TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Pays à risques : Visit Europe table aussi sur les phénomènes de report

l'interview de Pascal Gaston, Directrice


Rédigé par Pierre Coronas le Mardi 7 Octobre 2014

Malgré des mois de juillet et août 2014 difficiles, Visit Europe s'en sort plutôt bien cette année grâce à une avant et une arrière-saison très réussies. Pascal Gaston, sa Directrice, se montre optimiste pour l'Hiver et estime que le tour-opérateur pourrait profiter d'un phénomène de report à la suite de l'appel à la vigilance du ministère des Affaires étrangères sur une quarantaine de destinations dans le monde.



Visit Europe a connu un été 2014 compliqué, rattrapé par une hausse d'activité au printemps et au début de l'automne - Capture d'écran
Visit Europe a connu un été 2014 compliqué, rattrapé par une hausse d'activité au printemps et au début de l'automne - Capture d'écran
TourMaG.com – Quel bilan tirez-vous du printemps et de l'été 2014 ?

Pascale Gaston :
"Cela s'est globalement bien passé pour Visit Europe. Surtout en avant et arrière-saison.

Nous avons enregistré de très bons mois en chiffre d'affaires en avril, mai, juin, septembre et octobre 2014.

En revanche, juillet et août 2014 ont été plus difficiles pour nous avec notamment l'effet Coupe du Monde de football. Il semble que les gens ont préféré rester chez eux pour regarder les matchs cet été.

La France a tiré son épingle du jeu cette année avec de très bons résultats sur les villages Vacanciel.

En revanche, la saison a été plus compliqué sur Madère et la Croatie. Cette année, les vacanciers recherchaient plus un prix, une promotion, qu'une destination."

TourMaG.com – Quelles sont vos perspectives pour la fin 2014 et l'Hiver 2014/2015 ?

P.G. :
"Les perspectives sont un peu compliquées. Surtout qu'en juillet et août 2014, nos ventes ont principalement porté sur de l'ultra-dernière minute.

En revanche, nous avons la chance d'avoir une offre spécifique pour les Réveillons du Nouvel An avec une brochure dédiée. Ces produits sont souvent réservés longtemps à l'avance et nous permettent d'avoir de la visibilité. Certains clients réservent même un an à l'avance pour le Réveillon.

Nous sommes un petit peu en retard au niveau des réservations par rapport à l'année dernière. Il faut préciser que 2013 était une année vraiment exceptionnelle.

En général, ça bouge vraiment après les vacances de la Toussaint. Mais, cette année, pour inciter les clients à réserver plus tôt nous proposons 50 à 100 € de réductions en early booking jusqu'au 26 octobre 2014."

TourMaG.com – Vous venez de présenter votre production pour l'Hiver 2014/2015. Quelles en sont les principales nouveautés ?

P.G. :
"Pour les Réveillons, nous proposons 3 nouvelles offres cette année : une croisière sur le Danube, Riga en Lettonie et Amsterdam aux Pays-Bas.

Dans notre production Europe, nous avons ajouté un circuit en Italie baptisé « Rome et les couleurs de Naples ». En Croatie, nous disposons d'un nouveau bateau, le M/V Corona, pour nos croisières avec excursions incluses au départ de Dubrovnik.

En Autriche, nous offrons les vols à destination de Munich entre le 1er novembre 2014 et le 31 mars 2015 pour les séjours à l'hôtel Schwarzbrunn.

Nous offrons par ailleurs 100 € de réduction en early booking, jusqu'au 26 octobre 2014, sur Madère.

Enfin, nous ajoutons une nouvelle offre de week-end à Londres « Londres fait son show » avec un séjour de 3 jours et une entrée pour assister au spectacle Mamma Mia ou Billy Elliot. Londres est une destination vraiment très appréciée par nos clients. C'est une ville qui a de réelles thématiques originales à offrir."

TourMaG.com – Récemment le Quai d'Orsay a émis un appel à la vigilance sur une quarantaine de destinations à travers le monde. A-t-il un effet positif sur vos ventes étant donné que vous êtes spécialiste de l'Europe ?

P.G. :
"Effectivement, avec le printemps arabe, nous avions ponctuellement profité d'un effet de report.

C'est vrai que nous avons l'avantage, avec l'Europe, de travailler sur des destinations sécuritaires.

C'est surtout positif pour toute la partie « circuits » avec des voyageurs qui sont plutôt à la recherche d'une expérience culturelle et qui auront donc plus de facilité à partir ailleurs si leur destination est déconseillée.

En revanche, pour la partie « séjours », les budgets sont beaucoup plus bas. Il est donc difficile pour les vendeurs de mettre en avant nos offres Croatie ou Madère, par exemple, qui peuvent représenter une bonne alternative, mais qui seront un peu plus chères.

Après il est toujours compliqué de parler de « profit » quand de nombreux confrères souffrent de cette situation."

Lu 994 fois

Tags : visit europe
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 22 Octobre 2017 - 23:16 Plongée sous-marine : le TO Subocea refait surface

Vendredi 20 Octobre 2017 - 11:06 Evaneos vise les 800 000 voyageurs cumulés en 2020


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com