniques et technologiques communs. »


Le président Tourcom a rappelé l'importance de la billetterie Affaires du réseau - 70 % de son activité représentant quelque 900 M€ - et tout l'intérêt partagé de ce rapprochement avec Carlson Wagonlit qui donnera une valeur ajoutée à sa propre activité.

« Nous avons les mêmes tarifs que nos concurrents. Nous gardons notre propre salle des marché et nous négocierons sur les marges arrières ».

Il a rassuré enfin certains adhérents un peu inquiétés par cette annonce surprise.

« Cet accord ne changera en rien la politique « maison ». Les adhérents garderont leur identité, leur indépendance et leurs avantages acquis.

Ils auront en revanche la possibilité d'accéder à de nouvelles opportunités de développement . Ils pourront même, selon Richard Vainopoulos, s'engager dans une démarche de franchisés... et vice versa.

Partenariat-Fusion : les ''petites phrases'' de R. Vainopoulos

Partenariat : TourCom rejoint Havas et Carlson Wagonlit France !
- "Afat et Sélectour ont fait un choix, celui de la fusion. C’est un choix auquel je ne crois pas : on fusionne des entreprises intégrées, on ne fusionne pas des indépendants. On fusionne ce qui nous appartient mais on n’est pas maître de ce qui ne nous appartient pas...''

- ''Quel est l’intérêt de cette fusion ? A part une bataille d’égos, sans intérêt pour les adhérents. Personnellement, j’ai toujours dit que je ne conclurais d’alliance que si cette alliance apportait quelque chose aux agences, partant du principe qu’il vaut mieux être seul que mal accompagné.''

- ''J’ai toujours dit que j’accepterais une proposition sérieuse.
(...) Cette proposition émanait de Havas et de Carlson Wagonlit et je l’ai trouvée intéressante. Beaucoup de choses nous rapprochent déjà. (...)
On se connaît moins avec Carlson mais c’est un réseau qui a une grande réputation de sérieux et de professionnalisme.''

- Première chose : nous avons décidé de ne pas fusionner. Il n’y aura pas de mariage demain, ni après-demain, ni après-après demain. D’abord parce que nous sommes différents et que chacun veut préserver son identité et son indépendance. (...)

- ''Dans tous les cas, nous ne souhaitons pas que notre projet vire à la bataille d’egos (mais prendre) ce qu’il y a de meilleur et de compatible dans chaque modèle : par exemple l’efficacité des procédures chez Carlson, la force d’une enseigne comme Havas ou encore la solidité financière et l’expertise reconnue d’une centrale de paiement comme Tourfinance.''

- ''Autre chose que nous ne voulons pas faire : c’est jouer des muscles avec nos fournisseurs. Pour une raison simple : la distribution a tout intérêt à entretenir et à favoriser une pluralité sur le marché de la production. C’est l’intérêt des TO et c’est aussi notre intérêt. Donc : pas d’ultimatum, pas de diktat, pas de menace vis-à-vis de nos fournisseurs.''

- Partenariat : la synergie c’est le contraire de la fusion (...) c’est la capacité à faire jouer les atouts de chacun au profit de tous. Chez TourCom, on connaît bien cela parce que c’est le moteur de notre réseau. Ce sera aussi le moteur de notre partenariat avec Carlson et Havas.''

- Notre partenariat nous imposera comme un acteur de premier plan (...) En unissant nos forces avec celles de Carlson, nous aurons demain les moyens de maintenir nos positions sur ce marché affaires qui est en pleine mutation, mais aussi de conquérir de nouveaux clients grâce à une crédibilité et une présence renforcées.

- ''Ce qui est déterminant aujourd’hui et qui le sera encore plus demain, c’est l’accès aux stocks (...)
L’alliance de TourCom, Havas et Carlson a d’abord cet objectif : vous garantir l’accès aux stocks hôteliers et aériens en s’imposant comme un partenaire de premier plan aux compagnies et aux grandes chaînes hôtelières.''

- ''Avec Havas et Carlson, nous allons développer des accords avec des partenaires français qui joueront le jeu des agences de voyages. Nous allons nous appuyer sur notre puissance de négociation pour faire en sorte que les opérateurs français aient tout intérêt à ne pas passer en direct, sous peine de ne plus travailler avec nous.''

Lu 6673 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com