TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Philippe Demonchy : « C’est à la base de décider »

rupture totale ou « petit » accompagnement


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 16 Février 2005

Une semaine après le vent de fronde qui a soufflé sur le conseil d’administration de Selectour, Philippe Demonchy s’explique enfin. Il se dit profondément blessé et ne comprend toujours pas les raisons de cette mise à l’écart. A son avis, ce sont les membres de Selectour qui devraient déterminer s’ils veulent une rupture totale avec lui.



Rupture ou pas, la décision doit revenir à la base pour Philippe Demonchy
Rupture ou pas, la décision doit revenir à la base pour Philippe Demonchy
TourMaG.com : Que s’est il passé mardi dernier ?
Philippe Demonchy : « Tout d’abord, ce n’était pas une assemblée générale mais une réunion d’administrateurs, lesquels ont pris des dispositions envers Olivier Delaire et moi-même. Des dispositions dont nous n’avions pas été informés où seulement le lendemain lors la réunion du conseil d’administration…où il n’y a pas eu de discussion puisque tout était déjà décidé. »

TM : Cela vous a pris par surprise ?
Ph. D : « Il n’y a eu aucun signe avant coureur de cette décision brutale de ces 8 administrateurs. Et la surprise a été totale. Elle l’a été aussi pour la base et pour nos fournisseurs. En plus de l’incompréhension qui en a découlé. Car encore aujourd’hui je ne sais pas pourquoi ils ont décidé cela. »

TM : Ca vous inspire quoi ?
Ph. D : « j’ai été blessé bien sûr, qui ne le serai pas. Qu’après 35 ans cette année à la tête de Selectour que j’ai créé, on me remercie de la sorte. La manière est inélégante. Et elle ne cadre pas avec l’esprit de coopérative qui a toujours régné. Et pourquoi cette précipitation, je ne comprends pas ? »

TM : Sur la forme, le conseil n’a fait qu’appliquer les nouveaux statuts, non ?
Ph. D : « Il n’y a pas de nouveaux statuts. Les modifications ont été faites pour l’arrivée d’une nouvelle direction avec un président et un directeur. Des modifications qui sont intervenues dans le cadre de la loi NRE (Nouvelles Relations Economiques). »

TM : Pourquoi cette réunion houleuse alors ?
PH. D : « Outre la décision sur ma personne, ce qui m’a choqué, c’est qu’un groupe de 8 personnes décident pour 260. Ils sont 8 à vouloir observer une rupture totale, comme je viens de le dire, cela ne cadre pas avec l’esprit de coopérative où une entreprise représente un vote. Nous sommes 260 actionnaires, sont ils d’accord ou pas pour une rupture totale ? »

TM : Vous leur demandez de s’exprimer ?
Ph. D : « Je ne demande rien. C’est plutôt eux qui le demandent. Je quitterai mes fonctions comme je l’ai toujours dit, le 31 mars. Mais comme cette année s’annonce délicate avec le passage à la commission 0 notamment, un petit accompagnement, je dis bien « petit », n’aurai pas été choquant par les filiales notamment. Surtout avec une direction bicéphale dont on ne connaît toujours pas le nom du président. Ce qui est quand même étonnant. Et outre nos membres, nos fournisseurs aussi se posent des questions. »

TM : Que se passe-t-il depuis ?
Ph. D : « Je ne sais pas, je suis sans nouvelle. J’ai adressé une lettre à l’ensemble du réseau pour les informer. Qui à le droit de prendre une pareille décision qui engage tout le monde. C’est la base qui doit décider et la décision ne pourra être contesté pas personne. »


Propos recueillis par Hervé Ducruet - herve.ducruet@tourmag.com

Lu 2071 fois
Notez


1.Posté par j.p. simeon PARTIRPASCHER.COM le 17/02/2005 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il est assez navrant que cette profession ait la mémoire courte, pour le bon comme pour le mauvais.
mr Demonchy a apporté l'idée de la collaboration dans un métier individualiste et s'est impliqué pendant des dizaines d'années, on le jette dehors.
d'autres fabriquent l'inertie, on modifie les statuts pour les garder :=))
on a toujours les élus que l'on mérite !!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com