TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Plein Vent : le changement dans la continuité !

Le TO veut rassurer les agences après le rachat de Fram


le Mercredi 27 Janvier 2016

Après le rachat du groupe Fram par Karavel, sa filiale Plein Vent tient à rassurer les agences de voyages. Son nouvel actionnaire lui a promis une totale indépendance sur la production, qui reste totalement B2B. La preuve avec sa nouvelle brochure qui n'a pratiquement pas changé.



L'équipe commerciale de Plein Vent n'a pas changé ! DR-Plein Vent
L'équipe commerciale de Plein Vent n'a pas changé ! DR-Plein Vent
Rassurer et assurer dans la continuité.

Après un semestre d’incertitude, le PDG de Plein Vent Joost Bourlon tient aujourd’hui à tranquilliser les professionnels du tourisme.

Le rachat de Fram, sa maison mère, par Karavel-Promovacances ne va changer en rien dans sa façon de travailler.

« L’organigramme n’a pas bougé. Les équipes commerciales et de production restent en place. Et nous n’allons pas déménager à Toulouse », s’exclame le PDG du tour-opérateur basé à Saint-Laurent-du-Var.

Alain de Mendonça, cofondateur et PDG de Karavel-PromoVacances, est un homme d’affaires avisé. Il est bien conscient qu’il ne faut pas modifier une équipe qui gagne. Et Plein Vent n’a pas à rougir de ses résultats financiers.

Le tour-opérateur a fait partir 105 000 clients en 2015 pour un chiffre d’affaires en baisse de 5%, légèrement inférieur à 80 millions d’euros.

Il prévoyait d’engranger un résultat d’exploitation positif. Des chiffres certes en deçà des prévisions, mais tout à fait honorables au vu du contexte actuel et des incertitudes qui pesaient sur l’avenir de Fram.

Un TO totalement dédié aux professionnels du tourisme

« Après les attentats de Charlie Hebdo, nous avons annulé nos contrats en Turquie et Chypre du Nord. Le dernier semestre a été assez compliqué », concède Joost Bourlon.

Mais il se veut aujourd’hui confiant.

Karavel lui a donné toutes les garanties nécessaires à son indépendance, lui promettant de conserver son positionnement de tour-opérateur entrée de gamme spécialisé sur le B2B.

« Je m’entends très bien avec l’équipe de Karavel et nous dialoguons beaucoup avec eux. Les décisions se prennent vite.

Et les reportings sont beaucoup plus fréquents, notamment pour suivre les ventes et les taux de remplissage. De notre coté, je pense que nous avons des choses à leur apprendre concernant la distribution »,
sourit le PDG.

Plein Vent a aujourd’hui signé des accords avec 80% de la distribution. Il ne lui manque que Leclerc et le réseau TourCom.

Joost Bourlon estime également qu’il n’y aura pas de cannibalisation avec les produits entrée de gamme de Karavel.

« Les canaux de distribution sont différents et nous avons nos propres contrats d'exclusivité sur le marché français. J’estime qu’il y a moins de 5% de produits similaires. Et dans ce cas, les tarifs seront identiques ».

Le volume d’engagements aériens en recul de 12%

Joost Bourlon, le PDG de Plein Vent accompagné par  Carole Pellicer. Tous deux sont confiants sur l'avenir du TO. DR-Plein Vent
Joost Bourlon, le PDG de Plein Vent accompagné par Carole Pellicer. Tous deux sont confiants sur l'avenir du TO. DR-Plein Vent
L’arrivée d'un nouvel actionnaire va engendrer des synergies au niveau des engagements aériens pour tenter de limiter les places vides dans les avions.

« Karavel était très fort sur Paris et Fram sur la province. Nous proposons désormais l’un des plans de vols les plus costauds de toute la profession », se réjouit-il.

Son volume d’engagements aériens est toutefois en recul de 12% par rapport à l’année passée, 62 000 sièges, soit 8 000 de moins. Une baisse due à l’arrêt des affrètements sur Ibiza, qui n’étaient pas assez rentables, ainsi qu'au recul de la Turquie.

Des synergies vont également se mettre en place sur les achats terrestres, avec la mutualisation de réceptifs en vue d’engendrer des économies d’échelle.

Plein Vent compte aussi s’appuyer sur le savoir-faire technologique du nouvel actionnaire.

« Nous utilisons déjà le même système informatique que Karavel : Atlas. Nous prévoyons de nouveaux développements dans les mois à venir, comme l'accès aux low-cost. Le site B2B devrait être rénové afin d’être plus attractif car il concentre 82% des ventes ».

Son site B2C devrait subir un lifting, mais il reste une vitrine, qui ne recueille que 2% des ventes.

Coté production, la brochure s’avère très similaire à l’an passé. Un nouveau circuit en Arménie, aux Etats-Unis ainsi qu’en Sicile, des nouveaux hôtels au Portugal, en Sicile, à Corfou, Palma et en Tunisie. Plein Vent maintient en effet sa présence dans le pays, par solidarité avec ses partenaires locaux.

Le catalogue est aujourd'hui distribué dans les agences de voyage, après un mois de retard.

« Psychologiquement, nos équipes et nos agences avaient hâte de le découvrir. C’est une preuve de la continuité de notre travail. De quoi rassurer les clients et nos partenaires, après une période d’incertitude où nous sommes restés discrets ».

Joost Bourlon préfère en revanche ne pas fixer d’objectifs chiffrés pour 2016.

« Le contexte est un peu particulier. Il s’agit d’une année de transition. D’autant que la brochure est sortie en retard, nous avons perdu un mois de ventes. Mais je suis optimiste et j’aimerais faire autant de volume qu’en 2015 ».

Lu 3421 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 11:06 Evaneos vise les 800 000 voyageurs cumulés en 2020


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com