TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Ph. de Bernardi Catrix (NF) : "Le niveau de rémunération des AGV intégrées ne pourra être maintenu..."

l'interview de l'ancien président de l'Association des mandataires


Rédigé par La Rédaction le Lundi 9 Septembre 2013

Philippe de Bernardi Catrix, ancien président de l'Association des mandataires Nouvelles Frontières et agence historique du réseau, a bien voulu se prêter au jeu des questions-réponses à propos du Plan de départs volontaires de 306 personnes de TUI France. Pour lui la solution de la franchise est loin d'être la panacée, compte tenu de l'échec passé des locations-gérances mais aussi de l'inexpérience de certains patrons d'agences intégrées."Entrepreneur, cela ne s'improvise pas !"



"On n'est pas chef d'entreprise du jour au lendemain. Cela ne s'improvise pas ... Je pense que l'expérience Locataire gérant à été assez douloureuse et traumatisante pour tous ces salariés du Groupe qui, en définitive, ne s'en sortaient parce qu'ils étaient incompétents mais, tout simplement, par manque de formation au métier d'entrepreneur indépendant...."
"On n'est pas chef d'entreprise du jour au lendemain. Cela ne s'improvise pas ... Je pense que l'expérience Locataire gérant à été assez douloureuse et traumatisante pour tous ces salariés du Groupe qui, en définitive, ne s'en sortaient parce qu'ils étaient incompétents mais, tout simplement, par manque de formation au métier d'entrepreneur indépendant...."
TourMaG.com - Quel est votre première réaction sur le nouveau Plan de départs volontaires présenté par TUI France ?

Philippe de Bernardi Catrix
: "Je ne suis pas surpris de cette stratégie.

En effet un Groupe comme TUI France est sensible aux coûts salariaux et préfère externaliser un réseau vers la franchise.

Un élément qui est, de surcroît, me semble-t-il, mieux maîtrisé par des TPE comme les nôtres qui connaissons le terrain et notre territoire.

Concernant les départs volontaires c'est une méthode comme une autre. Il me semble que cela avait déjà était expérimenté en proposant à certains salaries des locations gérances avec des résultats très mitigés...

Thomas Cook adopte d'ailleurs la même stratégie mais je ne pense pas que la situation économique actuelle soit bonne pour ce genre de proposition..."

T.M.com - Cette fois-ci, ce sont les agences intégrées qui vont faire les frais de la nouvelle politique. Elles seront fermées ou franchisées. Qu’est-ce que cela change pour les opérateurs historiques comme vous ?

PDBC
: "Cela peut intéresser quelques mandataires en fonction de la situation géographique.Tout dépendra du "coût" de reprise et je ne parle pas seulement de la valeur de l'agence mais du "coût" salarial ...

Nous ne pouvons pas maintenir le niveau de rémunération des salaries et avantages actuels des agences intégrées au sein de nos petites structures. Il faut être réaliste..."

T.M.com - Davantage de franchisés mais aussi une ouverture des vannes sur plus de produits. Les anciennes agences NF s’y retrouveront-elles ?

PDBC :
"Je pense tout d'abord qu'il ne faut pas forcer les salariés à reprendre leur agence. On n'est pas chef d'entreprise du jour au lendemain. Cela ne s'improvise pas ...

Je pense que l'expérience des locataires-gérants a été assez douloureuse et traumatisante pour tous ces salariés du Groupe.

Ce n'était pas parce qu'ils étaient incompétents mais, tout simplement, par manque de formation au métier d'entrepreneur indépendant.

Concernant l'ouverture des vannes sur les produits, comme je l'avais évoqué lors d'une interview, il faut vivre avec son temps. L'exclusivité de produits est finie depuis longtemps (LIRE).

Il reste exclusivité d'enseigne à laquelle je suis très attaché : celle de Nouvelles Frontières."

T.M.com - En tant qu’ancien président de l’Association, quel est votre sentiment sur la nouvelle stratégie de TUI et comment voyez-vous l’avenir ?

PDBC
: "Je suis toujours aussi interloqué des non discussions entre partenaires !

L'on en apprend davantage par la presse que par la communication interne et ça me sidère. Je ne sais pas où en sont les relations avec l'association mais je pense que l'échange et le partage d'idées sont plus favorables au développement du business et profitent davantage aux deux parties que les décisions prises unilatéralement.

L'avenir je le sent plutôt en évolution concernant le réseau physique c'est quand même incroyable que des majors se délaissent de leur réseau de distribution intégré ils seront obligés de prendre en compte de ce fait les "indépendants " même si ceux ci sont sous enseignes !

L'on pourra nous aussi si il y a "fédération " avoir du poids face aux groupes quel qu’ils soient pour la revente de leurs produits...

C'est d'ailleurs d'actualité aux États Unis où les clients aiment le contact humain. Le virtuel doit être conforté par un back office concret et efficace qui, à mon avis, n'est pas suffisamment existant à ce jour. Et cela a un prix !"

Lu 2931 fois

Notez


1.Posté par Papik le 12/09/2013 13:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En 2005, NF a fait appel à des consultants pour étudier son informatique. J'ai beaucoup aimé leurs conclusions :
La présentation commençait par : "La force de NF c'est sa distribution". Les agences NF sont la propriété de NF, donc tous les clients NF sont des client du TO. Ce qui n'est pas vrai pour les autres TO qui n'ont que des agences pour clients.
Et après trois quart d'heure, la présentation se terminait par "Il faut changer la distribution" !
A priori la direction n'a pas été choquée et a donné carte blanche aux consultants. Nous en voyons aujourd'hui les conséquences...
Pour info, la société internationale de consultants porte comme logo un sigle de trois lettres qui pour tous les amateurs de football signifie : "Contre son camp".

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com