TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Pétrole, pétrole cher...i, que d'abus commet-on en ton nom !

L'hum(e)our de T. Rublion


Rédigé par T. RUBLION le Jeudi 29 Mai 2008

Si la paresse est la mère de tous les vices, le pétrole pour notre T. Rublion est, lui, le père de tous les maux de notre société de consommation. Le modèle économique low cost ne survivra peut-être pas à ce Nième choc pétrolier, mais soyez sans crainte bonnes gens, nous assure-t-il, les dividendes des actionnaires, eux, tels des Phénix, renaissent toujours de leurs cendres…
L'hum(e)our de T. RUBLION



- Alors c’est grave Docteur ?
Docteur - Oui, car c'est du pétrole que vous êtes malade.
Harpagon- Du pétrole?
Docteur - Oui. Que sentez-vous ?
Harpagon - Je sens de temps en temps des augmentations intempestives.
Docteur - Justement, le pétrole.
Harpagon - Il me semble parfois que j'ai un découvert bancaire.
Docteur - Le pétrole.
Harpagon - Bref, j’ai le pouvoir d’achat qui baisse.
Docteur - Le pétrole, le pétrole, vous dis-je…


S’il revenait parmi nous, c’est sans doute ainsi que Jean-Baptiste Poquelin remettrait au goût du jour son Malade Imaginaire.

Et j’aime à croire qu’Harpagon se retrouverait dans la peau d’un magnat du pétrole - cheik saoudien ou milliardaire texan – défendant bec et ongles, non plus sa fameuse cassette de pièces d’or, mais son précieux baril d’or… noir.

Car, si la paresse est la mère de tous les vices, le pétrole est lui le père de tous les maux de notre société de consommation. Pétrole, pétrole que d’abus en ton nom ont été commis...

Il est partout le pétrole, on nous le sert à toutes les sauces mais au bout du compte c’est toujours le même plat qu’on déguste : la soupe à la grimace. Et pour ce qui est de déguster, on n’a que l’embarras du choix, y en a pour tous les goûts : marins-pêcheurs, routiers, taxis, autocaristes, compagnies aérienne… La liste est longue, longue, longue, très longue, trop longue…

Tous les militaires vous le diront : quand la soupe est mauvaise, le moral des troupes s’en ressent ; la tendance est à la déprime et l’industrie du transport aérien n’y échappe pas.

Eclair de lucidité, effet médiatique ou effet secondaire d’un sevrage pétrolier trop brutal ?

C’est toujours le même plat qu’on déguste... la soupe à la grimace !

Pétrole, pétrole cher...i, que d'abus commet-on en ton nom !
Difficile de savoir, mais toujours est-il qu’après Michaël O’Leary et François Bachetta, c’est au tour de Jean-Cyril Spinetta – The Big Boss Himself – d’entonner la marche funèbre des compagnies low cost : « le PDG d’Air France enterre le modèle low cost » titrait dernièrement l’un de nos confrères.

Bigre, celui qui il y a quelques mois portait en fanfare sur les fonds baptismaux Transavia.com - compagnie low cost 100 % made in (Air) France - nous assurant que ce modèle économique était l’avenir du transport aérien, s’apprête aujourd’hui à lui donner l’extrême onction de concert avec ses meilleurs ennemis ?

Pas de doute l’heure est grave… Ils sont venus, ils sont tous là, elles vont mourir les low cost…

Mais rassurez-vous, aucun de ces messieurs ne se voit dans le rôle du défunt, et bien au contraire chacun espère bien être celui qui tirera les marrons du "feu" (1)

Alors le modèle économique des compagnies aériennes low cost ne survivra peut-être pas à ce Nième choc pétrolier, mais soyez sans crainte bonnes gens, les dividendes des actionnaires renaissent toujours de leurs cendres…

Par contre pour vous et moi, il y a fort à parier que la soupe à la grimace va rester au menu encore un bon moment avec en prime un arrière goût de pigeon plumé..

(1) Feu : synonyme de défunt. Qui est mort depuis peu de temps nous dit le petit Robert

Lu 3234 fois
Notez


1.Posté par Patrick le 03/06/2008 09:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tsssss....Harpagon, c'est dans l'Avare, et non dans le Malade Imaginaire !

2.Posté par Geoffrey le 03/06/2008 14:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Légère confusion entre Argan et Harpagon...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com