TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Ph. Catrix : « N. F. utilise des procédés dilatoires pour nous décourager ! »

Les mandataires de NF devant le tribunal de Bobigny


Rédigé par Propos recueillis par Jean da LUZ - jdaluz@tourmag.com le Mercredi 4 Avril 2007

C’est ce vendredi matin que revient devant le Tribunal de commerce de Bobigny, la requête déposée par l’Association des mandataires de Nouvelles Frontières pour non respect de l’exclusivité du mandat. Des arguments que rejette NFD qui réfute également la représentativité de l’Association et sa capacité à ester en justice. Une question que les magistrats devront trancher préalablement avant de se pencher sur le fond. »



Ph. Catrix : « N. F. utilise des procédés dilatoires pour nous décourager ! »
T.M.com - Votre requête en concurrence déloyale contre Nouvelles Frontières Distribution, viendra de nouveau à l’audience ce vendredi. NFD conteste votre représentativité. Qu’en dites-vous ?

Philipe Catrix
: « Tout d’abord une précision qui a son importance, la concurrence déloyale, même si elle est une réalité est une conséquence de la politique commerciale multicanale désastreuse de NFD, ne constitue pas l’objet de notre assignation.

Non, nous assignons NF pour NON RESPECT de notre contrat car, non contents d’une concurrence déloyale, ils ont établi un partenariat déloyal !
NFD conteste notre représentativité ? Malheureusement nous ne sommes pas surpris du cynisme dont ils font preuve car, au vu de la situation, toutes les solutions sont bonnes pour nous museler.

L’action de l’association est mandatée par la totalité de ses membres et le mépris de NFD pour cette action montre bien le peu de cas qu’elle fait de « ses chers partenaires ». D’autre part, NFD ne conclue pas sur le fond de l’affaire, refuse de s’expliquer sur les manquements au contrat soulevés par les mandataires et tente d’échapper à ses responsabilités en rendant impossible notre recours.

Est-ce bien là le comportement d’une société ayant bonne conscience ? La réponse est bien évidemment non : NFD essaye tout simplement de disqualifier l’association historique des mandataires afin d’avoir les coudées franches pour imposer des contrats de plus en plus déséquilibrés. »


T.M.com - Selon NFD, « certaines conditions légales ne sont pas remplies ». De quoi s’agit-il exactement ?

Ph. C.
: « NFD considère que l’association ne peut pas ester en justice et n’a aucune représentativité, notre conseil prouvera le contraire. En effet, l’association a plus de 15 ans d’existence et a toujours été l’interlocutrice de NFD pour les évolutions antérieures de notre contrat et les grandes évolutions de notre métier et ce depuis l'époque du président Jacques Maillot.

Pour NFD, il était beaucoup plus pratique d’avoir un interlocuteur pour faire passer des réformes profondes. D’ailleurs, le contrat de 2003, en cause, et son avenant de 2004 ont été négociés entre la direction de NFD et le bureau de l’association des mandataires pour être signé, en bloc, par l’ensemble des mandataires dès la fin des négociations.

Aujourd’hui, 90 % des mandataires possèdent ce contrat, les 10 autres pour cent sont de nouvelles agences qui se sont vues imposer un nouveau contrat qui va mettre gravement en péril leur pérennité.

Donc notre association a une longue représentativité de fait et NF est malvenue de la contester aujourd’hui. Pour nous résumer NFD n’a pas l’intention de rentrer dans le débat juridique, comme elle a refusé de le faire avec ses mandataires, elle préfère utiliser des procédés dilatoires pour tenter de nous décourager, méprisant l’ensemble de ses mandataires... C’est ce que NF appelle un partenariat ! »


T.M.com - Le Tribunal doit trancher ce vendredi cette question préalable. Que ferez-vous si le tribunal vous déboutait ?

Ph. C.
: « Il sera temps à ce moment là de réfléchir à la situation avec nos conseils du cabinet Neolex, mais j'ai bon espoir que le tribunal de commerce suivra notre demande.
Dans tous les cas , il est hors de question d'abandonner le combat. Nous défendrons les intérêts de toutes ces P.M.E Françaises et particulierement les plus faibles, c'est là notre quête. »


T.M.com - Persistez-vous dans votre projet de demande d’audience à Michael Frenzel, président de TUI ou l’alliance récente avec First Choice induit-elle une nouvelle donne ?

Ph. C.
: « A ce jour la commission européenne n'a pas encore donné son accord, de mémoire cela sera approuvé ou non en juin, donc notre R.D.V à Hanovre est toujours d'actualité. Nous discutons d'une date en mai qui permettrait au plus grand nombre d'effectuer ce déplacement.

Concernant cette alliance, je lisais cette semaine un de vos articles concernant Thomas Cook qui, suite à son alliance, restructurait la direction. J'espère simplement que nous n'aurons pas à subir nous-mêmes une énième restructuration… »

Lu 2254 fois

Tags : amadeus
Notez

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com